Liens contre les médias mainstream

: liens sur critique des médias . .. ( rapatriement de différents billets de mon blog , qui sont alors supprimés , puis rajout de liens supplémentaires au fur et à mesure )

 

dédiabolisée pendant 5 ans , ressert pour les 15 derniers jours .  le pen vue par le service public !

" Service public. Nan mais c'est complotiste de croire qu'ils organisent sciemment un duel Macron Le Pen. Qu'ils vont normaliser le RN pendant 4 ans jusqu'à le faire passer pour le diable 5 mois avant les élections et appeler les castors en renfort. Le bon vieux sas de décompression. Laisser 35% de la population voter par désespoir, les laisser au ban de la société, puis recommencer dans 5 ans.
Sauf qu'à ce petit jeu parfois, ça finit en Trump" . (nord presse )

https://www.facebook.com/nordpressed/videos/422135174997004/

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

 L’image contient peut-être : 1 personne, texte

 L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout

 

=====================================================

contre exemple positif

https://www.francetvinfo.fr/politique/la-republique-en-marche/video-europeennes-lrem-s-allie-a-un-parti-finance-par-le-fabriquant-du-glyphosate_3228727.html

 

==================================================

 

médias , là c'est sur cnews ...

https://youtu.be/Yc3895Ql63k

 

pascal praud ment en prétendant que loic prudhomme n'avait pas le droit d'être dans la manif

   " . .. qui transgresse la loi "
 " ben non il avait le droit d'être là . "
  "ce que vous dites est faux , vous mentez  , vous dites n'importe quoi , un journaliste doit dire les faits ; la manif était non déclarée donc il était dans une situation illégale "  ...

il faut donc lui expliquer avec le n° de circulaire , le lendemain julie garnier (fi)  s'y est collée avec le sourire ,  félicitation à elle pour son calme ...

 

=======================================================

https://www.facebook.com/nordpressed/videos/602707813538707/  france 3 filme les foulards rouge en cadrant pour que les touristes sur la place puissent passer pour des foulards rouges ... hum

 

=======================================================

octobre 2018 , france 2 présente la situation en amérique du sud en deux minutes . de quoi faire des raccourcis et des amalgames à la pelles . pour france 2 , obrador et bolsonaro sont les mêmes !

https://www.acrimed.org/France-2-decrypte-l-Amerique-latine-en-2-minutes

du coup en deux minutes toutes les confusions sont possibles : Jair Bolsonaro, ouvertement raciste, machiste, homophobe. Il est le grand favori du second tour de la présidentielle le 28 octobre prochain. S’il l’emporte, il ne sera pas le premier populiste en Amérique latine puisqu’au Mexique, en juillet dernier, c’est Manuel Lopez Obrador qui a remporté l’élection au Mexique. Un homme de gauche aussi connu pour ses tentations autoritaires. "

une mise dans le même sac de obrado et bolsonaro de la part de france 2 qui est un moment bien bien bien pourri de télévision ...

et après ils se demandent pourquoi ils sont détestés ...

 

====================================================

d'autres articles d'acrimed sur le sujet :

https://www.acrimed.org/+-Venezuela-+

 

 

 " la france insoumise et les chavistes ont infiltré l'onu"  ...  pujadas et ses invités en grande forme.

https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/propagande-totalitaire-demonstration-sur-lci

[...] "... La mise en scène d'une unanimité nationale, fondée sur un "pluralisme" en carton-pâte, contre des critiques provenant d'institutions internationales ; l'évocation désordonnée d'un vaste complot étranger, avec complicités internes ; le discrédit jeté sans preuve sur toutes les accusateurs : j'imagine que la télé hongroise, la télé russe, la télé publique vénézuelienne, en ce moment, doivent ressembler à ça. La France n'est ni la Hongrie, ni la Russie, ni le Venezuela, mais pourquoi ses medias dominants font-ils autant d'efforts pour montrer le visage d'une propagande totalitaire ?" [...]

 

idem :

https://www.facebook.com/LilleAntifa/videos/2173081186141700/

" L'ONU est manipulée par le Venezuela. Ses commissions sont à la solde de la FI (ou du RN). Et bien sûr, les violences policières n'ont jamais existées dans le grand pays des droits de l'homme qu'est la France. "

Non, ces grossières fake news et théories du complot n'ont pas été publiées par RT ou Sputnik, elles sont répandues à heure de grande écoute par David Pujadas et ses chroniqueurs, en direct sur LCI.

La propagande et la désinformation atteignent en France un niveau proprement hallucinant, à faire rougir les pires dictatures.

24h Pujadas, l'info en questions #novlangue #FakeNews #propagande #ORTF #LesNouveauxChiensDeGarde

 

les islamistes ont infiltré l'onu ... c'est pour ça que l'onu dénonce les violence en france" (fo giesbert) 

olè  ....

https://www.facebook.com/ManonAubryFR/videos/2260265647350169/

 

 

=====================================================

 

 https://www.acrimed.org/Les-editocrates-eblouis-par-Macron-et-en-rage ... ( et en rage contre les gj ...)

 

============================================

https://www.huffingtonpost.fr/2019/03/13/convergences-avec-le-rn-francois-ruffin-repond_a_23691079/

 

=================================================================

 L’image contient peut-être : 1 personne

 

 

==============================================================

 

 https://www.facebook.com/2007947626164820/videos/1218761834959149/ les nouveaux chiens de garde , doc

 

===========================================================

faux fast checking du jdd contre Alexis Corbière :

https://alexis-corbiere.fi/2019/03/05/reponse-au-jdd-fact-checking-suite-au-meeting-de-montreuil/

Géraldine Woessner, journaliste, affirme ainsi rapporter mes propos en me prêtant la citation suivante : « Il faut se battre pour plus d’investissements en Seine-Saint- Denis. 50% des contractuels embauchés en France sont en Seine-Saint-Denis ! ».

Si madame Woessner ou l’un de ses collègues avait jugé opportun de venir à mon meeting ou ne serait-ce que de l’écouter en direct ou en différé sur internet, elle aurait tout de suite compris que je parlais ici d’éducation, et plus particulièrement de la situation dans le 1er degré.

Car voici, mot pour mot, mes propos tels que je les ai prononcés ce soir-là à Montreuil :

« L’éducation, j’en parlais tout à l’heure. En Seine-Saint-Denis, 50% des contractuels qui sont embauchés en France, du 1er degré, sont dans notre département. »

Pour écrire cet article à charge qui prétend démêler « le vrai du faux », la journaliste n’a donc pas pris la peine d’écouter ce que j’ai dit. Elle a en réalité construit tout son travail en fusionnant deux tweets qui constituaient pourtant chacun un extrait distinct – et nécessairement tronqué – du discours que j’ai prononcé. Mis bout à bout et sortis de tout contexte, ces deux tweets fusionnés ont donc un tout autre sens que les paroles que j’ai tenues devant les quelques 400 personnes présentes.

S’il s’agit vraiment de démêler « le vrai du faux », je me propose de faciliter le travail de madame Woessner en lui indiquant directement la source du chiffre que j’ai utilisé. Il s’agit d’un rapport de la cour des comptes intitulé « Gérer les enseignants autrement », rendu public en octobre 2017 et consultable en quelques clics sur le site de la Cour des Comptes.

Et voici ce que dit, mot pour mot, ce rapport : « la moitié des contractuels remplaçants de premier degré de France métropolitaine est affectée [en Seine- Saint-Denis] ». Dès lors, mes propos n’ont donc fait que paraphraser ce document, en reprenant le constat posé par la cour des comptes.

N’en déplaise aux fact-checkeurs qui voudraient absolument édulcorer cette réalité, la situation de l’enseignement public en Seine-Saint-Denis est grave, pour ne pas dire alarmante.

 À l’avenir, je serais donc ravi d’accueillir madame Woessner ou tout autre collaborateur du Journal du Dimanche qui s’intéresse à ce sujet. Je suis disponible pour répondre à leurs questions ou leur faire part de nos propositions. Ils verront alors, je l’espère, que mon travail politique et parlementaire ne se limite pas à quelques tweets, et encore moins à deux tweets fusionnés arbitrairement et sortis de leur contexte.

 

acrimed, pincon charlot et les chiens de garde .

https://www.acrimed.org/C-l-hebdo-France-5-censure-et-concert-de-chiens

Une émission qui est en actes la chronique du mépris que racontent justement les Pinçon-Charlot dans leur dernier livre. Une émission qui démontre – encore une fois – la difficulté d’exposer des idées radicales sur un plateau de télévision, gardé par des journalistes récidivistes dans leur hostilité aux travaux et idées des deux sociologues.

" Commençons par quelques données quantitatives. Sur une émission de 54 minutes, le sujet dédié au dernier livre co-écrit par Monique Pinçon-Charlot en sa présence dure 17 minutes. Le temps de parole de l’invitée au cours de ce plateau ? 5 minutes. Soit moins d’un tiers de sa durée totale."  [...] " sur 5 minutes de temps de parole, Monique Pinçon-Charlot sera interrompue pas moins de treize fois. Dont trois fois avec l’impossibilité nette de pouvoir reprendre le cours des propos qu’elle était en train de tenir : une première fois concernant la guerre de classe menée par Emmanuel Macron et son gouvernement, une deuxième fois au sujet du parcours social, professionnel et politique du Président – avec l’idée que ce parcours met à mal l’idée du mythe d’un « candidat hors-système » – et une troisième fois, lorsque le débat en vient sur la liberté de la presse. Pis : sur ce dernier point, la réponse amorcée par Monique Pinçon-Charlot a été tout simplement… coupée au montage ! "  [...]

 

 =================================================================================

 

rajout :  dégotté par nordpresse qui ironise : "  En voilà du journalisme neutre sur les gilets jaunes, enfin un truc qui redore le blason de la profession. Mettez le son : "" https://www.facebook.com/nordpressed/videos/415994355841702/

 

====================================================================================

 

un contre exemple : france inter , éloi laurent , de quoi mettre un peu de douceur dans l'amertume générale à l'écoute de france inter . un instant de d'observation critique des médias y compris de radio france .  sonia devillers oublie juste de parler des domiques seux sur sa propre chaine .

https://youtu.be/m8YvRt_cEh0

un autre :

https://www.facebook.com/libreactu.fr/videos/461281234309165/ ( jean baptiste rivoire démonte bolloré ; la tronche de cohen ... )

 

=====================================================

 

https://www.legrandsoir.info/pourquoi-et-comment-le-classement-mondial-de-la-liberte-de-la-presse-de-reporters-sans-frontieres-est-une-farce.html

 

======================================================

 

une auto citation via un article de andré gunther  :

https://blogs.mediapart.fr/andre-gunthert/blog/190513/melenchon-malpoli-melenchon-nazi

Et de deux ... Je relaie ici un article d'Antoine Leaument en réponse à l'article glauque contre Mélenchon via Delapierre . Je pose à la suite un de mes commentaire de mes débuts sur mdp, il y a quatre ans , justement , en réponse à un premier article du magazine M contre melenchon ., dans un fil d'une critique , déjà , d'un article de ce magazine . 

https://blogs.mediapart.fr/avellino/blog/280517/melenchon-magazine-m-le-monde

 

=====================================================

sinon  la base :

opiam .

acrimed .

 

================================================

 

samuel gontier , télérama .

De l’avis unanime des experts de la télé et du gouvernement, c’est à cause du moindre usage du LBD que les Champs-Elysées ont été défigurés. Heureusement, ça va changer..

https://www.telerama.fr/television/plaidoyers-pour-la-liberte-de-mutiler-%28le-retour-en-grace-du-lbd%29,n6179103.php 

 

https://www.telerama.fr/television/lbd,-diesel-et-travail-gratuit-les-bons-plans-de-lci,n6169942.php

https://www.telerama.fr/television/france-2-celebre-les-dividendes-record-du-cac40,n6086841.php

https://www.telerama.fr/television/bfmtv-reussit-la-rentree-politique-de-marine-le-pen,n6090334.php

 

https://www.telerama.fr/television/oxfam-sest-trompe,-les-inegalites-sont-un-bienfait-pour-lhumanite,n6102388.php

 

 un texte au vitriol sur salamé et ses invités ...:

http://www.telerama.fr/television/lemission-politique,-la-suite-ni-de-droite-ni-de-gauche,-comme-macron,n5654455.php

commentaire de mélenchon sur ce texte de télérama :  Jean-Luc Mélenchon 19 mai, 17:32 ·  Dégouté: jamais je ne saurai écrire aussi bien une bombe glacée comme celle-là. Jlm

 

===================================================

france info trop foutage de gueule : 

 

sur loic prudhomme.. :

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/video-gilets-jaunes-de-nouvelles-images-du-face-a-face-entre-la-police-et-le-depute-matraque-a-bordeaux_3218053.html

"La contestation sociale ne se règle pas à coup de matraque téléscopique." Le député "insoumis" de Gironde Loïc Prud'homme a relayé, lundi 4 mars, une vidéo montrant son altercation avec des policiers, samedi, à la fin d'une manifestation des "gilets jaunes" à Bordeaux. Les images, tournées par Macadam Press, ont été relayées par une journaliste de l'agence sur Twitter. Elles sont disponibles en meilleure qualité sur le compte Facebook de Macadam Press.

On y voit des policiers repousser l'élu en gilet jaune, qui dit avoir été "matraqué". Si les images ne permettent pas de confirmer ses affirmations, on aperçoit bien un membre des forces de l'ordre lever un objet ressemblant à une matraque et le baisser en direction du manifestant."

purée quelle circonvolution ...

 

sur le commandant boxeur :

france info et le commandant de police qui tape sur tout lemonde : france info encore " limite " . les autres aussi : Beaucoup de monde a vu la vidéo des violences policières d'un commandant de police à toulon . Ce billet est fait pour pointer sur le fait que le récit de france info ... ne colle pas avec ce que l'on voit dans la vidéo ! 

https://twitter.com/twitter/statuses/1081654022887608321

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/toulon-un-commandant-de-police-filme-en-train-de-frapper-deux-personnes-en-marge-d-une-manifestation-de-gilets-jaunes_3132075.html

" Le jeune homme faisait quant à lui partie d'un groupe d'une cinquantaine de personnes regroupées après la dispersion d'une manifestation de "gilets jaunes". Il ne portait pas de "gilet jaune" et participait, selon le parquet de Toulon, à des dégradations avenue Vauban lorsque les forces de l'ordre ont voulu l'interpeller. Il s'est alors muni d'un tesson de bouteille, avant que le commandant de police ne lui assène plusieurs coups de poing. Des fonctionnaires de police se sont ensuite interposés. Le jeune homme a été placé en garde à vue pour violences envers une personne dépositaire de l'autorité publique. "  (france info)

Dans la vidéo le jeune homme (noir) semble déjà interpellé , il est calme , il est contre un mur il ne bouge pas , il n'y a pas (ou plus , certes)  de tesson de bouteille , il y a deux policiers devant lui , calmes eux aussi . Le récit de france info est donc très mauvais ( ou mensonger )

" Une seconde vidéo montre le même commandant, toujours avenue Vauban, frapper un autre homme plaqué contre le capot d'une voiture. Cette vidéo a également été tournée lors d'émeutes post-manifestation pacifique de "gilets jaunes" à Toulon. Les forces de l'ordre ont voulu interpeller deux hommes cagoulés qui participaient à des dégradations. L'un des deux, celui victime des coups du commandant, a été placé en garde à vue, l'autre a pris la fuite. Le parquet n'envisage pour l'instant pas de saisir l'IGPN. Les policiers auraient agi en état de légitime défense."

Idem , s'il y a eu légitime défense à un moment , ce n'est plus du tout le cas dans la video , pas plus dans cette deuxième partie que dans la première . En effet on voit clairement que c'est le commandant qui se précipite vers les gilets jaune , il ne sont pas du tout cagoulés , il ne sont pas violents , ils ne cassent riens ni ne frappent personne . Le récit de france info est donc encore très mauvais ( ou encore mensonger )

rajout : Il semble bien que le procureur qui a été saisi de l'affaire a considéré que le réaction du policier aurait été proportionnée . Soit il n'a pas vu la vidéo, soit la vengeance ou le droit à un commandant de faire justice lui même selon ses critères plus ou moins proportionnés est maintenant autorisé en macronie .

la suite par france info : la version du policier , avec l'aide effectivement du procureur : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/acte-8-des-gilets-jaunes-a-toulon-ce-que-l-on-sait-des-coups-assenes-par-un-policier-a-des-manifestants_3132063.html

foutage de gueule .

 

================================================

 

https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/le-pen-en-recours-subliminal

 

===========================================

https://www.nouvelobs.com/economie/20190121.OBS8848/en-france-l-evasion-fiscale-c-est-100-milliards-d-euros-par-an-le-budget-de-l-education.html

https://www.facebook.com/ManonAubryFR/videos/2427538040608734/  (manon aubry les terriens du dimanche , faut il limiter les revenus des plus riches ?   face à brunet )

 

 

https://www.telerama.fr/television/oxfam-sest-trompe,-les-inegalites-sont-un-bienfait-pour-lhumanite,n6102388.php

 

Lundi dernier, les meilleurs économistes de LCI et de BFMTV décryptaient les rapports publiés par Oxfam et Attac, deux officines d’extrême gauche notoirement altermondialistes et anticapitalistes. Ils en ont brillamment démontré l’inanité. Car l’extrême fortune des plus riches milliardaires est naturellement proportionnelle à leur incommensurable génie. En outre, elle bénéficie à (presque) toute l’humanité.

« Je voudrais pas… », hésite Eric Brunet. « Mais enfin, qui fait ces rapports ? » L’éditorialiste de BFMTV parle du rapport d’Oxfam sur les inégalités dans le monde et de celui d’Attac sur les sociétés du CAC40. Finalement, il n’hésite plus : « Je voudrais quand même… Juste un petit truc parce que ces rapports sortent à un moment précis, la veille de Davos. » C’est déloyal. Pourquoi ne pas les publier la veille du 15 août ? « Depuis ce matin, beaucoup de journalistes et de politiques prennent comme argent comptant (sic) ces rapports, comme s’ils émanaient de quelque autorité économique de premier plan. » Comme si Oxfam était le FMI, Attac la Banque mondiale

« Oxfam, il faut quand même rappeler que c’est des gens qui mènent la guerre économique. » Horreur ! « La tête de liste de la France insoumise aux européennes, Manon Aubry, c’était la porte-parole d’Oxfam ! » Preuve qu’Oxfam est un repaire de gauchistes. « Il y a Cécile Duflot là-dedans. » Et de khmers verts. « Il s’agit d’officines très à gauche… » Voire de groupuscules très à l’ultragauche. « Ce sont des gens charmants mais qui sont des militants d’extrêm… » Gauche, oui, on a compris.

« Attac également ! » Gauchistes pareillement. « Leur façon de compiler des données est d’ailleurs tout à fait contestables. » On peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres. « Parce que pour sortir leurs informations sur les vingt-six plus grosses fortunes, ils ont pris des données qui sur le plan statistique sont tout à fait contestables. » En quoi ? Eric Brunet ne le précise pas mais il doit s’agir de données qui sur le plan statistique sont tout à fait d’extrême gauche. « Et ils n’ont qu’un objectif, c’est de montrer que le capitalisme est la pire chose, funeste, maléfique de l’humanité. » Alors qu’il est une bénédiction pour la planète et ses habitants.

[...]

la suite en cliquant sur le lien au début .

 

 https://www.acrimed.org/Rapport-Oxfam-sur-les-inegalites-les-mille-mais ( Rapport Oxfam sur les inégalités : les mille (mais une) « autres lectures » des éditocrates )

 

===================================================================

 

https://lemediapresse.fr/le-media-tv-fr/lettre-dun-socio-au-mediateur-de-radio-france/

 

 ====================================================================

"débraillé ... petit pitre ... " voici la façon pourrie avec laquelle ces chiens de garde parlent à ruffin , qui reste encore parfaitement correct à leur égard , c'est bien la preuve que dans la détestation réciproque entre mélenchon et certains éditorialistes , c'est bien les editorialistes qui en sont responsables .

 https://www.marianne.net/politique/video-l-incroyable-proces-fait-par-une-journaliste-francois-ruffin-sur-france-inter)

https://www.franceinter.fr/emissions/questions-politiques/questions-politiques-15-avril-2018

"petit bourgeois" ... "débraillé"  ... "petit pitre" ... "vous dites "je suis protectionniste"  machin là , mais ça veut dire quoi ? comment ça marche ? "  .... "haineux"  ... "avec de vielles idées" .... "les iles caimans c'est pas la france vous êtes au courant ? "

 alors qu'ils essaient de dire vous défendez les femmes de ménage donc qu'il  devrait ralez contre le statut des cheminots , ruffin les envoient aux fraises avec les milliardaires   alors ça change de sujet :

" vous êtres audible sur la contestation , très efficace , mais mais mais on voit mal dans vos interventions quel projet économique et de société vous dessinez .. vous dites "je suis protectionniste" machin là , mais ça veut dire quoi ?  "

double moisissure : première moisissure : "vous contestez mais vous ne proposez rien"  pfff .. deuxième moisissure : le ton et la forme avec lequelle est dit "machin là  ... mais ça veut dire quoi ?"   vaut son pesant de mépris et de détestation et de haine de la part de la journaliste . en tout cas ils ne pouvait pas faire toute l'heure sur la syrie et les méchant zadistes et méchant étudiants et méchant fi qui récupèrent les étudiants  , donc ruffin a pu trouver de quoi parler de fond et de fond .... :

 

"journaliste"- "  ..gnagnagna ... mais les zadistes sont violents ... gnagnagna .. "

Ruffin :  -"je vais vous prendre un exemple : y a eu les paradises papers , un certains nombres de dirigeants français : bernard arnaud , dassaut , mais aussi des grandes firmes inernationales  : apple whirppol rl dreyfus allaient planquer leur pognon aux caimans ,jersey , luxembourg enfin bon vous connaissez j'ai pas vu un déploiement de blindés devant l'entrée des conseils d'administration"

"journaliste une" :  -"rhooo"  (véridique)

"journaliste deux" : - mais on va pas envoyer les blindés au iles caimans (et pourquoi pas)  c'est pas la france vous êtes au courant (et alors )"

Ruffin : - "mais ils sont chez nous ces gens là , j'ai pas vu de déploiement d'helicoptère  ..."

"journaliste" : - "mais c'est pas illégal"

ruffin  : "... tournant autour .. "

"journaliste" : - "mais c'est pas illégal"

ruffin  : "... des beaux quartiers ...  "

"journaliste" : - "mais c'est pas illégal"

ruffin  : " .. mais je n'ai même pas entendu ...  "

"journaliste" : - "mais c'est pas illégal"

ruffin  : "le président ou le pm dire un seul mot des paradises papers , parce que ce sont leurs amis "

"journaliste" : - "l'europe s'en est saisie"  (pfffff ...)

ruffin  : " je vous parle du président et du pm ... pas un mots et bien là si y a pas du deux poids deux mesures . hein .. "

ruffin  : "-"et je suis désolé mais qu'est ce qui est le plus dangereux pour l'ordre social ? "

"journaliste" :-  blanc

ruffin  :- " este que c'est des gens   qui font leur petit  potager dans leur coin à nddl , ou bien est ce que  ce sont ceux qui dans les paradis fiscaux ,vont planquer leur pognon et échappent aux fisc , aujourd'hui des dizaines  des milliards qui manque pour les ephads pour le transport public , ça signifie tout ça et oui là ça méritait un coup de semonce de la part du pr , et on a eu zéro mots du pr , zéro mots du pm sur ces question "

[...]

 

 https://youtu.be/gGL6NET6M14   ruffin à onpc

=========================================================================

 

Dans Libé, Laurent Joffrin signe un papier sur Ruffin/Chouard. Où lira-t-on un papier sur Joffrin/Le Pen ? Voyez comme ils sont beaux, en vacances ensemble.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et mariage

 

 

 

 

=====================================================================

 

https://www.facebook.com/libreactu.fr/videos/461281234309165/  bolloré et canal plus . craignos .

 

=================================================================================

le sujet du lien :

rappel de l'objet du scandale  : https://melenchon.fr/2018/02/26/la-semaine-ou-macron-devisse-bain-de-boue-pour-tous/

https://www.facebook.com/LeMediaTV/videos/2107331669546307/

Aude Lancelin :

Bonsoir , ce soir je voulais revenir sur le rapport de la fameuse ong , ou plutôt sur l'usage qui en a été fait par les dirigeants de rsf eux même et par certains de mes confrères . Le 25 avril paraissait donc le rapport annuel de l'organisation censée observer l'état de la liberté de la presse dans le monde. La france y apparait encore une fois en bien mauvaise posture , entre la slovénie et le chili cette année . Une légère remontée de six place tout de même , mais une remontée qui n'est qu'une correction mécanique due à une dégradation générale dans le monde , au sein de l'ue notamment où deux journalistes ont été assassinés dans le cadre de leurs enquêtes sur la corruption et les paradis fiscaux .

Les causes de l'altération de la liberté des médias en france  ? Mais  on les connait depuis des années déjà  les causes qui précipitent régulièrement notre pays dans les profondeurs du classement . Je me contenterai de citer le rapport 2016 du même rsf : si la france est si mal classée , c'est à cause "d'une poignée d'hommes d'affaires ayant des intérêts extérieurs au champ des médias et qui ont fini par posséder la majorité des médias à vocation nationale " . Donc vous avez compris on parle ici des b. arnault , a lagardère , m bouygues , fh pinaut , s dassault , p drahi , v bolloré , x niel qui possèdent 90% des médias en france , une situation sans précédent depuis la seconde guerre mondiale . 

Mais bizarrement ce ne sont pas ces géants du cac40 qui ont fait main basse sur l'information en francque le secrétaire général de rsf , c deloire , et le président de rsf , p haski (toujours salarié au sein d'un de ces groupes) ont choisi de cibler . Cette année , ces vigies du journalisme français ont choisi de s'alarmer dans les médias , tenez vous bien , du danger que représente le leader de la FI , jl mélenchon . Et oui c'est original , le problème des médias en france ce ne sont pas les incursions du pouvoir et de l'argent dans les rédactions , le problème c'est l'opposition . Du reste les décodeurs du monde (propriété de x niel et m pigasse )  , comme la station radio europe1 (propriété de a lagardère) , comme les inrock (propréété du même m pigasse ) ont donné un large écho à ces "inquiétudes" des dirigeants de rsf . Jlm se serait rendu coupable de propos innommables à l'égard du journalisme français , il installerait un climat délétère pour la liberté d'expression et ce à l'instar de dictateur comme erdogan ou comme le président trump . Je citerai les propos très véhéments de c deloire sur ce point  " la libération de la haine contre les journalistes est l'une des principales menaces contre la démocratie . Les dirigeants politiques qui aliment la détestation du journalisme portent une lourde responsabilité car remettre en cause la vision d'un débat public fondé sur la recherche la libre recherche des faits favorise l'avènement d'une société de propagande"

 

Je dois dire qu'en lisant cela je me suis sentie extrêmement inquiète . Pas tant pour la menace que ferait peser jlm sur les libertés publiques  parceque ça tout le monde sait que c'est un blague . Non , inquiète de voir que l'organisme ciblait dans son rapport la seule opposition démocratique qui réussit à se faire un peu entendre aujourd'hui face au pouvoir d'e macron . Inquiète aussi pour tous ceux qui mènent depuis des années une critique rigoureuse et entièrement justifiée de la dévoration des médias français et qui voient leur efforts qualifiés par la plus importante instance de représentation du journalisme de pire menace pour la démocratie .

Alors puisque vous faites semblant de ne pas comprendre  , monsieur deloire , messiers les dirigeants de rsf , c'est que ce que nous essayons de faire depuis des années je vais rappeler ce soir sur le plateau du médias quelques points importants :

1° point : Critiquer la mise sous tutelle des médias par des actionnaires du cac40 , ce n'est pas alimenter la haine des journalistes . Au contraire . c'est rendre aux futurs journaliste l'espoir d'exercer une jour à nouveau leur métier dans des conditions de liberté retrouvée .

2° point : Il est scandaleux de faire mine de confondre le sort réservé aux journalistes dans des dictatures comme l'egypte ou la turquie avec l'indispensable critique des médias menée depuis une vingtaine d'année par des personnes comme chomsky , bourdieu , des journalistes comme halimi ou ruffin , des politques comme mélenchon sanders ou corbyn , autant de leader d'opposition régulièrement confrontés à de violentes campagnes de dénigrement de la part des médias mainstream possédé par les grands groupes industriels et financiers qui veulent leur barrer la route vers le pouvoir .

3° point : C'est des pays où l'on a laissé la culture démocratique se dégrader constamment que l'on voit un jour les journalistes victimes d'agressions et d'assassinats  ; c'est dans les pays où le despotisme de l'argent et sa collusion avec l'état ont à ce point gagné la bataille qu'ils n'ont plus rien à craindre de la justice . Qu'on peut voir comme à malte une journaliste enquêtant sur la corruption qui gangrène l'état lâchement assassinée au yeux du monde entier et c'est précisément parce que nous voulons jamais voir ça en france que nous nous battons aujourd'hui .

Dernier point : Monsieur deloire , vous serez sans doute plus fidèle à votre mission en protégeant notre pays des incursions de l'argent et de la puissance publique dans nos médias nationaux plutôt qu'en proclamant bruyamment votre satisfaction de collaborer avec l'élysée , au sujet d'une loi sur les fake news  ... Une loi que de nombreux professionnels du journalisme s'accordent à juger comme inquiétante voire franchement liberticide . De même que la directive sur le secret des affaires qui s'annonce et qui ne rassure pas d'avantages sur les intentions de ce pouvoir à l'égard des enquêteurs et des gêneurs .  A l'inverse de ce qu'on nous raconte aujourd'hui pour dissuader toute remise en question des médias , c'est précisément pour garantir à l'avenir la sécurité des journalistes français qu'il faut se battre aujourd'hui pour sauver lindépendance des médias .

 

Stupéfiante transmission de pensée Avelino:
je viens de transcrire et publier - quelques instants après vous - le texte intégral de l'intervention; et nos deux publications apparaissent l'une sous l'autre dans la liste.

https://blogs.mediapart.fr/cybergazouille/blog/150518/les-mots-pour-le-dire-daude-lancelin-et-la-gomme-youtube-pour-les-effacer

 

==============================================

 

https://www.facebook.com/lundimat1/videos/795100774173240/UzpfSTU4MTM1MDU3MjA0ODE0NjoxMDUyNDkzODM4MjY3MTQ4/

 

michel wievorka , bien abruti . c'est dans un émisson de yves calvi ... michel wievorka , pour "démontrer" sa thèse selon laquelle les gilets jaunes seraient bien plus d'extrême droite que d'extrême gauche , indique qu'il a vu à plusieurs endroits dans les rues de paris un A entouré d'un cercle et que c'est là un symbole d'extrême droite ...

"mon" extrait s'arrete là ..

pitié  , trouvez moi la suite de l'émission ... dites moi qu'il s'est rendu compte de  son erreur  ... sinon dites moi au moins que au moins quelqu'un lui a expliqué sa bêtise ....

je veux bien me fritter avec des adversaires politiques , mais là , si c'est bien ça qui a été dit , c'est à désespérer de l'humanité entière .

 

bon ben j'ai googlelisé "wievorka invité chez yves calvi" ... https://www.franceculture.fr/histoire/non-le-a-entoure-dun-cercle-toujours-anarchiste-na-jamais-ete-un-symbole-dextreme-droite

“Errare humanum est”. Sur Twitter, alors que l’extrait de son passage lundi 7 janvier sur le plateau d’Yves Calvi sur Canal + commençait à faire polémique à vitesse grand V, le sociologue Michel Wieviorka a reconnu s’être trompé : contrairement à ce qu’il affirmait la veille dans L’Info du vrai pour étayer son idée que le mouvement des gilets jaunes penche à l’extrême droite, le A entouré d’un cercle n’est pas "un symbole fasciste".

bon donc ouf , quelqu'un a fini par lui expliquer .. mais bon sang , il lui a fallu 24 h pour "s'excuser" ...  comment a t il pu dire ça ?  comment ne pouvait il pas savoir ça ?  et c'est ça les experts qui viennent en plateau ?

et donc il s'est excusé de son erreur sur le A des anarchistes , mais donc comme cela était une preuve de l'extrême droitisation du mouvement , est il revenu sur son affirmation des gilets jaunes qui pencheraient largement à l'extrême droite ? ... hum ...

 

==================================================

[...] Lors du parcours de la manifestation, le long des quais du Vieux Port et vers la Préfecture avant de revenir vers la Canebière, un automobiliste en colère sorti de sa voiture avec une matraque télescopique a échappé de peu au lynchage. Seule l’intervention d’une dizaine de gendarmes casqués, contraints d’utiliser une grenade lacrymogène, lui a permis de rentrer dans sa grosse cylindrée et de s’échapper, au milieu d’une foule très excitée, a constaté un journaliste de l’AFP sur place.[...]

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2420999-20190113-gilets-jaunes-marseille-automobiliste-echappe-peu-lynchage

 

ho fan de chichourle , le mec ils sort de sa "grosse cylindrée" avec une matraque telescopique  , et c'est les manifestant qui sont une foule très excitée ? ....

 

============================================

 

https://twitter.com/lemediatv/status/1010251077348782080?lang=fr (aude lancelin -jean baptiste rivoire )

 

======================================================

rajout le 03 11 après les premiers commentaires

merci de vos commentaires , donc le nez dans le guidon avec cette manie d'aller vérifier pour répondre et répondre , j'ai oublié de prendre du recul :  c'est bien la question qui est hallucinante bien avant les réponses  !!!!

 

sinon , pour les réponses :

dans cheknews de libé  un décryptage de la question , 
dans l' obs  d'autres chiffres et à d'autres questions ; notemment la même avec un gvt d'experts non élus , ou d'autres question  comme qui a trop de pouvoir qui pas assez  ...

la question vient en fin de sondage et voici la question en entier :

" Certains pensent que la France doit se réformer en profondeur pour éviter le déclin mais qu’aucun homme politique élu au suffrage universel ne disposera plus du pouvoir nécessaire pour mener à bien ces réformes et que dans ce cadre, il faudrait que la direction du pays soit confiée à un pouvoir politique autoritaire, quitte à alléger les mécanismes de contrôle démocratique s’exerçant sur le gouvernement. Vous personnellement, êtes-vous tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas du tout d’accord avec cette opinion ? " 

on peut alors un peu relativiser il est possible que moins de personnes auraient répondu ainsi avec "êtes vous pour ou contre un pouvoir politique autoritaire " ....  mais on peut aussi noter la différence entre la façon dont est posée la question et la façon dont on a traduit la réponse dans les titres des journaux ....

 

ce qui peut être intéressant c'est les différences de réponses par familles politiques :

mélenchon 23%
verts          29%
ps              32%

modem      35%
lrem           39 %
lr                55%   !!!

dlf              48%
rn               52%

(donc soit les électeurs de mélenchon sont bien les moins tentés par un pouvoir autoritaire , soit , au vu de la longueur de la question , c'est eux qui font le plus attention aux sens des questions qu'on leur pose , ... )

tous les détails :  https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2018/10/115896-Rapport.pdf   ..

à noter  : libé ne donne le détails que des chiffres de mélenchon verts et ps ;  et  la pluspart des journaux obtenus avec les deux premières pages de google ne donne que le détails des chiffres de rn et de lr , puis éventuellement parlent des autres questions de ce sondage .

 

dans le "fameux" sondage ouest france sur les 41% de français qui sont pour un pouvoir autoritaire . il y a une autre question " les médias ont ils trop , pas assez ou suffisamment de pouvoir ? "

 

ensemble des français : trop 52%  , pas assez 13% , suffisamment 35%

détails pour "trop de pouvoir" selon la proximité politique ...

fi  :        40%
ps :        35%
eelv :     49%

modem:  50%
lrem :      66%  
lr :           64%

dlf :         70%
rn :          58%

 

et bien je trouve ces détails très étonnants ! on voit que les mélenchonnistes pensent moins que les lrem que les médias ont trop de pouvoir ... il  y a peut être un biais , en tout cas moi j'aurais répondu trop de pouvoir .. ..

dans un commentaire à la suite de ce billet (lthierry) : https://www.sciencespo.fr/cevipof/sites/sciencespo.fr.cevipof/files/Barometre_confiance_vague9.pdf (voir page 27 )

 

================================================

 

clémentine autain- choix de titre .

Dans une interview à politis Clémentine Autain a très très largement défendu la ligne et les actions de FI . Las , le monde médiatique a choisi une des deux phrases où elle parait défendre le pc et mettre une pique à mélenchon , alors que la phrase suivante c'est bien le pc qui en rend pour son grade ..(à la suite corbyn et les médias )

 

(plu tard ... : https://youtu.be/I49X6V0QYXc )

voici le passage :

Que dire de vos rapports avec le PCF ?

La discussion stratégique doit être menée clairement avec eux mais sans humilier ou mépriser. Sur le fond, la FI et le PCF partagent l’essentiel, même s’il reste des désaccords, sur le nucléaire par exemple. D’ailleurs, le PCF a fini par soutenir Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle et les deux groupes à l’Assemblée nationale (FI et GDR) rament de concert contre la majorité. C’est sur la stratégie que le bât blesse aujourd’hui. Reste à savoir quelle est l’orientation du PCF pour les années à venir... Celle de la FI semble claire, en tout cas. La boussole stratégique de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, qui s’est clairement démarqué du PS, a permis de crédibiliser notre proposition politique, totalement distincte du naufrage socialiste. Mélenchon a rempli le mot « gauche » au lieu de le brandir comme un étendard .

La plupart des médias ont conclu: " Autain invite la France insoumise à ne «pas humilier» les autres mouvements de gauche". C'est croustillant ! Mais il semble bien qu'ils n'aient pas tout lu de cette interview.

Ils auraient pu écrire :

"La France insoumise [FI] s’ancre, s’affirmant comme le seul mouvement qui tient debout sur le flan gauche, ce qui lui donne de grandes responsabilités pour l’avenir. ..." et plus loin "... on pourrait aussi se dire que les électeurs du MRC et du PCF ne sont pas allés voter pour une candidate FI, pas plus que les anciens électeurs PS. Il faut s’interroger. ". Et aussi "Jean-Luc Mélenchon l’a compris en se lançant dans la présidentielle avec un nouveau mouvement, la France insoumise. L’addition de sigles n’est pas l’élément déclencheur de la dynamique politique."

On est loin du raccourci initial. Jugez vous même. :


Quelles leçons tirez-vous des législatives partielles à Belfort et dans le Val-d’Oise, où la droite l’a emporté dimanche dernier ? L’enseignement majeur, c’est l’abstention grimpante. Pour le reste, je ne vois pas comment on peut tirer de grandes conclusions stratégiques. Dans ces circonscriptions de droite, la baisse de La République en marche profite malheureusement au parti Les Républicains, qui engrange sur la chute du FN. Le PS s’effondre de façon impressionnante ! La France insoumise [FI] s’ancre, s’affirmant comme le seul mouvement qui tient debout sur le flan gauche, ce qui lui donne de grandes responsabilités pour l’avenir. Mais elle ne capitalise pas pour l’instant sur l’effacement des autres partis de gauche. Or, pour passer des près de 20 % de la présidentielle à la majorité, il nous faut devenir plus attractifs et convaincants pour les abstentionnistes mais aussi pour des électeurs de gauche qui désertent. La marche est haute.

 Adrien Quatennens a estimé que, pour la partielle de Belfort, où la candidate de la FI était soutenue par le Mouvement républicain et citoyen (MRC) et le PCF, la “soupe de logos” avait agi comme un “repoussoir”. Est-ce aussi votre analyse ? Non. D’abord, parce que la candidate de la FI à Belfort avait un matériel de campagne siglé FI, loin de la kyrielle des logos. Ensuite, parce que le résultat dans le Val-d’Oise n’est pas meilleur. Enfin, parce que l’on pourrait voir les choses à l’inverse : le score de la candidate FI étant à peu près le même qu’en juin, où elle n’était soutenue par aucun autre parti, on pourrait aussi se dire que les électeurs du MRC et du PCF ne sont pas allés voter pour une candidate FI, pas plus que les anciens électeurs PS. Il faut s’interroger.

 Sur la capacité de la FI à faire l’unité à gauche ? J’ai toujours prôné l’unité. Mais, si pas plus aujourd’hui qu’hier les militants et électeurs de notre gauche ne veulent la division, le cartel d’organisations a perdu sa force propulsive. Jean-Luc Mélenchon l’a compris en se lançant dans la présidentielle avec un nouveau mouvement, la France insoumise. L’addition de sigles n’est pas l’élément déclencheur de la dynamique politique. L’unité des partis existants ne suffit plus, ne serait-ce que parce qu’ils se sont terriblement affaiblis. Pour autant, je suis convaincue que le pluralisme politique est un atout indispensable pour nous faire grandir, que la diversité des parcours militants est une richesse. Une force à vocation majoritaire est nécessairement diverse, et non un bloc monolithique.

 Jean-Luc Mélenchon s’est montré rude avec les syndicats cet automne... Sur le fond, il a posé la bonne question : comment peut-on construire un front social et politique ? Les syndicats y ont vu une forme d’arrogance ou de domination, je le regrette. Il faut travailler au dépassement du clivage entre syndicalisme et politique sans penser que cela signifiera la fin des distinctions entre les deux sphères. Depuis un siècle, les syndicats veulent, à raison, se défaire de leur inféodation aux partis politiques, mais cela nuit à tout le monde de penser le social et la politique comme deux univers distincts. Infliger une défaite à Macron suppose d’unir les forces qui n’acceptent pas ce mélange de libéralisme effréné et d’autoritarisme. La FI a un rôle moteur à jouer dans la constitution d’un front d’opposition sociale et politique.

 Que dire de vos rapports avec le PCF ? La discussion stratégique doit être menée clairement avec eux mais sans humilier ou mépriser. Sur le fond, la FI et le PCF partagent l’essentiel, même s’il reste des désaccords, sur le nucléaire par exemple. D’ailleurs, le PCF a fini par soutenir Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle et les deux groupes à l’Assemblée nationale (FI et GDR) rament de concert contre la majorité. C’est sur la stratégie que le bât blesse aujourd’hui. Reste à savoir quelle est l’orientation du PCF pour les années à venir...

 Celle de la FI semble claire, en tout cas. La boussole stratégique de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, qui s’est clairement démarqué du PS, a permis de crédibiliser notre proposition politique, totalement distincte du naufrage socialiste. Mélenchon a rempli le mot « gauche » au lieu de le brandir comme un étendard. Il a mis l’accent sur le mouvement, la nouveauté. Aujourd’hui, nous devons agréger plus encore pour bâtir l’alternative à Macron : des individus écœurés par la gauche et par la politique, mais aussi des courants historiques, des forces constituées, des intellectuels et des artistes, des corps intermédiaires. Une chose est de dire : on range les drapeaux rouges, c’est passé de mode. Une autre est de donner le sentiment qu’on jette dans les poubelles de l’histoire les acteurs et héritiers du mouvement ouvrier. Si le neuf doit dominer, l’histoire ne peut être balayée d’un revers de la main, et si l’on vise la constitution de majorités, aucune voix éprise de rupture sociale et écologiste ne peut manquer.

 Dans son interview au JDD, Adrien Quatennens fustige le rassemblement mais affirme que la FI pourrait rebâtir des liens avec le PS si celui-ci se choisissait Emmanuel Maurel pour premier secrétaire. N’est-ce pas contradictoire ? La gauche est en lambeaux. Mais pas toutes ses composantes pour les mêmes raisons. Les socialistes s’étiolent de n’avoir pas su proposer une alternative au libéralisme débridé et généralisé. Nous nous séparons de la gauche qui s’est laissée prendre par le pouvoir et l’argent. Si nous voulons prendre le pouvoir à ces destructeurs de vie et de liens, il faudra bien refaire une majorité d’idée et des alliances politiques. Que chacun fasse son boulot. Et que le dialogue reprenne sur les bases de la rupture avec quarante ans de politiques néolibérales et productivistes. Je souhaite une stratégie cohérente et fédératrice. Porteuse de colère mais plus encore d’espoir. Il faut que nous passions plus nettement d’un statut d’opposant à un rôle de proposant.

 À l’Assemblée, n’avez-vous pas peur d’être condamnés à l’impuissance comme l’étaient les frondeurs que vous critiquiez ? Notre présence à l’Assemblée permet de faire caisse de résonnance dans le pays. C’est un point d’appui. Nous apparaissons comme l’opposition principale à la macronie. La droite est pétrifiée devant ce gouvernement qui lui emprunte le cœur de son logiciel. Les socialistes, éclatés et déboussolés, peinent à frapper les esprits. Face à cette politique qui aggrave les précédentes mais leur ressemble, notre projet représente l’autre chemin. Et il se manifeste avec cohérence, énergie et créativité.

 Quel bilan faites-vous de la construction du mouvement de la FI ? Je trouve très intéressant que le mouvement FI se garde de reproduire les schémas classiques des partis traditionnels, avec leur fonctionnement pyramidal. Je plaide pour une forme plus polycentrique, s’appuyant sur différentes légitimités, différents espaces d’impulsion. Inventer de nouvelles façons de faire mouvement commun est un pari nécessaire mais audacieux, et forcément fragile. Une fois que l’on s’émancipe des formes classiques, il faut encore trouver les mécanismes qui permettent la délibération collective. En période électorale, un candidat, un programme et les militants s’activent pour les défendre, les populariser. En dehors des élections, le temps vient du débat, des sujets à trancher. Comment faire vivre la conflictualité aussi inéluctable que souhaitable pour un mouvement démocratique ? Qui décide de la manière dont on dépense l’argent ? Comment se tranchent les grandes orientations stratégiques ? C’est précisément parce que la FI est une force vivante et non une secte que ces discussions émergent. On doit réfléchir à comment faire vivre le pluralisme en interne, sinon cela va finir par aller à l’encontre de l’efficacité.

=================================================================================

Entre la gauche et la presse, les tensions ne datent pas d'hier. Dans toute l'Europe, les figures de proue de la gauche radicale font l'objet des mêmes traitements mêlant discours tronqués, montages visuels infamants et diffamation. Le cas de Jeremy Corbyn, leader du Parti travailliste britannique, est exemplaire.

 

 

La presse et la gauche: le cas Corbyn Image 1

 

 

Décidément, les rapports entre la gauche et la presse ne sont pas de tout repos en Europe. Après le montage-bidonnage de France 2 sur le meeting de Mélenchon et le déni en direct du responsable du service politique,  après les montages ignobles du très sérieux groupe de presse Europa Press et Antena 3 sur Podemos et Pablo Iglesias, voilà que Jeremy Corbyn se fait repeindre en cosaque léniniste par le programme politique Newsnight de la BBC

L’événement a fait beaucoup de remous outre-Manche, car si les caricatures grossières du leader du Labour Party sont le lot quotidien de journaux ultra conservateurs tels que le Daily Mail ou The Sun, la BBC représentait jusqu’à présent pour beaucoup le journalisme qui a su garder une certaine forme de classe, qui est rigoureux, pertinent et incisif sans tomber dans le sensationnalisme.

Mais le contexte toxique aux relents de Guerre froide dans lequel l’affaire Skripal a plongé le Royaume-Uni, et avec lui une grande partie du monde occidental, semble avoir fait perdre tout sens de la mesure à la BBC. Dans une interview hallucinante sur la populaire chaîne Youtube LBC, le journaliste de la BBC John Sweeney refuse de présenter des excuses et justifie ce traitement… par l’attitude de la Russie, en reprenant les éléments de langage du gouvernement May. Tout ceci malgré le fait que, côté argumentation pour le gouvernement conservateur emmené par l’inénarrable Boris Johnson, le document officiel justifiant l’accusation de la Russie manquait cruellement d’éléments factuels.

Pourtant Corbyn avait simplement appelé à une attitude plus mesurée jusqu’à la fin de l’enquête, ce qui allait s’avérer judicieux... Car en début de semaine, patatras. Le responsable de l’enquête scientifique britannique confirme ce que des scientifiques ayant participé à sa création du temps de l’Union soviétique avaient déjà pointé : si le poison utilisé est bien le Novitchok, rien ne permet de démontrer que l’origine du poison est la Russie, et n’importe quel pays utilisant des armes de destruction massive a les moyens de le fabriquer.

Devant cette embarrassante nouvelle et les contorsions du Foreign Affairs Office pour ne pas se couvrir de ridicule, on pourrait s’attendre à ce que Jeremy Corbyn soit enfin réhabilité dans les médias. Mais avec un timing digne d’un mauvais feuilleton télé, une vieille polémique est retombée sur le leader des travaillistes, à quelques semaines des élections locales : on l’accuse d'antisémitisme et d’être trop indulgent envers l’antisémitisme dans le Labour. Le problème est réel en ce qui concerne la seconde partie, et il est clair que Corbyn a commis plusieurs maladresses à ce sujet par le passé, ce qui l’a mis avec son entourage dans une situation très difficile, toute cette polémique ayant été largement reprise dans tous les médias.

 Le Sunday Times a même été jusqu’à aller chercher les commentaires facebook des groupes de soutien à Corbyn, dans un article sobrement intitulé : « Exposed : Jeremy Corbyn’s hate factory ». On imagine aisément le florilège d’horreurs qu’une enquête sur les commentaires des groupes Facebook de soutien au parti conservateur ne manquerait pas de déterrer, mais on attend encore l’article du Sunday Times à ce sujet.

Et peu importe au final si plusieurs accusations reprennent le discours de l’extrême-droite pro-israélienne, notamment sur le fait que Corbyn a rencontré le groupe juif d’extrême-gauche Jewdas ; ou si, en matière de discours et gestes haineux, homophobes et transphobes, racistes et antisémites le camp adverse des Tories a un pedigree impressionnant – on pense aux soirées costumées sur le thème du nazisme. Mais quand c’est un député conservateur qui porte un uniforme SS, c’est une « maladresse » car c’est « légal de l’acheter et de le porter au Royaume-Uni (sic) », ainsi que l’aurait déclaré l’intéressé. Allez comprendre.

Pierre Yves Bosché

 

===============================================

 

Une escroquerie crapuleuse . DES ESCROCS , DES SACCAGEURS .

Voici ce qui a été dit sur france inter ,  chroniques "le programme au banc d'essai" , lundi 07 03 2017 , 8h14  : (remarque : sur le site la transcription écrite est  parfois différente du texte dit à l'antenne , sans changer toute fois la teneur générale de la chronique )

Question du présentateur :    le dossier des réfugiés question piège de la campagne présidentielle " la question des migrants est une question passionnante et passionnée  [...] calais [...] grande synthe [... ] que disent les candidats ?   Réponse du "journaliste" frederic métézo chez marine le pen [...] chez dupont aignan [..]  Chez Jean-Luc Mélenchon, on attend encore le programme en matière de migrations prévu courant mars,  " pas question de  renvoyer ceux qui sont là ". a dit jean luc mélenchon il y a quelques semaine mais il précise dans son dernier livre , il expose sa position générale : "si on ne veut pas que les gens viennent, il vaut mieux qu'ils ne partent pas". il rajoutait dans le monde* "je n'ai jamais été pour la liberté d'installation , je ne vais pas commencer maintenant "  .   Relance du présentateur : une position de jean luc mélenchon qui avait inquiété  benoit hamon , fredéric , hein ...    réponse du journaliste : "c'est grave "  avait répondu le candidat socialiste , benoit hamon qui propose d'accueillir plus de migrants ,  (mais sans rentrer dans les modalités) [...] Philippe Poutou, [...] . etc

C'EST UNE ESCROQUERIE DE A à Z . sorties de contexte , tronquature , présentation biaisée ,

 REPONSE :

