BFM-TV et un criminel de guerre

 

BFM-TV, la chaîne des milliardaires Alain Weill et Patrick Drahi, a pleuré le décès de l’ancien président des Etats-Unis George Herbert Walker Bush. Á 94 ans tout de même. Elle nous a offert la photo d’un labrador « qui l’a accompagné durant ses derniers jours ». Vu son importance, CNEWS a repris cette information.

 

Viktor Dedaj, administrateur du Grand Soir, nous rappelle que le père Bush fut un authentique criminel de guerre. Comme son prédécesseur Harry Truman, il profita de la guerre pour expérimenter contre les populations civiles une arme terrifiante d’efficacité : une bombe “ intelligente ” capable de perforer des mètres de béton. Le 13 février 1991, deux de ces bombes firent entre 400 et 500 morts, presque exclusivement des femmes et des enfants qui se croyaient en sécurité dans un abri bétonné. Le grand reporter Jacques-Marie Bourget se trouvait sur les lieux. Il remarqua qu’il était impossible d’entrer dans l’abri tant le béton brûlait. Pour vérifier qu’elle pouvait perforer deux mètres de béton, l’armée de l’air avait largué la bombe d’un avion furtif sur cet abri civil.

 

Pour une appréciation un peu plus distanciée que celle de la chaîne des télé des milliardaires, on pourra se reporter à cet article de Caitlin Johnstone pour le Grand Soir.

 

 

 

BFM-TV et un criminel de guerre

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.