diesel

Je lisais dans le parisien du 11 mars, que les bus parisiens avaient éte renouvellés et que les déciseurs n'avaient pas choisi la solution moteurs au gaz contrairement à d'autres pays européens, soucieux de limiter la pollution. Ne faut il pas pointer ces choix  en les décrivant très précisément et en identifiant leurs responsables. La démocratie repose sur l'identification de responsables et leur changement quand ils ont failli...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.