Réflexions d'une gilet jaune au coeur de l'été

C'est la première fois que j'écris sur ce blog. C'est difficile! Comme la première manif, la première fois qu'on crie un slogan, la première fois qu'on dresse un panneau au dessus de sa tête!

C'est la première fois que j'écris sur ce blog.

C'est difficile!

Comme la première manif, la première fois qu'on crie un slogan, la première fois qu'on dresse un panneau au dessus de sa tête!

On nous a appris à être polis, bienveillants et respectueux (heureusement!), mais sans nous en rendre compte, nous sommes devenus lisses, formatés, fatalistes,indifférents...

Jusqu'au jour où... Pour moi ce fut le 17 novembre 2018...

Sur un péage d'autoroute d'abord, puis au bout de quelques semaines, faute d'accès au péage, sur un rond point tous les week end pendant 8 mois.

8 mois, c'est court et c'est long : 8 mois où le sentiment d'injustice prédomine, mais aussi les interrogations, les doutes, le désespoir... Puis à nouveau l'espoir et l'envie de se battre encore qui reprennent le dessus!

8 mois où l'on découvre les autres, des galères qu'on imaginait pas, des chômeurs, des femmes seules, des ouvriers, des retraités, quelques intellos...mais aussi des écrits, des médias...8 mois pendant lesquels on découvre les ressorts de la manipulation et de la désinformation...

J'avais en tête que nous étions encore une démocratie, ayant un peu voyagé et vu bien des errements dans quelques pays traversés. Aujourd'hui j'ai compris que nous sommes en train de perdre l'essentiel !

Nous ne nous battons plus seulement pour un pouvoir d'achat vital, mais aussi pour la justice, pour notre dignité, pour notre avenir, celui de nos enfants et petits enfants.

Sur notre rond point, il m'était parfois difficile d'entendre parler d'immigration d'une certaine façon... Et quant au soir des élections européennes, quelques uns ont fêté la toute petite défaite de Macron, pour moi c'était notre grosse défaite à tous...

Mais dans ce mouvement exceptionnel, il faut aller au delà des déceptions, des préjugés et des étiquettes... Car pour quelques unes de ces personnes que je n'aurais pas approchées avant, au delà des slogans faciles et phrases toutes faites que j'ai pu entendre, j'ai trouvé en elle parfois , offertes sans calcul, des pépites de générosité, de gentillesse, d'humanité.

Ce n'est ni tous les jours, ni partout, je ne fais pas d'angélisme!! Mais j'ai été témoin de belles choses.

L'écoute et la lecture des médias qui font l'opinion n'ont en revanche que renforcé mes convictions. La manipulation de la population via ces médias a été et est toujours honteuse. Je proposerais volontiers un boycott d'une semaine au moins de ces chaînes d'infos en continu, afin que leurs annonceurs s'affolent!  Une semaine sans experts, éditocrates, députés LREM débitant leurs éléments de langage sans en changer une virgule, conseils infantilisants, on devrait pouvoir y arriver!!!

Que diffusent ils en boucle aujourd'hui ? Une malheureuse chaise à moitié calcinée, balancée en flammes dans la rue, puis replacée dans la permanence LREM au milieu de verre brisé! C'est pas bien, c'est sûr, mais si c'est intolérable.... on a été moins prompt à s'offusquer d'autres dérives! Que dit-on de Steve ?

Ce n'est pas une chaise brûlée, c"était un jeune homme venu écouter de la musique un soir d'été... Mort pour rien!

La police, la justice, les médias sont les premiers garants d'une démocratie...Et ces 3 piliers sont en train de s'effondrer!!

Et puis il y a la Planète TERRE! Tous se réclament de l'écologie, et plus encore maintenant après le score des écolos aux européennes... 

Pourtant le gouvernement et les députés LREM nous imposent le CETA, puis bientôt le MERCOSSUR... On garde le glyphosate encore un peu, et du plomb dans les crèches et écoles autour de Notre Dame, il n'y en avait pas ( Merci Mediapart!)

Nicolas Hulot avait dénoncé le pouvoir des lobbies...Cela a-t-il changé depuis son départ ? A Marseille et Nice, un navire de croisière pollue hors de toutes normes...mais on interdit l'accés des vieux véhicules d'artisans ou de particuliers qui ne peuvent faire autrement pour travailler.

Le géant Wolkswagen dont on a bien vite oublié le scandale du "Diesel Gate" sponsorise tranquillement l'équipe des bleus... mais le particulier devra laisser sa voiture au garage certains jours. Les gros tricheurs ne seront jamais vraiment punis, mais les simples citoyens sont des assassins qui intoxiquent les enfants aux particules fines.

La planète souffre et s'assèche, mais on nous dit gentiment de boire de l'eau et de prendre des douches. Surtout n'allez pas aux urgences! Les effectifs sont suffisants, mais bon, il ne faut pas encombrer inutilement!

Il faut partir en vacances et consommer, pour le bien de tous! Soyez prudents en route tout de même, pas de dépassement de vitesse, et arrêtez vous toutes les 2 heures (Ah oui! Sauf que Vinci ne maintient pas ouvertes certaines aires d'autoroutes sans enjeu commercial, celles par exemple où il n'y a que des toilettes à entretenir!)... Qu'à cela ne tienne, arrêtez vous chez Total et allez vous détendre avec un petit café surfacturé.

Mais non j'exagère, ce gouvernement est écolo! Il va traquer le gaspillage et faire consigner les bouteilles... Waouh !

Dans la réalité des déchetteries, quand elles ne sont plus gérées directement par les communes, mais sous traitées à de grosses sociétés que nous connaissons tous, vous allez de surprise en surprise : un personnel non formé composé de CDD tournant, des incohérences de tri, des bacs insuffisants qui regorgent et qu'on dégarnit en répartissant un peu partout, des bacs à huile de vidange qui fuient et qu'on met 1 an et demi à remplacer...

C'est tellement loin des discours de la Macronie, la RÉALITÉ !

Discours lénifiants, mais pas seulement, discours destinés à endormir une certaine opinion publique et à rassurer la caste!

Réfléchissez tous!

Agriculteurs qui nous nourrissaient si bien avant, profs et instits qui étaient les diffuseurs d'un savoir qui ouvrait à l'esprit critique, soignants dont on enviait partout dans le monde le système de santé, artistes et intellectuels dont on était fiers que leur oeuvres représentent l'exception française, conducteurs des plus beaux trains du monde, travailleurs d'un réseau routier, véritable toile d'araignée unique en qualité et kilomètres et dont on nous dépossède petit à petit , ouvriers de belles entreprises françaises qu'on vend à la découpe et aux copains, ou de PME qu'on asphyxie... IL EST ENCORE TEMPS DE SE BOUGER!

Quoi qu'en dise les médias officiels les gilets jaunes sont toujours là!

Quant à moi, il me suffit de regarder le sourire de ma petite fille de 2 ans pour savoir que je dois continuer, déterminée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.