avellino
Abonné·e de Mediapart

642 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 déc. 2022

avellino
Abonné·e de Mediapart

torture et meurtre

crime raciste ?

avellino
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/oise/le-corps-de-marwane-souidi-originaire-de-lagny-le-sec-dans-l-oise-a-ete-retrouve-dans-une-malle-en-plastique-deux-suspects-mis-en-examen-2663660.html

Originaire de Lagny-le-Sec dans l'Oise, Marwane Souidi ne donnait plus de signes de vie depuis deux mois après une soirée passée à Arpajon (Essonne). Son corps a été retrouvé dans une malle en plastique à Rives-en-Seine, près de Rouen (Seine-Maritime). Deux suspects ont été mis en examen.

L'affaire Marwane Souidi avance. Un homme de 31 ans, suspecté du meurtre de ce jeune homme de 25 ans originaire de Lagny-le-Sec (Oise), a été mis en examen samedi pour "actes de torture et de barbarie" et "assassinat" et placé en détention provisoire, a indiqué le parquet d'Evry à nos confrères de l'AFP. Une femme soupçonnée d'être sa complice a également été mise en examen des mêmes chefs et écrouée, a précisé le parquet. Le suspect a été interpellé lundi, près de Rouen où le corps de la victime a été découvert. [...] Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime était le souffre-douleur du suspect, dépeint comme pouvant devenir ultra violent très rapidement. [...]

Une source proche du dossier a appuyé sur l’importance de l’implication pendant des jours et des jours des enquêteurs de la Police judiciaire pour résoudre une telle affaire, en s’alarmant de la réforme de la PJ en préparation qui mettrait à mal, d'après elle, un tel engagement.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte