De l'usage raisonné des religions

Tant qu'il s'agit de raconter de belles histoires, pourquoi pas ? Mais quand cela se termine par des bûchers ou du fouet et des mains tranchées en public, alors là non, vraiment non !

 

 

De l'usage raisonné des religions

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.