Allier tourisme et voyage avec solidarité et équité

Le tourisme et le voyage sont deux expressions qui certes, s’apparentent mais qui ne s’équivalent pas pour autant. Le voyageur n’est donc pas forcément un touriste. Toutefois, au nombre des principes sur lesquels il faut miser pour un bon rendement des deux côtés, il y en a qui leur sont communs.

Dans le rang de ceux-ci, on compte en bonne place, la solidarité et l’équité. Comment parvenir alors à allier les concepts de voyage et de tourisme, à la solidarité et à l’équité. ? C’est là tout l’intérêt de cet article.

Le voyage, un ancêtre du tourisme

Longtemps considérés comme des "frères ennemis" en raison de leurs disparités, les concepts de voyage et de tourisme ont connu de véritables évolutions dans le temps. Cela s’étend aussi bien sur le plan de leur pratique que des objectifs.

Si le concept de "voyage" date de l’antiquité, celui du tourisme est quant à lui, beaucoup plus récent. Le premier terme embarque pour l’aventure et vise fondamentalement deux buts : observer et sentir. Le voyageur est donc avant tout, un observateur. Il arrive à percevoir et à décrypter les messages contenus dans les moments que le touriste se contenterait de vivre simplement.

Le voyageur est de ce fait, un amoureux de la nature et de ses merveilles. Contrairement, le touriste sera beaucoup plus tourné vers la simple utilisation des choses, en occurrence, les infrastructures touristiques (transport, restauration, loisir ou hébergement). Il ne cherchera pas forcément à y décoder un message. Il est en outre, à la recherche permanente de confort, chose à laquelle, le voyageur reste indifférent.

De l’analyse des deux concepts, il serait quand même inopportun de ne pas profiter de son temps de tourisme pour voyager un peu. C’est faire là, d’une seule pierre deux coups. Non seulement vous profiter de tout, mais aussi et surtout, vous parvenez à leur trouver un sens. Soyez donc beaucoup plus dans la vision du tourisme-voyage que pencher d’un seul côté.

L’équité au service de la solidarité

Les humains étant appelés à vivre en société, celle-ci est régie par des normes et des principes. La non-observance de ces normes soumet les fautifs à des sanctions correctives. C’est de là que prend source, le principe d’équité. Il est vu comme un moyen d’application de la justice au sein d’un groupe de personnes.

La notion de solidarité renvoie quant à elle, à une sorte de dépendance réciproque. Elle témoigne d’une relation entre un groupe de personnes ayant des intérêts communs. À l’occasion, la solidarité est de ce fait, imposable pour la sécurité sociale. Mais elle ne saurait être effective sans le développement d’un sens d’équité entre ses membres. Il serait tout de même insensé de se soutenir mutuellement dans l’injustice !

L’équilibre parfait pour le touriste voyageur

Il n’y a plus de raison d’en douter. L’équilibre parfait du touriste voyageur, ne peut se construire en aparté. Puisqu’il va à la rencontre de paysages et de personnes, le touriste voyageur gagnerait à puiser de son esprit de solidarité pour en tirer le meilleur profit. Même occasionnelle, elle est indiquée pour un bon voyage. Toutefois, il faut aussi se dire que tout ceci ne peut évidemment pas se faire sans équité puisqu’une solidarité sans elle, n’en est pas une.

- Boudjemaa Rouibah

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.