Les bons mots

Avec ces bons mots que j'écris depuis plusieurs mois, j'espère susciter la réflexion et l'échange. Ceux des autres, que j'ai listé, sont à lire et à relire pour s'en imprégner, selon moi.

CA DOIT NOUS FAIRE RÉFLÉCHIR :

J'ai fait 2 listes de citations ou bons mots. La charité bien ordonnée commence toujours par soi même, je commence donc par les miens. Vous pouvez utiliser ou partager mes textes, mais en me citant comme auteur. Merci de respecter les droits d'auteur.

Les autres bons mots ou citations sont celles qui me touchent ou me font réfléchir. Il est étonnant de mon point de vue, que l'on ne retienne pas ce que nos anciens disaient ou écrivaient. On ne retient pas la leçon. Certains textes sont étonnamment modernes.

Si vous en connaissez d'autres, vous pouvez compléter cette liste dans les commentaires.

Mes humbles Textes :

  • La terreur rend cruel !
  • Les élites ne sont rien sans la construction des peuples.
  • Les pouvoirs sont à proscrire, sauf ceux du peuple, de créer, de dire et de penser.
  • Et si nous prenions le contrôle de nos perspectives, de nos responsabilités, pour nos enfants et plus, pour les générations à venir. Rêvons d'une démocratie.
  • N'essayes pas de posséder, mais recherches la gratitude, l'empathie, la joie de rendre heureux(se). C'est ce qui construira ton bonheur.
  • On doit absolument rester libre, on doit pouvoir, quoi qu'il advienne dire que l'on s'aime.
  • Le pouvoir des banques n'est rien sans notre consentement.
  • L'homme est capable du meilleur comme du pire. Il nous suffit d'être assez nombreux(ses) pour soutenir le meilleur. Malheureusement, nous sommes maintenant dans l'urgence avec un ennemi commun : la destruction par la surexploitation des ressources et le souillement de notre planète.
  • Soutenons la recherche, faisons une démocratie.
  • Le chemin vers le bonheur est parfois long et incertain, mais il est pourtant simple à trouver. Chacun de nous doit chercher à être utile, tout le temps, pour tout ce qui l'entoure. En être conscient et œuvrer dans ce sens, nous rend heureux et construit notre bonheur. Transmettre cette compétence ainsi que toutes les autres comme notre savoir, nous grandi et parfois nous transforme en guide.
  • Ne juge pas l'ennemi de la démocratie, donc le tien, mais contourne le ou ignore le et garde ton énergie à rassembler et partager ta bonne parole.
  • Pour changer une société, la violence est la force des faibles alors que le nombre et la raison légitime, la sagesse des forts.
  • La violence n'est pas toujours visible. Elle s'incruste dans les mots avec force, dans l'économie avec ténacité, et dans la psychologie sournoisement.
  • Je suis optimiste parce que je sais qu'il y a une solution. Je la cherche car j'ai confiance en moi.
  • La violence n'est pas toujours visible. Elle s'incruste dans les mots avec force, dans l'économie avec ténacité, et dans la psychologie sournoisement.
  • Celles qui m'ont aimées aussi fort que ma mère m'ont construit et ont fini par démonter mes certitudes cartésiennes pour me faire croire en Dieu.
  • L'empathie et le bon sens sont des compagnons idéaux.
  • La cigarette est la fille du Diable. Elle donne du plaisir, rend addicte et fini par détruire.
  • La vie est un long chemin, profitons en pour apprendre. Les blessures de la vie nous affaiblissent, profitons en pour nous renforcer, pardonner et donc grandir. 
  • Je souhaite que l'on soit assez nombreux pour construire un avenir qui nous permette d'être fiers et serins pour nos enfants.
  • Même si la vérité est essentielle, sans amour certaines vérités deviennent intolérables.
  • Tel le roseau qui courbe sous le vent sans faiblir, comprenez le mal sans le nourrir.
  • Il faut constamment défendre la vérité et le bon sens avec honnêteté ou se perdre à jamais.
  • Mal nommer les choses n'est pas seulement ajouter du malheur aux maux, comme le disait Camus, mais aussi la perversion de la réalité.
  • Lorsqu'on n'a que la haine dans le cœur, on ne pense qu'à détruire, et l'on finit par se détruire également.
  • Je dois aider à mon tour, pour remercier ceux qui m'ont aidé.
  • Si vous pervertissez la réalité avec des mots que l'on vous dicte, vous devenez aussi pervers que celui qui vous les dicte.
  • Si vous ne respectez pas ceux qui vous regardent ou écoutent, ne vous attendez pas à d'être respecter, puisque vous ne l'êtes pas.
  • Lorsqu'on a un quelconque pouvoir, on a la responsabilité de donner l'exemple avant d'ordonner, de démontrer avant de commander. Dans le cas contraire, vous n'aurez pas l'adhésion et devrez passer par la force et ne jamais convaincre ni devenir.
  • Remercie celui qui t'as blessé, parce qu'il t'as dévoilé ta faiblesse et que tu sera plus fort ainsi.

