bel.hassin RISSALA
Co fondateur Association RISSALA
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 mai 2021

Le Ramadan - Partie 6. Y-a-t-il des dérogations en cas d'incapacité à jeûner?

La législation islamique implique que tout acte rituel provoquant une contrainte on une impossibilité ou un danger pour la santé et la vie de l’être humain est allégé ou peut être un motif de dispense temporaire ou définitif.

bel.hassin RISSALA
Co fondateur Association RISSALA
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La maladie et le voyage sont des motifs de dispense du jeûne. © RISSALA

Verset 286 – Sourate 1 La Vache :

« Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité »

Par ce verset, nous comprenons que tout acte rituel provoquant une contrainte on une impossibilité ou un danger pour la santé et la vie de l’être humain est allégé ou peut être un motif de dispense temporaire ou définitif.

Ainsi le pèlerinage à La Mecque est obligatoire  pour tout musulman pubère et doué de raison. En sont dispensées les personnes n’ayant pas les capacités financières ni les capacités physique. L’aumône est obligatoire lorsque la personne en a les moyens.

La prière est obligatoire pour tout musulman pubère et doué de raison. En sont dispensées les femmes pendant leurs périodes de menstrues et de lochies. Quant au voyageur, il peut la raccourcir et la regroupée. Les personnes malades peuvent prier assises, couchées ou en mimant les gestes.

Il en est de même pour le jeûne. Celui-ci est obligatoire pendant le mois de Ramadan pour tout musulman pubère.

La dispense de jeûne est autorisée pour ceux qui ne peuvent pas jeûner pour une excuse légale parmi lesquelles :

  1. La maladie qui s’aggrave à cause du jeûne, dont le jeûne retarde la guérison, ou si l’on craint que le jeûne ne provoque une maladie. Dans certains cas il peut être recommandé de ne pas jeûner, voir réprouvé si celle-ci mène à la perdition.
  2. Le voyage autorise la rupture du jeûne
  3. La grossesse et l’allaitement.
  4. La femme pendant sont cycle de menstrues, il lui est interdit de jeûner et de prier.
  5. La grande vieillesse.
  6. La contrainte. Son concerné par exemple les musulmans Ouighours persécutés par le régime chinois et qui interdits aux musulmans le jeûne.

La personne entrant dans un de ces cas devra rattraper ses jours non jeûné après le Ramadan.

En cas de maladie chronique, le croyant est autorisé à ne pas jeûner. Il doit alors nourrir un pauvre pour chaque jour non jeûné.

 Verset 286 – Sourate 1 La Vache :

« Quiconque d' entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d' autres jours. »

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Dans notre émission ce soir, reportage aux portes de l'Union européenne, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. En plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine
Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé