Tourisme : état des lieux de l'année 2019

Chaque année le secteur du tourisme enregistre une hausse ou baisse d’activités. 2019 aura été l’année où le tourisme a connu de réelles avancées selon les grandes tendances.

 

Ces avancées sont notamment le résultat de l’introduction du numérique dans le tourisme et du retour de certaines destinations. On note également l'engouement des touristes pour les nouveaux modes d’hébergement proposés. Nous vous présentons en détail les points forts du tourisme pour cette année 2019.

Le numérique au service du tourisme

 Le tourisme est un secteur très prometteur et qui ne cesse de se développer. Fort de son potentiel, beaucoup de start-up ont développé des applications afin de numériser les différents services proposés dans le domaine du tourisme. Ainsi l’offre se personnalise de plus en plus. Le client a la possibilité de choisir son agence de voyages, son hôtel et son itinéraire depuis son écran de téléphone. Ce type de service est plus orienté vers les touristes d’affaires. Les particuliers aussi en font usage pour vite concrétiser leur projet de voyage.

Le développement du tourisme communautaire

Le tourisme a suscité un réel engouement pour les start-up qui sont à la recherche de solutions innovantes. Ces start-up proposent aux touristes une alternative pour leur hébergement. La start-up Airbnb a presque refondé l’hébergement en matière de tourisme et voyage. En effet elle propose aux propriétaires de maisons ou appartements de partager leur demeure avec les touristes. Ces propriétaires gagnent de l’argent en retour pour ce genre de service. Ce mode d’hébergement a connu davantage de succès en 2019. La start-up a élargi ses services aux autres pays du monde. Ainsi, avec un petit budget, il est facile de trouver un hébergement pour y passer son séjour.

L’avantage de ce mode d’hébergement est qu’il rend le tourisme plus convivial et social. Plutôt que de se contenter d’être servi dans un hôtel, les résidences Airbnb permettent aux touristiques de rentrer en contact avec leur hôte. Il permet également de découvrir autrement les endroits visités.

Le retour des destinations classées en zone d’alerte

Le tourisme actuel est confronté aux problèmes d’insécurité de certains pays comme l’Égypte, la Tunisie et la Turquie. Avec l’effort des gouvernements de ces différents pays, leurs destinations sont à nouveau considérées comme fréquentables. Depuis la fin de l’année 2018, on compte l’arrivée de plusieurs touristes européens notamment les Français en Tunisie.

En dehors de ces pays situés sur le continent africain, d’autres pays asiatiques connaissent aussi un nouvel essor touristique. C’est bien le cas de la Thaïlande, le Vietnam et le Cambodge qui comptent l’arrivée des touristes en provenance de plusieurs pays.

Le tourisme devient identitaire

Un certain changement de comportement s’observe chez les touristes depuis peu. Les touristes aiment plus s’intégrer à la culture des lieux qu’ils visitent. En dehors du fait qu’ils découvrent les sites historiques, les lieux idylliques des régions visitées, les touristes s’intéressent désormais à l’apprentissage des langues locales et aux activités de la population locale. Une vie communautaire s’intègre dans le tourisme.

Aussi, en 2019 la participation des touristes aux événements culturels est très remarquée. Les festivals attirent plus désormais la curiosité des touristes. Les ateliers de création artistique sont les lieux de prédilection pour eux d’apprendre de nouvelles choses, pratiquer d’autres activités, acquérir un savoir-faire supplémentaire.

Voilà donc une brève présentation de l'état des lieux du secteur du tourisme en 2019.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.