Lettre aux syndicats de France

Combien de temps faudra t-il encore tenir les ronds-points dans l'attente d'une convergence globale de nos syndicats vers une grève générale ?

Sans vouloir en remontrer à tout le monde, moi simple citoyen (et néanmoins ancien syndicaliste depuis peu) pose une seule question aux syndicats représentatifs de ce pays:

                                                           Quand allez-vous déclarer la grève générale en France ?

Le mouvement des Gilets Jaunes dure depuis assez longtemps pour qu'on se demande pourquoi ce silence assourdissant de la part des syndicats. En effet, les Gilets Jaunes qui sont pour bon nombre des personnes "primo manifestantes" se sont politisés très vite avec plus ou moins de bonheur mais en passant de l'argument du prix prohibitif du carburant pour déboucher sur la demande du RIC en toute matière.

C'est dire si le "Peuple" a vite compris que notre démocratie n'est qu'un mot creux et que nous autres citoyens n'avons pas la parole. La constitution française érige quand même un principe :Gouvernement du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple.

Force est de constater que ce principe n'est pas respecté !

Face à ces Gilets Jaunes qui rejetaient tout parti politique comme tout syndicat, le Gouvernement a eu beau jeu de faire passer ces manifestants non désirés pour des extrémistes de droite, des antisémites, des casseurs, des feignants et des alcooliques. Dernièrement les médias inféodés au pouvoir ont fait ressortir que les manifestations pour le climat étaient pacifiques et donc dignes d'exemple face aux manifestations des Gilets Jaunes. Pourtant quelles que soient les manifestations, tout le monde demande la même chose : casser ce système qui se fout de l'écologie comme de nos porte-monnaie en fin de mois.

De leur côté les syndicats ont répondu chacun en ce qui le concerne, suivant sa ligne politique. Ils ont surtout répondu de manière à ne pas se rallier à ces Gilets Jaunes encombrants. Ce que demandent les GJ a été demandé de longue date par les syndicats: augmentation des salaires, du SMIC, revalorisations des retraites et justice fiscale.

C'est le "vous arrivez un peu tard les gars, on vous l'avait dit, nous on savait ".

Alors maintenant qu'il y a du monde sur les ronds-points certes pas forcément syndiqués mais en nombre, qu'allez-vous faire vous les syndicats ?

Je pose la question mais j'ai peur de connaître la réponse. J'ai peur que ce soit "nous n'allons rien faire". Pire: il n'y aura pas de réponse.

Ce que les Gilets Jaunes veulent c'est la remise en cause totale du système qui laisse une caste de gens riches qui gouvernent le pays à l'aide de leur valet Macron. Macron qui crie haut et fort que le cap restera le même et que personne n'a le choix. Macron qui n'écoute personne, qui ne laisse aucune marge de manoeuvre dans les pseudos négociations qu'il pourrait mener dans des domaines comme le code du travail ou les retraites. Les syndicats connaissent le triste sire et savent comment il fonctionne. Apparemment ils s'en accommodent.

Les syndicats veulent donc rester dans le système. Celui-ci leur donne du grain à moudre. La pérennité d'un syndicat est assurée puisqu'il y a moult sujets sur lesquels le travail syndical est nécessaire. La manne dont bénéficient les syndicats est de l'ordre de plusieurs milliards chaque année. Alors pourquoi remettre cela en cause ?

Je pensais sincèrement que dans un syndicat c'est surtout le collectif qui est primordial. Pas l'égo de chacun qui veut la place du premier. Pendant ce temps là dans la rue les corporations professionnelles les unes après les autres font grève et veulent des réponses à des situations devenant de plus en plus ubuesques sous prétexte d'économies. Depuis plus de 4 mois, des personnes ne lâchent rien et veulent aller jusqu'au bout pour obtenir enfin de la justice et la possibilité d'être entendues.

Alors à quand la convergence des luttes ? C'est bien beau de répéter à tout le monde qu'en 68 nos aînés se sont battus pour obtenir des hausses de salaires et la sécurité sociale mais maintenant on fait quoi ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.