Verdict dans l'affaire Karachi

Encore un triste constat sur la justice dans ce pays

Affaire Karachi : Balladur relaxé, Léotard, deux ans de prison avec sursis. Dans ce pays on peut par ses agissements faire tuer onze citoyens français, présenter des faux comptes de campagne à l’élection présidentielle, avoir la jouissance d’un chalet à Chamonix quand on a abandonné la présidence de la Société du Tunnel et que des gens brûlent à l’intérieur et s’en sortir avec un casier judiciaire vierge. Coluche nous le disait : « homme politique c’est cinq ans d’études de droit et tout une vie de travers ». Aujourd’hui encore nous en avons la preuve. « Tous pour un, tous pourris » disait aussi le grand humoriste. Merci à lui… Il avait raison et la route est libre pour tous les extrêmes, les démagogues et les crapules. En Marche la canaille plus que quelques ignominies et le pouvoir sera à vous.  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.