blaz
Essayiste, Chercheur associé, Agrégé en sciences sociales et politiques
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 juin 2015

blaz
Essayiste, Chercheur associé, Agrégé en sciences sociales et politiques
Abonné·e de Mediapart

Visibilité migratoire: un premier ouvrage

blaz
Essayiste, Chercheur associé, Agrégé en sciences sociales et politiques
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un premier ouvrage à paraître chez l'Harmattan, collection: Questions contemporaines. Il est le fruit de longues nuits de lecture. Le lecteur y trouvera des références nombreuses à des auteurs classiques de moins en moins lus (Mauss, König, Bateson, Elias, Saïd, Arendt, Sayad, Benjamin, Ibn Khaldun, Bourdieu, Berque, ...). Par delà le caractère érudit du texte, l'essai tente de théoriser un concept inusité en sciences sociales (la disruption sociale) en s'emparant des rituels de visibilité. Il se penche également sur une question devenue cruciale en France :

Comment réhabiliter le jugement critique des publics relégués.

La première partie de l'essai restitue la représentation sociale de l'entreprise des adolescents bruxellois à partir de 160 questionnaires administrés dans des écoles, les deux parties suivantes entament une réflexion philosophico-politique au détour des théories anthropologique, psychanalytique, psychosociologique.

La préface est rédigée par M. Philippe Moureaux (ex-Ministre Belge et Sénateur socialiste actuellement)

L'illustration de la couverture est de Oustad Mohamed Chbabou (Artiste et responsable associatif engagé)

Quatrième de couverture

L’immigration est un arrachement de sa terre d’origine, la relégation urbaine, une peine d’internement dans son pays d’accueil. Le migrant-relégué coalise ces deux expériences. Il cumule le sentiment d’incomplétude suspendu au déracinement et le regard dépréciatif qui résulte de sa mise au ban de la société. La construction identitaire des enfants d’immigrés se révèle alors complexe et combinatoire. L’identité est narration. Celle de l’immigré est vouée tôt ou tard à participer à la construction du roman national. A cette fin, le migrant-relégué use joyeusement de l’artifice. Ballotté entre deux frontières, représenté par les autres comme par lui-même, seul le masque peut modérer l’angoisse d’un sujet morcelé. Dans l’espace social un art de visibilité s’empare alors de l’espace public. L’exhibition ou la dissimulation du corps révèle ainsi le caractère d’opposition qui accommode le nouveau et l’ancien chez l’immigré à l’égal du dandy au dix-neuvième siècle. Tradition et modernité s’adonnent à l’ambivalence sur la scène publique bondée de signes ostentatoires. Faut-il interpréter ces phénomènes sous le prisme du repli communautaire ou bien y déceler la reconfiguration des modèles culturels migratoires ? Faut-il chercher des accommodements raisonnables ou abdiquer à la nostalgie identitaire ? Doit-on choisir entre le multiculturalisme anglo-saxon, l’assimilation républicaine ou la reconnaissance des minorités culturelles ? Une lecture systémique de ces phénomènes peut nous aider à cultiver la nuance.

Site de L'Harmattan

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=47393

Table des matières

Préface

Introduction : vers une anthropologie culturelle de la relégation

PARTIE I : L’IMAGINAIRE ASSIEGÉ OU LA PENSEE  CAPTIVE DE L’HUMILIATION

La relégation entre fantaisie et imagination

Première observation : l’aveugle qui voyait loin

La relégation comme variable explicative

- Le niveau étymologique

- Le niveau sociologique

- Le niveau morphologique

De l’image mentale à l’imaginaire social

Des prescriptions de l’image discursive

Des vécus dissimulés dans l’image mentale

Les représentations sociales : éléments théoriques 

La représentation sociale de l’entreprise aurpès des étudiants des classes terminales bruxelloises

Analyse des résultats

Représentation sociale de l’entreprise par classe et par établissement

Repérage du noyau central après test ISA

L’imaginaire relégué entre représentation sociale et orthodoxie

PARTIE II : L’IMAGINAIRE ERRANT OU LA PENSEE CONTRAPUNTIQUE

Introduction : entre le marteau et l’enclume

Le transfert du relégué entre incomplétude et double sujétion : éléments théoriques

Mécanisme de défense et double sujétion

Rétorsions inconscientes entre troubles de l’incertitude et précarisation

De l’incomplétude comme imaginaire social

Hybridations de l’incomplétude identitaire sous sa forme catégorielle (Walter Benjamin/Edward Saïd)

De la fiction à la mise en scène du corps

Corps utile et corps improvisé

Le sentiment d’insécurité entre épouvante et relégation

PARTIE III : L’IMAGINAIRE OXYMORIQUE OU L’IDENTITE PARADOXALE

Introduction : le lion et le troupeau bêlant

La figuration entre le sentiment de dignité et l’estime sociale

Le migrant-relégué entre figuration et sentiment d’incomplétude

La visibilité comme signe de dislocation sociale

Premier diptyque : mode versus parure

La figuration du relégué entre langage symbolique et l’expression des sentiments

Vers une théorie de la régulation des rythmes culturels

Geste rythmique versus culture

Geste rythmique et acculturation

Second diptyque : la disruption sociale entre civilisation de mœurs et société de consommation

La disruption sociale : définition du concept

Réaffilier le jugement critique du relégué

Eléments de psychologie sociale des peuples arabes

            - L’aléa

            - Le fidéisme

            - Le capital onomastique

            - La langue et le symbole

Relégation et jugement critique

Par-delà l’artifice, l’artisanat

L’atteinte au respect de soi et la reconnaissance juridique

L’escorte symbolique

La tradition entre l’intérêt général et le sens pratique enchâssé

CONCLUSION GENERALE

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
« CNR santé » : la désertification médicale fait dérailler le grand raout institutionnel
Difficile de bien qualifier le Conseil national de la refondation, dans sa version santé, lancé dans la Sarthe. Devant 500 personnes, le ministre de la santé a appelé les « territoires » à trouver leurs « propres solutions ». Des habitants sans médecin traitant ont tenté de rappeler à l’État ses obligations.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Santé
En ville, à la mer et à la montagne : là où se trouvent les oasis médicales
Cause sans cesse perdue, la lutte contre les déserts médicaux masque une autre réalité : les médecins libéraux s’installent toujours plus nombreux comme spécialistes dans quelques zones privilégiées. Ils sont aussi toujours plus nombreux à pratiquer des dépassements d’honoraires.
par Caroline Coq-Chodorge et Donatien Huet
Journal
Guerre en Ukraine : des Français collaborent avec la « justice » de Poutine
Depuis le lancement de l’invasion de l’Ukraine, plusieurs militants français d’extrême droite fabriquent des preuves de crimes de guerre ukrainiens pour un faux tribunal russe.
par Elie Guckert
Journal — Moyen-Orient
« Les foules iraniennes exigent de séparer le gouvernement de la religion »
Pour le philosophe Anoush Ganjipour, les manifestations en Iran exigent que le pouvoir des mollahs abandonne sa mainmise sur l’espace public. Une telle revendication d’une sécularisation, moderne, procède des injustices commises par la République islamique.
par Antoine Perraud

La sélection du Club

Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel