Le Ramadan - Partie 3. Une journée de Ramadan.

Comment se déroule la journée d’un musulman en état de jeûne ? Que fait-il de ses soirées ? Est-ce que le jeûne a un impact sur ses performances et ses aptitudes à travailler ou étudier ?

Heure des 5 prière quotidienne à Paris le 06 Mai 2021 © RISSALA Heure des 5 prière quotidienne à Paris le 06 Mai 2021 © RISSALA

 

Tout d’abord il faut savoir que pour de nombreux musulmans, le jeûne du mois du Ramadan n’est en soit pas un évènement ponctuel une fois par an. Ils sont nombreux par exemple à jeuner tous les lundis et les jeudis de toute l’année en tant que jeûne surérogatoire (voir notre premier article sur le Ramadan).

Il faut également savoir que la journée du musulman est rythmée par les cinq prières obligatoires.

Il fait partie des clichés de croire que les soirées de danses, musiques orientales, de débauches, de consommation de substances illicites sont une coutume ramadanesque, sachant que l’Islam désapprouve ces comportements.

De même qu’il n’y a aucun rapport entre le fait que certains jeunes commettent des violences urbaines pendant cette période, alors que l’Islam condamne la violence envers les individus et la dégradation des biens.

Il fait également partie des préjuger de croire que cette période est une période de paresse et de nonchalance.

 "D'après Abdallah Ibn Abbas : Le Prophète était le plus généreux des hommes et la période durant laquelle il était le plus généreux était le Ramadan lorsque l’ange Gabriel le rencontrait. L’ange Gabriel le rencontrait chaque nuit de Ramadan et ils étudiaient ensemble le Coran. Le Prophète  était alors plus généreux pour le bien que le vent qui apporte la pluie salvatrice."

Peu avant l’aube, ils vont prendre une collation appelé Suhur,  qui fait également partie des recommandations prophétiques. Puis il s’arrêtera de manger et boire à l’heure de l’aube qui correspond à la première prière de la journée que le musulman s’efforcera d’accomplir en groupe dans une mosquée.

Pendant la journée le jeûneur vaquera à ses occupations quotidiennes (étude, travail …) mais il s’abstiendra plus que d’ordinaire de commettre des actes blâmables.

En fonction des pays et des climats, des emplois du temps sont aménager dans les écoles, les services publics et les entreprises afin d’accorder un temps de repos en début d’après-midi. En dehors de ces tâches mondaines le jeûneur continuera d’occuper son temps par la prière, l’invocation, la récitation et l’apprentissage de ce qui lui incombe dans la religion.

Il veillera également à faire le bien autour de lui en se mettant au service de ses parents, de ses proches, , des nécessiteux.

L’heure du coucher du soleil est synonyme de rupture du jeûne, par quelques dattes et de l’eau ou du lait. C’est l’heure également de la prière du soir avant de passer à table. Même si les tables du Ramadan sont bien garnie, le musulman se doit de se nourrir d’une manière raisonnable et équilibrée sans exagération et surtout sans gâchis.

Il est recommandé au musulman de remplir son temps en générale et sa nuit en particulier en prière et récitation du Coran.

En début de nuit, les musulmans se regroupent dans les mosquées pour les prières collectives appelées Tarawih. La période précédant l’aube et également propice aux prières, invocations  et au récitations du Coran.

Le Prophète a dit :

« Celui qui prie la nuit durant le ramadan avec foi et en espérant la récompense,

aura ses péchés précédents pardonnés ».

Dans notre prochain article nous parlerons du Coran, car le Ramadan est le mois du Coran.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.