* ET VOILA LE VRAI PROGRAMME DE MELENCHON : il existe déjà bel et bien , donc ! Et voici les passages qui répondent aux mensonges de ces saccageurs :

En Europe, sortir de l'impasse de Schengen et de Frontex :

Renforcer les moyens civils de sauvetage en mer Méditerranée pour éviter les milliers de noyés //     

refuser la militarisation de la politique de contrôle des flux migratoires

Assumer notre devoir d'humanité envers les réfugiés arrivant en Europe :

Respecter la dignité humaine des migrants, leur droit fondamental à une vie de famille et accompagner les mineurs isolés    //    

En finir avec le placement en centre de rétention d'enfants, même accompagnés de leurs parents // 

Construire des centres d'accueil aux normes internationales sur le modèle de celui de Grande-Synthe, pour proposer aux migrants des conditions dignes et des centres d'accueil des demandeurs d'asile pour les héberger le temps de l'analyse de leur demande //

Réaffirmer et faire vivre le droit d'asile sur le territoire de la République, accueillir les réfugiés qui en relèvent, grâce à une administration adaptée à cette mission

COMMENTAIRES - EXPLICATIONS :

 1- On n'attend pas du tout "le programme" en matière de migration courant mars .  Courant mars ce sera le livret programmatique sur tous les détails de ce programme  . On croirait qu'il faut aller supposer un programme à partir de morceaux de phrases de mélenchon car il n'y aurait pas encore de programme noir sur blanc  mais les choix politiques sont déjà clairement actés aux pages 93 94 et 95 du programme "l'avenir en commun" * . 

2- Le " mais"  est un saute-humanité . Dit comme c'est dit un auditeur comprend que mélenchon veut les empecher de partir ,  or c'est  faux car mélenchon veut empêcher de créer ou de rajouter des souffrances telles dans ces pays que les gens en soient obligés de partir . Il veut donc par exemple une politique extérieure moins inféodée au usa , pour éviter de rajouter des crispations et par suite éviter des guerres . Et puis aussi une politique d'échanges commerciaux qui ne bousille pas les marchés locaux en leur balançant nos surplus subventionnés , plus de coopération au lieu de plus de compétition entre les peuples .  EST-CE CA QUI EST GRAVE POUR BENOIT HAMON ???

2- Et la présentation générale et la conclusion qui appuie  ""c'est grave"  puis " hamon veut accueillir plus de migrants" , ça sous entend que mélenchon ne veut pas accueillir de migrants supplémentaire . C'est un MENSONGE c'est LAMENTABLE ... Car mélenchon est pour continuer à sauver ceux qui sont en perdition sur la méditerranée* et à nos frontières , il l'a encore rappelé sur france2 en se sortant avec brio des traquenards de pujadas . 

3- J'ai entendu plusieurs fois , lors de la période où les médias parlais beaucoup de calais et des réfugiés , des interviews de mélenchon à la télé où on lui demandait son avis sur les réfugiés : "il faut les accueillir dignement , aller les sauver de la noyade , les traiter avec dignité et humanité " , etc etc .. relance du journaliste offusqué de tant de générosité et mélangeant tout  : "mais vous êtes pour l'ouverture des frontières à l'immigration ? " réponse évidemment de mélenchon : "mais non je ne suis pas pour liberté d'installation ..." etc

Evidemment  tous les gauchistes , quelques pc aigris , et le mainstream foireux se sont précipités pour ne garder que cette dernière partie pour décider que mélenchon avait tourné raciste et ils ont appuyé et appuyé mélenchon=lepen . Des tartuffes , des escrocs , ou des incompétants qui répète bêtement ce qu'on leur souffle  . Et hamon aussi donc .... HE HAMON , TON PROGRAMME A TOI ,  EST IL POUR LA LIBERTE D'INSTALLATION ?  ... non bien sûr ... TARTUFFE  !!     ESCROC  !!   SACCAGEUR !!

 

et donc : FRANCE INTER  : ESCROCS , TARTUFFES , SACCAGEURS , au mieux INCOMPETENCE CRASSE .

(on constatera avec ironie désabusée que le camps de grande synthe , évoqué comme représentatif du débat dans le chapô de la chronique de france inter , chronique qui ensuite affirme qu'il n'y a pas encore de programme écrit , he bien ce camp de grande synthe est explicitement cité dans le programme qui n'existe pas ... !!!  )(sinon la source des propos de mélenchon : (*https://actus.jlm2017.fr/2016/08/25/suis-bulletin-de-vote-stable-interview-monde/)

 

LE PROGRAMME DE FRANCE INSOUMISE 

https://laec.fr/    en détail : l'avenir en commun p 93 , 94 , 95 : 

Émigrer est toujours une souffrance pour celui qui part. Les migrations sont un sujet trop sérieux pour les réduire à des surenchères et à des pulsions incontrôlées. La première tâche est de permettre à chacun de vivre chez soi. Pour cela, il faut arrêter les guerres, les accords commerciaux qui détruisent les économies locales, et affronter le changement climatique qui sera, sinon, pourvoyeur de centaines de millions de réfugiés climatiques.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

  • Gérer enfin les migrations à l'échelle internationale

    • Créer une Organisation mondiale des migrations liée à l'Onu pour renforcer l'action internationale aujourd'hui réduite au Haut Commissariat aux réfugiés de l'Onu et à l'Organisation Internationale pour les migrations
    • Organiser une conférence internationale annuelle sur les migrations, sous l'égide de l'Onu, combinant les réponses d'urgence, le soutien aux pays d'accueil, la préparation du retour des réfugiés et l'anticipation des millions de réfugiés climatiques des décennies à venir
  • Éviter aux migrants de devoir fuir leur pays

    • Arrêter les guerres par une diplomatie active et indépendante au service de la paix
    • Mettre fin aux accords commerciaux inégaux qui déstabilisent des pays entiers, détruisent les agricultures locales et empêchent le codéveloppement
    • Agir contre le dérèglement climatique par des transferts de technologies et l'aide financière et matérielle à la transition dans les pays les plus vulnérables
  • En Europe, sortir de l'impasse de Schengen et de Frontex

    • Renforcer les moyens civils de sauvetage en mer Méditerranée pour éviter les milliers de noyés
    • Refonder la politique européenne de contrôle des frontières extérieures et refuser la militarisation de la politique de contrôle des flux migratoires
    • Refuser l'accord Visa + adhésion contre migrants avec la Turquie
    • Construire un programme pour l'aide au retour des réfugiés qui le souhaitent lorsque la situation de leur pays de départ le permet
  • Assumer notre devoir d'humanité envers les réfugiés arrivant en Europe

    • Respecter la dignité humaine des migrants, leur droit fondamental à une vie de famille et accompagner les mineurs isolés
    • En finir avec le placement en centre de rétention d'enfants, même accompagnés de leurs parents
    • Construire des centres d'accueil aux normes internationales sur le modèle de celui de Grande-Synthe, pour proposer aux migrants des conditions dignes et des centres d'accueil des demandeurs d'asile pour les héberger le temps de l'analyse de leur demande
    • Réaffirmer et faire vivre le droit d'asile sur le territoire de la République, accueillir les réfugiés qui en relèvent, grâce à une administration adaptée à cette mission

 

et au passage sur le même "thème" :

Il est de bon ton que des langlets "s'étonnent " de points de ressemblances dans les programmes économiques de mélenchon et de lepen . Alors sérieusement :  pendant bien 25 ans le fn était libéral , capitaliste , et pro européen ... Avez vous entendu à l'époque le moindre journaliste  demander à  un libéral , ou à un capitaliste , ou à un europhile    " Dites nous , tout de même c'est bizarre , pourquoi donc votre programme ressemble beaucoup à celui du fn ? hum ... bizarre ... "

Ne trouveriez vous pas la question nulle et non avenue si jamais on aurait eu l'idée à cette époque de faire ce genre de comparaisons ? ne voient ils pas l'inanité de leur question à jlm à l'aune de cette transposition ?

 

=============================================

 

( un vieux truc en plus contre france inter france info ) :

https://youtu.be/W5lhzPUuTks?list=PLalw-Q07KWAp8xtcGECyjBbUfn1ZEBili

https://youtu.be/epQc1tNwYkI?list=PLalw-Q07KWAp8xtcGECyjBbUfn1ZEBili (une autre interview genre en 2012 , melenchon reste calme devant les provoc du "journaliste" )

https://youtu.be/T-ckynXMmpc?list=PLalw-Q07KWAp8xtcGECyjBbUfn1ZEBili (encore une autre , mélenchon reste calme devant ls approsimation du "journaliste" )

 

================================================

https://lundi.am/De-la-violence-mediatique  ( billet de alain brossat  ) 

[...] La violence médiatique, ce ne sont pas seulement les mots qui blessent, les mots du mépris, de l’arrogance, de l’animosité, de ce qu’il faut bien appeler la haine de classe – ici celle des élites qui ont la main sur le discours public, à l’endroit des gens d’en bas devenus rétifs à leurs jugements et à leurs injonctions. 

