Roland LECOMTE, prisonnier à l'EHPAD d'Allonnes

Un homme de 85 ans, que ses 3 enfants ne voyaient plus depuis 25 ans, se manifestent quand il est hospitalisé et le font mettre en curatelle (jugement en 15 jours). Envoyé dans un EHPAD (à Allonnes), Sarthe, il ne peut plus en sortir. Sans argent, sans information, privé de courrier, il est gravement "maltraité psychologiquement". La Ligue des Droits de l'Homme prend son dossier en main.

15 jours pour le juge des Tutelles pour le mettre sous curatelle, et 15 ans pour le libérer ??? Sa lettre à une avocate =

Roland LECOMTE

Le 28 septembre 2020 Demande d'aide par une avocate

Je soussigné, Roland LECOMTE, depuis le 26/9/2019 à l'EHPAD d'ALLONNES, demande à Maitre Florence VANSTEEGER de défendre mes intérêts.

Je suis veuf de la mère de mes enfants, et d'une autre épouse. Je suis retraité de la SNCF et j'ai fait partie du Club Accordéoniste du Mans pendant longtemps. On m'envoyait souvent en représentation.

Je suis tombé dans mon jardin en septembre 2019 et mes voisins m'ont emmené à l'hôpital. De là, j'ai été emmené à l'EHPAD d'Allonnes où je suis toujours à ce jour. On m'avait dit que je pourrai sortir de temps en temps. Mes enfants, qui ne me donnaient plus de nouvelles depuis de nombreuses années, m'on mis sous curatelle, Mon fils Alain LECOMTE, qui travaille encore à la SNCF à Angers, est venu au Mans et a pris de nombreux documents dans ma maison.

Mon fils Alain a envoyé mes deux petits chiens, Junior et Carlos, dans un endroit inconnu. Ils étaient ma joie de vivre et me tenaient compagnie. Je conduisais encore l'année dernière. Ma voiture est, je pense, dans mon garage.

Mon souhait le plus cher est de les retrouver et d'habiter au Mans, où j'ai encore quelques amis. Si possible dans ma maison avec des aides dans la journée et une personne qui resterait la nuit, ou au moins dans un autre endroit où je serai entouré.

Je n'ai aucune information sur ce que je paie ici, je ne reçois aucune lettre et ma curatrice. Je n'ai aucun argent de poche et je me sens comme un PRISONNIER, alors que je n'ai rien fait de mal. Je n'ai jamais eu de dettes. Je paie mes impôts.

Je marche avec une béquille mais je suis autonome pour le reste : je me lève, me lave, m'habille seul. Je mange seul et regarde la télévision. Il y a très peu d'activités où je suis.

Je vous remercie de prendre mon dossier en main.

====

Je ne suis pas la "personne de confiance" mais une amie, révoltée par l'injustice ..  et je me bats pour qu'il puisse sortir de cet ENFER. Il a les moyens de payer un logement SENIOR.

Très concernée par les SENIORS, j'ai publié une page sur mon blog : http://www.abcd-services.net/?page_id=1788

nous nous parlons presque tous les jours ... il est désespéré ! Le Maire Adjoint du Mans, Yves CALIPPE, en charge du CCAS, tarde à agir

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.