Drainage des terres agricoles

Bonjour, je souhaite attirer l'attention de Noël Mamére sur le sujet suivant:

Je suis issue du monde agricole, mon père était fermier, c'est à dire qu'il avait en fermage de 80 hectares, cette ferme "Bellevue" se situe à Diou 03 prés de Moulins, c'est une région d'élevage essentiellement Charolais. La plupart des fermes voisines étaient en métayage.  Dans les années 70/80 les propriétaires de ces fermes ont viré leur métayers pour exploiter eux mêmes; Mais ils n’étaient pas capable de faire de l'élevage, trop dur ! Comme c'était de petits bourgeois ils avaient leur entrées un peu partout; mairies, préfectures, crédit agricole, FNSEA ect... Ils ont décidé de se lancer dans la culture (grande mode du maïs) Blé....pour vous donner une idée dans la région une terre donne 60 quintaux/hectare pour s'en sortir il leurs fallait arriver à plus de 80q/h.

Avec l'aide de leur relations ils ont supprimé les haies pour faire comme en Beauce, mais il restait un problème... la nature de la terre; celle-ci ne permet pas de la travailler à l'automne  pour les semis d'hivers ou voir même récolter en fin d'année, et au printemps pour les semis de début d'année parce que comme ont dit chez nous "la terre est "lourde". Alors il y à une solution; le "DRAINAGE"  avec les machine vous pouvez drainer des milliers d'hectares, c'est sans limite...

https://www.youtube.com/watch?v=FN0smo-n-40

Résultats: vous pouvez travailler vos terres quand bon vous semble, Génial ! Sauf  comme la terre n'est pas faite pour ça, très rapidement elle va vous réclamer de l'eau ! c'est pas un problème la même entreprise qui à posé les drains sait trouver l'eau, sait  forer des puits pour trouver les nappes; d’ailleurs ça tombe bien, elle a le matériel pour faire ça...

Donc: quand il pleut comme ce printemps l'eau est évacuée elle n'ira jamais remonter le niveau des nappes et au lendemain de la pluie il faut commencer à arroser; Après un tour de la Bretagne  je suis renté de la pointe du Raz à Aix les Bains à vélo j'ai donc traversé toute la France en une dizaine de jours ce qui m'a permis d’observer, en particulier la région de Châteauroux, cette région à subit le même traitement, comme "ils" n'ont plus le droit d'arroser, le maïs crève sur pied, c'est une véritable  catastrophe écologique, une de plus !  Des milliers de km de tuyau plastiques sont enfouis donc invisibles. 

Je ne sais pas exactement mais j'ai la certitude que des milliers d'hectares de terres agricoles sont concernés, l'Indre n'a plus d'eau en été, les cavités des nappes phréatiques sont vides et s'effondrent 

Voilà, je n'en ai jamais entendu parlé ! qu'en pensez vous avez vous un avis Merci.

Bien cordialement,

Robert Chartier

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.