Mes adieux à Frédéric Carbone et à Catherine Pottier

Malgré la grève qui perdure partout, (même chez eux!), on entend aux infos officielles que la grève est en cours de disparition, alors que partout ailleurs, dans d'autres médias, indépendants, je lis tout le contraire! La Grève s'étend, dans des secteurs mêmes qu'on n'aurait pas imaginé! 

Malgré les alertes diverses, on continue de faire comme si on n'avait pas entendu ou, pire, on travestit la vérité. Comme dit un de mes amis : on est en pleine "euphémisation" de la société.

Autrefois, ça restait marginal. On disait "Venez défendre la patrie!" au lieu de dire "Allez vous faire tuer!". C'était l'Armée...

Aujourd'hui, on dirait que c'est partout. Même l'Art n'est plus l'Art.

Pourtant...

J'appréciais énormément ces deux journalistes et je l'ai d'ailleurs exprimé sur Médiapart plusieurs fois. N'ayant pas la télé, j'écoute souvent la radio. France Info, c'est la station que je capte le mieux (avec deux ou 3 autres) et j'aime bien écouter les "Informations".

La Musique, les Chansons aussi évidemment.

D'ailleurs, en ces périodes de grève,  j'apprécie beaucoup leurs compilations. 

Frédéric Carbone m'avait impressionnée par sa capacité à parler de tout sur un temps très court, il avait de très bonnes questions aussi. Catherine Pottier, j'admirais sa patience pour aller au bout de la réponse qu'elle attendait de la part de son interlocuteur. Très douce et très futée!

Avec cette grève qui perdure et cette Directrice de Radio-France (j'ai oublié son nom, pardon), qui persiste à suivre les ordres de son gourou, j'avoue que je vais finir par couper ma radio aussi (comme j'ai fait avec la télé, il y a 15 ans environ).

Je n'écouterai que les oiseaux, les miaulements de mon chat, les avis de mes voisins, mes musiques et chansons préférées (celles qui me restent), les paroles de ceux que j'estime... etc.

Rendez-vous à plus tard (peut-être)!

 

  

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.