Cali assiégée: l'Etat envoie les militaires, les tanks et gaz sur la population

Le gouvernement répond par les armes à une manifestation pacifiste. Le pouvoir militaire sur la population n'a plus de limites, la population qui a témoigné par video est coupée désormais des réseaux sociaux. Silence sur ce qu'il se passe.

Le gouvernement, Ivan Duque a sa tête a voulu implanter une nouvelle réforme financière touchant une population déjà appauvrie et souffrant d'inégalités criantes. La population s'est réunie par milliers dans les rues Mercredi 28 Avril de façon pacifiste pour refuser massivement cette réforme qui les écraseraient davantage. La manifestation s'était tenue de façon positive et organisée. La réponse fut par les armes, l'armée envoyée en masse vers Cali dans le Sud de la Colombie.  Plus de 3000 hommes envoyés le jeudi 29 Avril vers Cali. Le lundi 3 Mai les tanks sont entrés dans les avenues, un climat de guerre total, une population apeurée se retranche chez elle. Quelques heures plus tard vers 23h heure française, les réseaux sociaux ont été coupés. Silence.

Devant l'inertie et l'absence d'information en Europe, il est important de dénoncer ce qu'il se passe et de sauver la démocratie et le peuple.

Ce qui s'est passé à Cali se propage désormais dans la région voisine, Valle del Cauca, la population est gazée. Ce sont des régions qui ont déjà beaucoup souffert de nombreux conflits, attaqués comme s'ils étaient "des terroristes" comme disait une jeune Colombienne...

Apeurés, ils sont désormais dans le silence, coupés de tout...

Espérons que les journalistes prendront la parole, feront éclater la vérité.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.