La PAC doit disparaître

A force de baisser, il faut se poser les bonnes questions. La PAC ne sert à rien ou presque.

Il y a longtemps que je pense la même chose de la PAC comme toutes aides d’ailleurs, et je n'ai toujours pas changer d'avis. La redistribution n'est jamais équitable et vivre sous ponction de la PAC comme sous l'emprise de la dette nous emprisonne. Se libérer de la PAC c'est aussi se libérer de certaines contraintes qui sont imposées à nos agriculteurs par des pays qui n'ont pas les même cultures (façon de vivre) que nous. Les aides lorsqu'elles sont nécessaires ne doivent pas durer. Là aussi c'est la mondialisation et ses marchés boursiers qui génèrent ce genre de phénomènes.

Nous avons besoin des agriculteurs pour manger. Ce n'est  que du bon sens de dire cela, et pourtant les prix consacrés à la nourriture en France n'a cessé de baisser ces dernières années. Je ne pense pas que le reste des Français accepte de baisser ses salaires tout en augmentant les charges en leur demandant d'investir pour cause de conformité.

Les gilets jaunes que je soutiens se sont battus pour moins que ça et ont été compris par prêt de 80% de la population. Vous pouvez prendre le problème dans tous les sens ou par tous les bouts à vous fracassez le crâne, vous ne trouverez pas de solution pérenne autre que d'augmenter les salaires de la population pour permettre de payer correctement ses agriculteurs et par de même manger sainement et correctement.

Il faut bien sûr les soutenir en supprimant les taxes sur les produits de 1ère nécessité, mais surtout taxer ce qui vient de loin et on en revient à la taxe carbone que je chérie puisqu'elle combine économie et écologie pour le bien commun. Exit "les prix du marche" de cette foutu mondialisation imposée qui n'a de marché que le nom, puisque pour qu'un marché se produise, il faut l'accord des deux parties sans aucune contrainte (Voir les citations). Il faut laisser l'agriculteur libre de vendre au prix qu'il souhaite dans un environnement sans concurrence déloyale et faire pression sur les intermédiaires.

Pour cela il nous faut de la transparence (ici comme partout) et dons de l’honnêteté. D'où une véritable Démocratie, que je rabâche ici et là, avec des garanties et des référendums pour la nourrir au lieu de la voir mourir. La PAC donne 32400 €/Exploitation en 2018 soit 141,689€/an par Français. Ça ne me paraît pas insurmontable, mais ce n'est pas suffisant. Donc la solution est bien d'augmenter les salaires de tous les Français dont les agriculteurs.

Je vous vois venir en me disant qu'on ne vendra plus à l'export. Ce n'est pas sûr puisque par exemple le blé Français est le meilleur du monde et nous est acheté à prix fort, et puis même si nous vendons moins ou plus du tout à l'export, nous devons choisir la qualité et le payer pour que ceux qui nous nourrissent continuent à le faire. Nous leur devons bien cela. Augmenter les salaires de 30% au détriment des dividendes, c'est pouvoir donner autant à os agriculteurs, ce qui ferait 184,19€ /an et par Français et donc 42120€/an et par exploitation si l'on choisit de remplacer la PAC.

Tout ça pour manger de la qualité, faire un peu d'écologie, développer le locavore et être solidaire d'un métier indispensable, surtout dans la culture de la fameuse gastronomie Française. Pour l'Europe elle fera bien ce qu'elle veut, mais elle ne le fera pas sans la France, alors soit elle consent, soit nous partons et nous ne partirons pas seul.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.