Le vaccin anti Covid19 : revenons sur quelques éléments surs

Il y a un flou magistral sur le vaccin anti Covid. Vaccin faisant intervenir des nanotechnologies, des ARN directement injectés avec la necessité de le conserver à -80°C, d'éviter des RNAase au moment de l'injection et les conséquences qui sont connues deja sur de petits échantillons de population...

Comme à l'habitude, je vais m'appuyer sur les projections des laboratoires et des études publiées notamment en octobre.

On y retrouve des éléments inquiétants: sur un echantillon restreint on a deja etudié, des douleurs, nécroses sur le site d'injection et également des fievres lourdes allant jusqu'à 40°C. Et dire qu'on va bientot balancer le vaccin sur les plus faibles... selon les heresies nouvelles d'Alain Fischer et de ses amis de l'Agence du Médicament et de l'HAS. Quand ils disent face aux journaleux qu'il n'y a pas de données sur les tests actuels, je me pince...

Exemple sur l'article...

"Systemic Events. Participants 18 to 55 years of age who received 10 μg, 20 μg, or 30 μg of BNT162b1 frequently had mild-to-moderate fever and chills, with 75% of the participants reporting a temperature of 38.0°C or higher after the second 30-μg dose (Figure 3; and Fig. S1 in the Supplementary Appendix, available at NEJM.org).5 In participants 65 to 85 years of age who received BNT162b1, systemic events were milder than in the younger participants, although many older participants reported fatigue and headache after the first or second dose, and 33% reported a temperature of 38°C or higher after the second dose, including one older participant who reported a fever of 38.9 to 40.0°C (Figure 3 and Fig. S2). As was observed with local reactions, systemic events were dose-dependent (greater after the second dose than after the first dose) and transient. Symptoms generally peaked by day 2 after vaccination and resolved by day 7."

Premier point on a deja pas mal de probleme sur moins de 200 personnes. Alors que dire sur un million de personnes affaiblies ou tres âgées?

Que dire des médias qui doivent avoir acces également à ces données? Que dire de firmes qui ont negociés une absence de responsabilité dans le cas d'effets indésirables lourds qu'on peut imaginer? A vrai dire la bullocratie actuelle prefere exposer les "petits" au risque comme Castex qui s'enfonce dans le ridicule en preferant laisser vacciner les autres... et dire que les questions soient choisies avant chaque conférence de presse...

Je ne me rappelle pas avoir beaucoup vu Fisher et sa clique faire beaucoup de scandale concernant les problemes sanitaires des dernieres années... que ce soit pour Mediator et les autres produits... et aujourd'hui il vient agiter une forme de candeur... en fait on devrait voir le nombre de publications et thesards qu'il aura mal formé avec les aimables appuis des firmes...  On joue? on regarde chacune de ses publications (meme les merdiques) on aura beaucoup de boites qui auront mis de la tune chez ce bonhomme... mais on est dans le syndrome français de la vaccination de masse, fantasme orgasmique des chercheurs bercés dans le "tout Pasteur"... niant depuis 50 ans les effets indésirables des vaccins... anti HBV et les SEP de la discorde... Enfin, on va eviter d'aller plus loin...

On a des cons qui veulent vacciner des vieux et les exposer un peu plus

Fievres lourdes et vaccin Fievres lourdes et vaccin

effet-18-55

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.