Vive la retraite !

Bonjour Monsieur PLEYNEL, bonjour à toutes et tous,

Vive la retraite ! Tout va aller mieux nous dit le "chef Président"... Super ! mais d'abord commencez à ordonner à Buzyn de faire le nécessaire pour que ce qui est dû soit payé...pourquoi je dis çà ?: suite à une maladie la sécu m'a obligé à me mettre en retraite en cessant de me payer mes indemnités...a 70 ans passés j'ai donc fait la demande au 01/07/2018 .La reconstitution qui était faite n'étant pas bonne, je leur ai écrit car il faut savoir que vous ne pouvez plus aller à un guichet, c'est fermé et l'entrée est gardée, j'ai fait une demande de rdv par écrit qui est tombée on ne sait où. A force de harceler le 3960 j'ai fini par avoir une interlocutrice qui a réussi a me reconstituer 142 trimestres...pas terrible mais ouf enfin. Pour réclamer le reste, elle me dit faire une demande de renseignements je ne sais plus où et long silence...pour recevoir un état de paiement qui, lui ne reprend que 121 trimestres...sympa merci .(et pourtant ils ont eu tous les justificatifs demandés...) 

Depuis, j'ai fait 5 lettres RAR aux deux adresses cnav connues...et je n'ai eu aucune réponse ! Pendant ce temps, par mon compte amélie, on m'a conseillé de prendre contact avec "eux" en me donnant le 3960(?!)et en me demandant (ne riez pas svp) si je pouvais communiquer par...fax !

Je leur ai quand même demandé lors de ma dernière RAR s'il pouvaient me donner un 36quelquechose car il me reste un vieux minitel...je me suis quand même débrouillé pour trouver quelqu'un qui puisse faxer les documents que je leur ai postés. Que s'est il passé ? RIEN .

Après cette cinquième lettre RAR, toujours sans réponse, j'ai été contraint de prendre un avocat et ainsi rester calme, et il a lui même écrit à cette administration mais vous savez quoi ?...il n'a pas eu plus de réponse que moi ! il a alors décidé de saisir le médiateur mais là, le saviez vous?, il n'y a plus de médiateur, il a donc écrit au pôle social du tgi des Yvelines qui traite désormais ces affaires...Simplification nous dit Macron, il va y en avoir besoin Monsieur, en attendant pourquoi avez vous supprimé le médiateur ? Est ce parce qu'il était "amiable"?

Alors le TGI m'a écrit et là vous savez quoi ? C'est la CNAV qui m'a...téléphoné... si si, enfin leur juriste qui m'a de suite écrit pour savoir qu'elles étaient mes..."prétentions"(véridique, comme si je postulais à un poste!). J'ai alors repris mon dossier, tout vérifié, bien conscient que ce que j'allais écrire serait comme des conclusions d'un éventuelle audience et la j'ai découvert qu'en plus de de m'"oublier" 39 trimestres ils ont fait leurs calculs en reprenant les 25 meilleures années sachant que dans celles ci il y a bon nombre d'années en déficit d'une autre activité(msa) ...J'ai envie de dire "ben voyons", çà ne m'enlève qu'un tiers de ma retraite...! Un appel au TGI ces jours ci me donne le délai de plus d'un an et demi (au moins)pour traiter mon audience en me précisant qu'avec un courrier exposant mon cas et les quelques difficultés que je subis, ils pourraient peut être faire avancer plus vite...espérons...pendant ce temps j'épargne, à zéro, mais j'épargne...INCROYABLE !!

Je vous tiendrai bien sur au courant de la suite des évènements.

Bien cordialement

Bernard GALLO

     

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.