Loveland "Je te flore"

1.jpg

Je fais un métier formidable !

Il y a peu, je réfléchissais à la création d'un visuel destiné à une affiche de théâtre. La pièce ? En attendant Godot de Beckett sur laquelle travaille en ce moment la Compagnie du Bredin. Alors que nous dissertions avec le metteur en scène sur l'écriture fragmentaire devant mon mur Loveland tout juste commencé, Laurent — le metteur en scène — me lâche :

- "Tu vois c'est comme dans Héros-Limite."

Lire la suite

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.