évasion fiscale , hypocrisie de lrem , encore .

Quel foutage de gueule ! LREM, ou le gouffre entre les paroles et les actes.

"  Attac France

6 juillet, 13:42 ·

Jeudi 2 juillet, LREM a publié un livret "Pour un nouvel élan républicain", qui propose notamment de prélever les multinationales pratiquant l'évasion fiscale.

Pourtant, le même jour, à l'Assemblée nationale, les députés LREM rejetaient les amendements proposés par Attac qui allaient dans ce sens, au motif que cela nécessiterait un accord international et que "la réalité fiscale est moins sexy que les propositions d'Attac" !

Quel foutage de gueule ! LREM, ou le gouffre entre les paroles et les actes.""

 

( la dernière phrase est bel et bien d'attac france )

 

 

=========================================================

trouvé sur facbook :

Phil Toff

Bien! 55% du pib en France et 45% pour nos voisins Européens = 200 milliards de différence
Peut être qu'il serait bon d'investir ces 200Mld dans l'emploi et la formation...
Moins de chômeurs = moins de dépenses sociales

 

 

moi :  et vous faites comment pour enlever ces 200 milliards ? vous instaurez un système de retraites privé ? mais du coup les français devront tout de même la payer ... vous instaurez une assurance médicale privée ? mais du coup les français devront quand même se payer leur soins ...

 

attention donc aux comparaisons qui n'en sont pas ; ces deux points peuvent largement correspondre aux différences annoncées , mais cela ne permet pas de dégager des milliards pour l'emploi puisque ils doivent être utilisés par les français pour leur santé ou autre .

 

sinon , si ce n'est pas ces deux lignes budgétaires ... vous taillez dans le nombre de fonctionnaires ? ... mais du coup ça fait des chômeurs en plus ... vous enlevez des aides sociales ? mais du coup les plus pauvres consommeront encore moins et cela va faire couler le commerce ...

 

mais vous avez raison , il faut investir massivement dans l'emploi et il y aura moins besoin d'aides sociales , mais il ne faut pas penser le syllogisme que si il y a moins d'aides sociales alors il y aura plus d'emploi , même si vous pensez compenser à moyen et long terme , à court terme c'est négatif et empire les chose , et du coup le positifs supposé à long terme est compromis !

 

la solution c'est bien d'investir largement dans l'emploi , mais au contraire en utilisant les politiques publiques de relance : transition énergétique et écologique : un gisement d'emploi énorme , mais nécessitant une coordination et un volontarisme qui n'est pas suffisant dans le privé qui par nature demande un retour investissement trop risqué ici ; de plus l'urgence écologique demande une action forte et rapide en soi pour l'urgence ;

 

sinon ces 200 milliards sont de l'ordre de la fraude évasion optimisation fiscale des grandes fortunes et des grandes entreprises ... quelle coincidence .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.