Dutronc : dernier hommage à Johnny Halliday

Dutronc © RTL

"Quel courage, oh la vache... Il avait beau faire de la gonflette, de s'entretenir, c'est à l'intérieur que c'était balèze. Chapeau".

Jacques Dutronc.

On peut-être inconditionnel de Brassens, Brel, Barbara, Ferré, Nougaro, Ferrat , mais en aucun cas insensible à la disparition de cet homme, une bête de scène qui aura marqué plusieurs générations.

On aime ou on n'aime pas, Johnny Hallyday laissera une trace indélébile dans la chanson française.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.