Brigitte pascall
Auteur indépendant d'écrits politiques
Abonné·e de Mediapart

2583 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 août 2015

DANIELLE SIMONNET DENONCE LES BIDOUILLAGES DES CHIFFRES DU CHOMAGE...!

Brigitte pascall
Auteur indépendant d'écrits politiques
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

DANIELLE SIMONNET DENONCE LES BIDOUILLAGES DES CHIFFRES DU CHOMAGE...!

En premier lieu, je me réjouis comme il se doit d'entendre une responsable du PG, Danielle Simonnet, traiter publiquement des chiffres du chômage trafiqués à mort. La dernière magouille de Hollande, -envoyer des chômeurs de catégorie A (la seule catégorie de chômeurs dont on parle) en catégorie D, dont on ne parle jamais-, est loin d'être un bidouillage anodin de plus. Sur le modèle de la réélection de Obama, rendue possible par la publication de faux chiffres du chômage, Hollande souhaite se faire réélire en 2017 : en faisant croire aux gens qu'il a tenu sa promesse d'inverser la courbe du chômage, à tout le moins, de la diminuer de façon significative.

Nous avons donc toutes et tous un rôle de vigilance et de contre-analyse a tenir : rappeler des chiffres simples : +600 000 chômeurs toutes catégories confondues comptabilisés depuis 2012. Comme l'écrit Gaston, +35 000 chômeurs en moyenne par mois, +300 000 radiations temporaires par mois. Total 6 millions de chômeurs selon les chiffres de Pôle Emploi, 8 à 9 millions selon mes calculs, si on ajoute les jeunes non inscrits à Pôle emploi, les bénéficiaires du RSA également non inscrits à Pole Emploi, les centaines de milliers de chômeurs radiés de façon temporaire créant un flux permanent de chômeurs sortis des listes de Pôle emploi, les CLD de plus de 3 ans virés systématiquement des statistiques, les demandeurs d'emploi qui cherchent du boulot par eux même (2 millions)...

Il est évident que les chiffres du chômage vont jouer un rôle de première importance au cours de la campagne de 2017. Parce que les français vont subir à mort l' intox permanente des media, selon laquelle le chômage a diminué : alors qu'il ne s'agit en réalité que d'artifices comptables...! Sue ce sujet, il est intéressant de noter les différents discours de la droite, ayant compris la manip en vue de 2017, et qui conteste à son tour le trucage éhonté des chiffres du chômage.

Par ailleurs, et sur le plan des propositions, il faut réclamer un plan keynésien de relance de l' activité, de nature à créer des centaines de milliers d' emplois. De même, il importe de développer le secteur associatif, en finançant des emplois de qualité, correctement rémunérés, visant à répondre à des besoins collectifs aujourd'hui non satisfaits : entretien des espaces verts, lutte contre le décrochage scolaire, apprentissage critique des jeunes au numérique, prise en charge de la petite enfance, s'occuper des personnes âgées en se rendant à leur domicile, aider les chômeurs à s'insérer durablement, à avoir un logement social, etc....Dans le secteur dit "non marchand", on peut créer 2 millions d'emplois pérennes, qui seraient utiles pour réinsérer durablement les publics les plus en difficulté. Ces emplois recréeraient aussi du lien social, recréeraient dans les têtes l'idée de "faire société",une aspiration qui malheureusement aujourd'hui tend à disparaitre....

Comme slogan, je propose : "POUR CHACUN UN EMPLOI CORRECTEMENT REMUNERE OU UN REVENU D' EXISTENCE DECENT POUR CEUX QUI NE PEUVENT PAS TRAVAILLER...!"

[I-Télé] Les bidouillages des chiffres du chômage, ça suffit ! - Danielle Simonnet - Conseillère...

Lundi 27 juillet, j’étais sur I-télé face à Mme K …

  •  

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal — Énergies
Régulation de l’énergie : la politique du pire
En excluant la période de spéculation débridée fin décembre sur le marché de gros de l’électricité, la commission de régulation de l’énergie aurait pu limiter la hausse des tarifs régulés à 20 % au lieu de 44 %. Elle a préféré faire les poches d’EDF et transférer l’addition aux consommateurs après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes