PENSER L’INTÉGRATION DES NOUVEAUX SALARIES

Dans le monde de l'entreprise aujourd’hui, les salariés doivent être opérationnels rapidement. Pour ce faire, il faut penser à leur accueil, et à un véritbale parcours d'intégration dans l'entreprise.

Quel intérêt de penser à une intégration des nouveaux salariés ? 

Mon parcours de dirigeante d'établissement, d'entreprise m'oblige aujourd'hui à dire que ne pas penser à une intégration pour l'arrivée d'un salarié c'est poser un handicap sévère à sa réussite dans l'entreprise. 

Vous jugerez peut-être ce constat sévèrement mais mes 20 années auprès d'équipe me font réaliser que toutes les fois où j'ai réussi une embauche c'est lorsque j'ai été au bout de ce parcours d'embauche avec l'intégration. Pourtant, s’il est avéré que la réussite d’un recrutement repose en grande partie sur tout ce qui interviendra après le recrutement. Trop d’entreprises investissent massivement sur le recrutement et peu sur la phase d'intégration dans l’entreprise.

En effet, penser intégration des salariés c'est l'aboutissement du parcours d'embauche du salarié. 

J'y vois deux intérêts majeurs :

  • Un intérêt pour le salarié : se sentir attendu, accueilli. Cela va conforter le sentiment de bien-être du salarié accueilli. Cela va également lui permettre de comprendre la totalité du fonctionnement de l'entreprise et des différents services qui concourent à la production du bien ou du service de l'entreprise (parcours produits, parcours clients, suivis clients, .....). Le salarié pourra ainsi identifier les collègues et les services avec lesquels il devra peut-être régulièrement ou occasionnellement travaillé. Mettre un nom sur un visage ce n'est pas la même chose au niveau de la communication. Ainsi les salariés auront le sentiment d'appartenance à l'entreprise. 
  • Un intérêt pour l'entreprise : qui donne reçoit. C'est un adage connu mais tellement vrai. Donner du temps pour l'accueil, pour la compréhension du contexte, pour les besoins de l'entreprise et du poste occupé. Tout ce temps donné, cet accueil de qualité permettra au salarié accueilli de mieux s'intégrer : plus vite et plus efficacement. Prendre ce temps au démarrage permettra de façon quasi certaine à un retour en terme d'investissement du salarié accueilli. Plus il se sentira "appartenir" à l'entreprise plus il sera motivé pour réussir. 

Quelques chiffres : 

Selon une étude sur l’industrie de Bersin by Deloitte (Onboarding Software Solutions 2014: On-Ramp for Employee Success) :

  • 4 % des nouveaux salariés quittent leur poste après une première journée désastreuse 
  • 22 % des rotations de personnel ont lieu pendant les 45 premiers jours

Ce qui coûte à l’entreprise au minimum 3 fois le salaire de l’ancien collaborateur.

 

Les enjeux pour l'entreprise : 

  1. Un enjeu économique : comme nous venons de le voir, une mauvaise intégration, et des recrutements multiples sont une véritable charge financière pour l'entreprise. 
  2. Un enjeu stratégique : il s'agit de travailler une politique de fidélisation des salariés.
  3. Un enjeu humain : comme déjà indiqué dans les premiers paragraphe il s'agit de développer le sentiment d'appartenance à un collectif. 
  4. Un enjeu de performance : efficacité et autonomie.
  5. Un enjeu d'attractivité : il s'agit là de la réputation interne et externe de l'entreprise. 

 

Les enjeux pour le salarié : 

  1. Un enjeu économique : un accès  l'emploi réussi.
  2. Un enjeu stratégique : sécuriser et pérenniser son parcours professionnel.
  3. Un enjeu de performance : autonomie rapide sur le poste occupé.
  4. Un enjeu de motivation : le sentiment d'appartenance à un collectif. 

 

Comment construire le parcours d'intégration : 

Le parcours d'intégration se conçoit en lien avec le Directeur des Ressources Humaines, et les supérieurs hiérarchiques du salarié embauché. 

Ce parcours doit permettre : 

  • une découverte de l'entreprise,
  • une connaissance des ressources administratives et RH de l'entreprise : quels sont mes interlocuteurs ? 
  • une connaissance du service et des collègues proches,
  • une connaissance approfondie du métier et des tâches attribuées. 

Il est possible de penser le parcours d'intégration de différentes façons : 

D’autres modalités d’intégration peuvent être envisagées :

  • avec un mode tutorat ou parrainage, 
  • avec un passage de relais de l'ancien salarié (pas toujours facile à mettre en oeuvre)
  • avec un parcours dans l'entreprise de découverte.

En conclusion, il est important quelque soit la taille de votre entreprise de réfléchir à l'intégration de vos futurs salariés. 

 

Soirée conférence sur l’intégration des nouveaux salariés

 Des formations qui peuvent vous intéresser : 

formation management transversal,

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.