thomas porcher , la dépense publique

l'instant porcher ; dans "le média" ... verbatim

 un extrait
https://www.facebook.com/TPorcherOfficiel/videos/380667123043066  ( 6 mn )

la totalité de l'émission :
https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=vGu_8eHDjzU  (25 mn)

verbatim de l'extrait

[...]

  " Je crois que la plupart des gens qui parlent de la dépense publique ne savent pas ce qu'est la dépense publique et ce qu'elle recouvre . Donc c'est important de faire le point aujourd'hui , parce que les gens en parlent tout le temps , principalement pour dire qu'ils faut la baisser , mais il n'ont pas compris ce qu'était la dépense publique .

Alors la première chose qu'il faut dire , c'est que quand on dit que la dépense publique représente 57% du pib ; ce n'est pas une part que l'on prend au pib . Le pib c'est la richesse  produite chaque année , et dans la tête des gens , comme on nous le répète tout le temps , on prend 57% de cette richesse et on la donne au public . Donc dans la tête des gens cela veut dire qu'il resterait 43% pour le privé , et bien c'est parfaitement faux . Parfaitement faux .  La dépense publique c'est le service public , les prestations sociales , que l'on additionne  , comme ça on a une valeur que l'on compare au pib , mais ce n'est pas une part que l'on prend de ce pib . Ce qui veut dire que si on dépense 57% du pib dans le public , cela ne veut pas dire qu'il reste 43% au secteur privé . Si on calcule la dépense privée , qui est l'équivalent de la dépense publique  mais pour le secteur privé , et que lon additionne les investissements privés , les transferts dans le privé , les salaires du privé , on a une dépense privée qui est égale à 200% du pib . ce qui veut dire que quand on dit en france "oui on est un pays collectiviste avec 57% de dépenses publiques"   avec cette idée qu'il y a plus de public que de privé , c'est totalement faux . En france nous avons un secteur privé qui est bien plus large que le secteur public ; ça c'est la première des choses qu'il faut dire .

la deuxième des choses qui est très important à dire , c'est de savoir ce qu'il y a dans la dépense publique. La dépense publique ,pour un peu moins de 50%  , c'est les administrations publiques , l'hôpital , l'éducation ; c'est des prestations qui sont gratuites : quand vous allez à l'hôpital vous ne sortez pas votre carte bleue , vous sortez votre carte vitale , quand vous allez à l'école vous ne payez c'est gratuit . Donc une grosse partie c'est les fonctionnaires et les administrations publiques . Cette partie là on nous dit depuis des années qu'il faut baisser le nombre de fonctionnaires , éliminer des fonctionnaires , macron voulait en supprimer 120 000 , fillon 500 000 . Sauf qu'il faut avoir en tête , c'est que cette partie là de la dépense publique , qui est la fonction publique ,  est stable en pourcentage du pib depuis 1978  . on est à 18% de pib . donc il n'y a pas eu profusion de fonctionnaires comme on nous dit . il n'y a pas eu de profusions de dépenses inutiles dans l'administration , c'est faux .  et d'ailleurs cette part de la dépense publique est plus faible chez nous qu'au royaume uni , un pays libéral , ou que dans d'autres pays de la zone .

Ce qui a augmenté dans la dépense publique en france c'est l'autre partie qui fait 58% , qui sont les prestations et les transferts , c'est à dire les allocation et les prestations chômage , les retraites , les transferts comme le cice fait aux entreprises , c'est cette partie là qui a augmenté , pour des raisons structurelles : vieillissement de la population, ou du à la crise avec les allocations chômage etc ... donc c'est ça la dépense publique .

donc à partir de là dire qu'il y a trop d'argent pour les fonctionnaires , trop d'argent pour les services publics , c'est faux . encore une fois on est en dessous de certains pays européens .

Et nos prestations elle ont augmenté  ; mais nos prestations elle vont où ?  quand on donne des retraites aux gens cela va où ? ben les gens le dépensent donc ça profite au secteur privé . quand on donne des allocations aux chômeurs , ils ne les placent pas sur des comptes en suisse , ils les dépensent donc ça profite à l'activité privée ? Donc une grosse partie de la dépense publique se réinjecte directement dans le secteur privé . tout en offrant des revenus aux plus vieux , aux malades , ou aux chômeurs . Donc c'est plutôt une bonne invention . 

donc c'est ça qu'il faut avoir en tête et la plus part des gens n'ont pas ça en tête . et donc il disent "il faut baisser il faut baisser" , mais on coupe où ? dans les hôpitaux ? ben chais pas je croyais qu'on les applaudissait à 20h ... dans l'éducation ? ben chais pas on dépense moins chez nous que dans d'autres pays ...donc où ? il faut le dire .

En fait la dépense publique c'est quoi  ? :  c'est grosso modo de dire on veut que les choses soient gérés par le public ou par le privé . Par exemple nous nos retraites elle sont publiques . Elles comptent dans la dépense publique . elle sont obligatoires et par répartition . si on passe ces retraites par capitalisation , comme l'a fait en partie l'allemagne , et bien tout de suite on a une dépense publique qui est en dessous de la moyenne de la zone euro . Alors si c'est ça avoir un "bon" chiffre de la dépense publique et dire "regardez on est dans la moyenne européenne "  alors posons les bonnes questions : est ce qu'on veut une retraite par répartition ou par capitalisation ?  c'est ça la seule question à poser aux français . tu la veux par capitalisation et à point comme en suède où 90% des retraites des femmes ont baissé ? ben allons y si c'est ça que tu veux ... donc c'est ça les vrais questions qu'il faut poser .  il ne faut pas dire "il faut baisser il faut baisser "   . or les think tank , les politiques et tous les éditos du matin ,  ils vous parlent de la dépense publique sans savoir réellement ce qu'il y a dedans . donc il faudrait savoir ce qu'il y a dedans et maintenant qu'on le sait c'est plus difficile de couper

[..]

je rappelle quelque chose d'important , c'est un peu technique mais il faut vraiment le dire pour que les gens l'aient en tête . Vous avez 4 composantes de l'activité en france , 4 composantes qui soutiennent l'activité  et la création de richesse  .-- Vous avez la consommation , la consommation elle dépend des salaires . or vous avez aujourd'hui un nombre de chômeurs hallucinant , donc il y aura moins de salaires en distribution donc moins de consommation . et il y a une austérité salariale depuis un certains nombre d'années . -- La deuxième c'est l'investissement privé . Je n'ai pas l'impression que l'investissement privé se porte bien . on est en période de crise . -- Et vous avez les exportations . elles dépendent de la conjecture mondiale , et la conjecture mondiale elle n'est pas au beau fixe en ce moment ...

et la dernière c'est la dépense publique , et donc quand toutes celles là s'effondrent , il ne reste que la dépense publique . c'est ce que fait le gouvernement actuellement et personne ne s'en plaint . Aucune entreprise ne se plaint de pouvoir recourir au chômage partiel ou d'avoir des aides de l'état . voilà , vous comprenez ? et si après les autres n'arrivent pas à compenser la baisse de la dépense publique, réduire la dépense publique dans ce contexte là c'est idiot  pour l'activité économique . Et c'est ce qui s'est passé sur le mandat hollande , où il y eu des taux de croissance à 0% . où il a eu des centaines de milliers de chômeurs en plus pendant son quinquennat . C'est parce que il a réduit la dépense publique bêtement  . au mauvais moment .  donc ce que fait emmanuel macron , d'un point de vue économique est très bête , encore une fois ce n'est pas les 1% qui sont à l'abri , c'est la majorité des francais qui subiront la baisse d'activité , avec les faibles créations d'emplois pour les jeunes entrants , avec moins de fonctionnaires et moins de service publics dans les territoires , et ainsi de suite  ...

on ne se renouvelle pas trop chez les élites , que ce soit la cour des comptes que ce soit les thinkank , que ce soit macron , on ne se renouvelle pas trop et on n'apprend pas suffisamment de ses erreurs .

   

[...]

l'extrait
https://www.facebook.com/TPorcherOfficiel/videos/380667123043066  ( 6 mn )

la totalité de l'émission :
https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=vGu_8eHDjzU  (25 mn)

Peut être une image de une personne ou plus et texte qui dit ’DE 2003 À 2018 FERMETURE DE 95 HÃPITAUX PUBLICS FERMETURE DE LITS DE 2003 A 2013 DE 2016 À 2018 DE 2013 2016 17 500 -LITS 46 500 -LITS 4 172 -LITS 68 172 LITS en 15 ANS’

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.