JLM doit faire un communiqué sur le nombre d'adhérents au PG...!!!

JLM DOIT ABSOLUMENT FAIRE UN COMMUNIQUE SUR LE NOMBRE D'ADHERENTS AU PG...!!!

Pendant 5 ans, depuis 2009, avec le Parti Communiste, ses dirigeants, on a fait chambre commune, mais rêve à part...!!! Les apparatchiks de la Place du Colonel Fabien voyaient dans la dynamique du Front de gauche, une facon de se refaire, comme on dit au poker, au casino : passer de 1,9% (score de Buffet en 2007) à 11% (JLM en 2012). Ensuite, dès le nouveau pactole électoral empoché, ils ont couru coudes au corps, rue de Solférino, convertir leurs jetons électoraux en bonnes "places" d'élus communistes + l'argent qui s'y attache...

1)- Des le soir du 7 juin 2009, scrutin des Européennes, forte de notre score de 6,1%, Buffet a aussitôt téléphoné à sa chère "Martine", lui proposant ni plus ni moins un renversement d'alliances, un accord PC/PS en bonne et due forme...Pire, elle est partie avec notre programme FDG, son cadeau de mariage...Et si l'affaire a échoué, in fine, a un cheveu près, c'est uniquement grâce au vote massif des militants communistes de base en septembre 2009, votant pour le FDG à 80%...

2)-Aujourd'hui, même scénario : Laurent propose un deal identique à Cambadélis : un accord FDG/EELV/PS minorant le PG et JLM...Laurent n'intéresse le PS que parce qu'il est tête de gondole FDG. La ruse extrême, c'est d'être invité à La Rochelle en tant que "Premier Secrétaire du PCF", sachant que tous les média de l'idéologie dominante, ultra-favorables à cette nouvelle alliance, comprendront autre chose : et vont dire, écrire tous, qu'un responsable du FdG est allé à Canossa-La Rochelle...

Pire, que le seul responsable du FDG est allé a La Rochelle, puisque, entre temps, le PG est présenté comme en train de mourir, en train de se vider de tous ses militants : vieille affaire de Périgueux ressurgie dans l'article du POINT (pot de Millet avec Guéna), démission de Corinne Morel-Darleux montées en épingle...

Il faut absolument que JLM réponde de façon très précise a cette soit disant hémorragie (on aurait perdu un militant sur 4, passant de 12 000 a 9 000 adhérents. En donnant des chiffres très précis, montrant que le PG se porte bien, que les départs isolés sont largement comblés, compenses par de nouveaux arrivants...Se taire, serait une façon de cautionner, donner crédit à ces bobards, Mensonges majuscules.

Si on ne dit rien, si on se tait, ces mauvais chiffres, au demeurant parfaitement inexacts, auront la peau du Parti de gauche. Les gens, peu politisés, penseront le plus sincèrement du monde, que nous sommes un groupuscule, faisant nos congres dans une cabine téléphonique...

Que l'on me permette d'évoquer des souvenirs douloureux : au PSU, j'ai bien connu ce problème : les média pro-Rocard parti au PS n'ont eu de cesse de se moquer, ironiser à mort sur le nombre de militants restés au PSU. Au congrès d'Orleans de 1974, Rocard est parti au PS avec seulement 2 000 adhérents, alors que le parti en comptait 10 000. Las... ! Pour les média, nous (le PSU maintenu) n'existions plus, il n'y avait plus rien au Parti de la rue Boromée...!!! Dans les années 70, les média ont eu la peau du PSU, sur la base d'un nombre d'adhérents inexact, truqué, mensonger...

De la même façon, si nous ne faisons rien aujourd'hui, si JLM ne fait pas un communiqué de presse extrêmement précis, la médiasphère au seul service du PS aura notre peau : et nous, par notre silence, notre mollesse d'âme refusant de combattre, nous l'aurons bien mérité...!!! 

Il faut absolument que JLM réagisse : comme disait Ariane hier, "il n'y a pas d'été pour les braves... !"

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.