Le Ramadan - Partie 7. La fin du Ramadan

Aujourd’hui mercredi 12 Mai 2021 est le trentième et dernier jour du mois de Ramadan. Demain les musulmans célèbreront l’aïd al-fitr (ou aïd el-fitr) ou la fête de rupture du jeûne. Quel est l’après-ramadan du musulman ? Comment vont accueillir les musulmans cette fête dans ces temps de pandémies, de crises sociales et de tristesses pour ce qui se passe en Palestine ?

C'est le coeur et les pensées pour la Palestine que les musulmans de France célèbre l'Aid el Fitr 2021 © RISSALA C'est le coeur et les pensées pour la Palestine que les musulmans de France célèbre l'Aid el Fitr 2021 © RISSALA

L’aïd al-fitr est l’une des deux fêtes du calendrier musulman. Elle correspond au premier chawwal de l’année hégirienne, soit le lendemain du dernier jour du mois de ramadan.

Les musulmans débuteront la journée par la prière dans les mosquées, qui seront encore restreintes cette année à cause de la crise sanitaire.

Ce jour est synonyme de prière, de rassemblement de visite des familles et de satisfactions d’avoir accompli un acte d’obéissance majeure envers son Seigneur.

C’est un jour d’échange de cadeaux et de visites entre proches et voisins.

Avant cela ils se seront acquitter de la Zakat el Fitr. (voir notre article : Ramadan partie 5).

Cette année le cœur du musulman sera déchiré entre la joie de la fête et la tristesse des agressions sionistes en terre de Palestine de l’autre.

Fin de ramadan marqué par l'agression de la mosquée El Aqsa par les forces d'occupations terroristes sionistes © RISSALA Fin de ramadan marqué par l'agression de la mosquée El Aqsa par les forces d'occupations terroristes sionistes © RISSALA

En effet, ce jour coïncidera avec la peine et l'angoisse pour la communauté, du fait de l’agression sioniste envers les civils palestiniens, la violation de la sacralité de la mosquée El Aqsa, et les crimes perpétrés par l’armée terroriste sioniste contre le peuple de Gaza.

En effet depuis le projet de déportation des familles palestiennes habitantes le quartier Cheikh Jarrah de Jerusalem, la violence sioniste n'a cessé de s'accentué jusqu'aux derniers bombardements de Gaza ayant fait plus de 30 morts parmi les civils dont 10 enfants.

Les musulmans qui le souhaiteront jeûneront 6 jours supplémentaires espérant la récompense d’un an de jeûne.

Le Prophète a dit :

«  Quiconque jeûne le Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de Shawal est comme quelqu’un qui a jeûné tout le temps ».

 

L’après ramadan du musulman devra être porté sur les leçons tirés de ce mois de spiritualité.

Parmi ces leçons les musulmans devront faire preuve de persévérance et de patience, car après cette coupure spirituelle ils retrouveront le quotidien de l’atmosphère de haine à leur égard, des plateaux Tv islamophobes et des politiques discriminatoires.

Mais en attendant que chacun profite des instants de joies et de bonheurs avec ses proches.

Aid Moubarak!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.