[...]  Au plus fort de la répression qui laisse sur le carreau des centaines de blessés et de mutilés, Les éditos du Monde font bloc avec celle-ci et l’encouragent : « Le pouvoir exécutif a donc raison de s’insurger contre la stratégie du désordre que poursuivent les plus radicaux » – c’est plus qu’un blanc-seing, une exhortation

[...] Le mépris, c’est le trait distinctif des dites élites néo-libérales de tout poil, et celui-ci trouve, dans la configuration dessinée par le soulèvement des gilets jaunes, l’occasion de se manifester dans toute son étendue. [...] cela, c’est vraiment la stratégie du mépris, l’art non seulement de prendre le lecteur pour un crétin, mais de surcroît de lâcher la bride à cet affect qui vient en supplément de l’animosité naturelle que nourrit la division – le mépris sans bornes pour ceux dont la vocation est de payer ses impôts sans rechigner et de prendre pour argent comptant les éléments de langage que lui sert à domicile le pouvoir médiatique ; le mépris mêlé d’indignation que suscite la levée en masse de ces invisibles, lorsqu’ils cessent de penser dans les clous et de rester à leur place.,

[...] violences médiatiques [...] violences médiatiques [...] violences médiatiques [...] violences médiatiques [...] que les mots du mépris qui fleurissent sous la plume de M. Fenoglio deviennent des mots flashball, des mots qui blessent et mutilent. 

[...] Et il est vrai qu’il n’y a pas lieu, en principe, d’incriminer toute une profession, composée de davantage de piétons que de cavaliers de la qualité de M. Fenoglio, pour des orientations éditoriales qui sont celles d’industriels et d’idéologues, de gens de pouvoir qui se tiennent à la verticale du journaliste ordinaire... Reste qu’on a là une profession qui est fortement syndiquée et que l’on ne voit pas bien ce qui empêche les syndicats des journalistes d’un journal comme Le Monde de faire entendre leur voix lorsque les éditos de celui-ci se suivent et se ressemblent dans le registre d’une agitation qui, pour les plus avancés en âge d’entre nous, rappelle les riches heures de la presse Springer et de la presse Hersant. On ne voit pas bien ce qui les empêche – si ce n’est, comme trop souvent dans cette profession, la lâcheté ordinaire, les soucis de carrière, le fluide paralysant des avantages acquis...

[...] Pas la peine de tourner autour du pot : aujourd’hui, du côté de ceux-celles qui sont le corps vivant et le cœur battant de la puissance de l’événement, tout le monde hait les médias et, du coup, les journalistes qui vont avec, de la même façon exactement que tout le monde hait la police et, du coup, les flics qui en sont indissociables. Plutôt que simuler une douloureuse surprise doublée d’indignation, ceux-celles qui se trouvent ici pris dans le faisceau de lumière de l’événement et s’y voient dans le mauvais rôle sont appelés à s’approprier ce concept appelé à creuser son sillon dans les temps à venir : violence médiatique.

 

haine de classe  ... mépris ... mépris ...  mépris  ... violence médiatique  ... violences médiatiques ...  mépris  ... aujourd’hui, du côté de ceux-celles qui sont le corps vivant et le cœur battant de la puissance de l’événement, tout le monde hait les médias et, du coup, les journalistes qui vont avec ...  Plutôt que simuler une douloureuse surprise doublée d’indignation, ceux-celles qui se trouvent ici pris dans le faisceau de lumière de l’événement et s’y voient dans le mauvais rôle sont appelés à s’approprier ce concept appelé à creuser son sillon dans les temps à venir : violence médiatique.

(alain brossat )

bon ben moi je ne  trouve pas ça moins "violent" envers les journaliste que 

" Si la haine des médias et de ceux qui les animent est juste et saine, elle ne doit pas nous empêcher de réfléchir et de penser notre rapport à eux comme une question qui doit se traiter rationnellement dans les termes d’un combat " (mélenchon)

 

=======================================================================

 

https://www.facebook.com/luc.leandri/posts/10217924659052982

Le journal du Dimanche pris en flagrant délit de mensonge...!
Ou Comment faire de la propagande...!

Aucune description de photo disponible.

 

L’image contient peut-être : 2 personnes, lunettes et texte

 

=========================================================================

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

===============================================================================

 

((  http://www.liberation.fr/direct/element/martinique-france-televisions-condamne-lagression-dun-journaliste-par-un-policier_83017/?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1528822379   ;; http://www.leblogtvnews.com/2018/06/communique-suite-a-l-agression-d-un-journaliste-du-groupe-france-televisions-en-martinique.html  )))

Ci dessous un article de Taranis news sur les violences physiques envers des journaliste . Et leur impunité :

" Le photographe Wilco Versteeg qui suit les mouvements sociaux à Paris depuis plusieurs années a été gazé à bout portant au gaz CS, pendant de longues secondes, dans le but de lui cramer le visage ."(taranis)

Les flics décomplexés par leur ministre de l'intérieur gerard collomb ? Par les consignes des préfets ?

Pas du tout voyons !  C'est mélenchon qui est méchant avec les journalistes ... Et si les flics sont agressifs avec les journalistes c'est parce que ce sont tous des mélenchonâtres sectaires et violents qui sont encouragés à la violence contre les journaliste par leur gourou qui hait les journalistes ....

 

 

https://www.facebook.com/taranisnews/?hc_ref=ARSUVCmkEXaKf_Q5WuZTvcKIq4zOWowJwLaGLhKMdUjXRduzaQiV9nRYDDenys_277M

 

Taranis News est à : Paris.

21 h ·

Depuis le début de l'année et après s'en être pris à quasiment tous des journalistes Français qui filment les mouvements sociaux à Paris, Rennes, Nantes, Toulouse sur la ZAD, à Calais... En envoyant plusieurs à l'Hôpital avec des trous de plusieurs centimètres, des "blessures de guerre", de la parole des médecins qui les ont soignés, des fractures aux mains qui les empêcheront de travailler toute leur vie, des plaies de 7cm sur le crâne...

Ce matin c'était au tour des journalistes étrangers et bi-nationaux de découvrir les joies de travailler au contact de la Police de notre beau pays des Droits de l'Homme et du Citoyen. Le photographe Wilco Versteeg qui suit les mouvements sociaux à Paris depuis plusieurs années a été gazé à bout portant au gaz CS, pendant de longues secondes, dans le but de lui cramer le visage et pourquoi pas de détruire son matériel au passage.

Quand au "Défenseur des Droits" : merci pour les billets de trains et les macarons, mais les petites tapes dans le dos ça ne répare pas les blessures aux nerfs et aux ligaments. Non Jacques Toubon : vous n'avez pas encore les pouvoirs de Jésus.

L'IGPN n'a condamné AUCUN des nombreux policiers qui ont blessés des journalistes ces deux dernières années (au moins depuis 2015). Oui, aucun. Sur des dizaines de plaintes circonstanciées, avec témoignages recoupés, multi-documentés, incontestables. À tel point que nous ne perdons plus notre temps à déposer des plaintes que personne n'instruit correctement.

Pourquoi dans notre pays les policiers bénéficient-ils d'une "justice particulière" ? Pourquoi ne répondent-ils pas de leur actes d'abord et avant tout devant la justice du peuple, celle qui est la même pour tous ? Non parce-que visiblement, ça ne marche pour les calmer, la méthode actuelle ! À moins que ce ne soit pas les ordres qu'ils aient reçus ?

Solidarité avec notre camarade, courage pour le rétablissement (c'est vraiment super les brulures chimiques sur le visage !!). Il ne faudra pas s'étonner le jour ou l'ont changera de tactique dans nos relations avec les CRS, les BAC, les CDI et les CSI ; Toute cette bande de sauvages qui sont censé faire respecter la loi et qui se marrent bien à pouvoir faire n'importe quoi avec la garantie d'être toujours impunis.

"Woop, Woop. That's the sound of the Police"

 

 ============================================================================================

Dans le rapport 2018 de Reporters sans Frontières, le premier danger pour les médias est leur concentration entre les mains de quelques grands groupes industriels. ( et justement c'est là la critique de mélenchon envers la presse )

Le Monde, Europe 1, Les Inrocks, etc. ont préféré parler de la mise en cause de... Mélenchon.
Qui sont leurs actionnaires, déjà? #Tartuffes . ( voir ici )

 

================================================================================================

 paranagua saint cricq

https://melenchon.fr/2018/05/30/immunite-parlementaire-france-2/

 

==================================================================================================

 

un vieux truc :

taddei : contre cohen .

 https://www.youtube.com/watch?v=xRFEsmRQsoY

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.