Les citations à ne pas oublier et à méditer :

  • Quand nous tombons malade, c'est que nos actions ne sont pas en adéquations avec nos inspirations profondes. (Edouard Bach)
  • Le principal fléau de l'humanité n'est pas l'ignorance, mais le refus de savoir. (Simone de Beauvoir)
  • Je ne te demande pas quelle est ta race, ton sexe ou ta religion, mais quelle est ta souffrance. (Louis Pasteur)
  • La vie commence là où se termine notre zone de confort. (Neale Donald Walsch)
  • Un peuple prêt à modifier un peu de liberté pour un peu de sécurité, ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux. (Benjamin Franklin)
  • Il est plus facile de tromper les gens, que de les convaincre qu'ils ont été trompés. (Mark Twain)
  • Toute vérité franchie 3 étapes : 1- D'abord elle est ridiculisée. 2- Elle subit une forte opposition. 3- Elle est considérée comme une évidence ! (Arthur Schopenhauer)
  • C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l'écoute pas. (Victor Hugo)
  • Donnez moi le contrôle de l'approvisionnement monétaire d'une nation, et je ne m'occupe pas de ce qui fait les lois. (Rothschild ou M. Daniels)
  • Si vous voulez trouver les secrets de l'univers, pensez en termes d'énergie, de fréquence, de vibration et d'information. (Nicolas Tesla)
  • Ce que l'on obtient en atteignant nos objectifs n'est pas aussi important que ce que l'on devient en les atteignant. (Zig Ziglar)
  • Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, mais que nous soyons puissant au delà de toutes limites. C'est notre propre lumière qui nous effraie le plus. On n'apporte rien au monde en se dévalorisant. (Marianne Williamson)
  • Ils ont fait de leur lois un dédale immense où la mémoire et la raison se perdent également. (Jean-Jacques Rousseau)
  • Montrer l'exemple n'est pas la meilleur façon de convaincre, c'est la seule ! (GANDHI)
  • Il y a deux choses qui donnent une idée de l'infini, ce sont l'univers et la bêtise humaine. Pour l'univers, on n'est pas sûre ! (Albert EINSTEIN)
  • Si nous arrêtions l'exploitation irresponsable des forêts, cela aurait le même impact que d'arrêter la pollution due au transport mondial. (Rainforest Alliance)
  • Le courage est considéré à juste titre comme la principale des vertus car toutes les autres en dépendent. (Winston Churchill)
  • Fais moi danser jusqu'à la fin de l'amour. (Léonard Cohen)
  • Rien ne nous emprisonne, excepté nos pensées. Rien ne nous limite excepté nos peurs. Rien ne nous contrôle excepté nos croyances. (Marianne Williamson)
  • Trois choses ne peuvent être cachées bien longtemps : 1- Le soleil. 2- La lune. 3- La vérité. (BOUDDHA)
  • Il faut profaner les malheurs. (Romain Gary)
  • Nous sommes des êtres spirituels qui vivons une expérience humaine. (Pierre Teilhard de Chardin)
  • Lorsque vos pensées et vos émotions ne font plus qu'un, vous commanderez à la montagne de se déplacer et la montagne se déplacera. (Évangile selon Thomas 300 ans avant J.C.)
  • Vous devez faire de votre rêve un futur, une réalité présente. Vous devez agir comme si votre désir est déjà réalité. (Neville Goddard - Les pouvoir de la conscience)
  • La vie n'est pas faite pour soutenir l'Art, c'est tout le contraire. (Stephen King)
  • Maman est morte ce matin, et c'est la première fois qu'elle me fait de la peine. (Albert Camus)
  • Dieu est derrière tout, mais tout cache Dieu. (L'Abbé Pierre)
  • Le miracle ne contredit pas la nature, il contredit la connaissance que nous en avons. (Saint Augustin)
  • Toutes les ténèbres du monde ne peuvent éteindre la lueur d'une bougie. (Saint François d'Assise)
  • Certes, la possibilité d'un effondrement ferme des avenirs qui nous sont chers, et c'est violent, mais il en ouvre une infinité d'autres, dont certaines sont heureuses. Tout l'enjeu est donc d'apprivoiser ces nouveaux avenirs et de les rendre vivables. (Pablo Servigne)
  • Les conséquences de nos actions sont des épouvantails pour les lâches et des rayons de lumière pour les sages. (Aldous Huxley)
  • Les armements, la dette universelle et l'obsolescence programmée sont les trois piliers de la prospérité occidentale. Si la guerre, le gaspillage, et les usuriers sont abolis, vous vous effondreriez. (Aldous Huxley)
  • Il est rare quand on ment que tout s'accorde : le regard, la voix et l'attitude. (Madeleine Ferron)
  • L'enfant n'est pas celui qui te prend par la main pour t'enseigner, car l'enfant t'intimide, comme s'il détenait des connaissances. Et tu ne t'y trompes guère car son esprit est fort avant que tu ne le rabougrisses. (Antoine de Saint Exupéry)
  • Le marché du travail supposerait qu'il y est une offre et une demande libre et consentie. Dés lors que l'une des deux parties n'a pas le choix, on ne peut plus parler de marché, mais d'asservissement. (John Maynard Keynes - 1883-1946) 
  • Ce ne sont pas de nouveaux continents qu'il faut à la terre, mais de nouveaux hommes! (Jules Verne)
  • Quand la Démocratie cesse, c'est la théâtrocratie qui prend place. (Platon)
  • Toute l'autorité vient du Peuple. (Saint Thomas d'Aquin)
  • La communication politique c'est comme la chirurgie esthétique, quand ça se voit, c'est que c'est raté. (Gérard Collet)
  • Ce n'est pas parce que c'est difficile que nous n'sons pas, c'est parce que nous n'osons pas que c'est difficile. (Sénèque)
  • La connaissance s'acquière par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. (Albert Einstein)
  • N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. (Albert Einstein)
  • Brandir la colère pour punir quelqu'un, c'est comme prendre du charbon ardent pour lui jeter. Au final c'est vous qui vous brûlez. (BOUDDHA)
  • Plus riche que de ne rien garder... que l'amour. (Jhonny H)
  • La science n'a pas de patrie, parce que le savoir est le patrimoine de l'humanité, le flambeau qui éclaire le monde. (Louis Pasteur)
  • Deviens ce que tu es. Fais ce que toi seul peux faire. (Friedrich Nietzsche)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.