RENDRE OBLIGATOIRE LE RESPECT DES PROMESSES ELECTORALES...!

RENDRE OBLIGATOIRE LE RESPECT DES PROMESSES ELECTORALES...!

Brigitte PASCALL : "Voici le dernier billet de Philippe POUTOU. Plutôt que de rendre le vote obligatoire, il propose de rendre obligatoire LE RESPECT DES PROMESSES ELECTORALES DE NOTRE CLASSE POLITIQUE PREFEREE : UMPSFN...!

Dire que le respect du suffrage universel changerait radicalement la donne politique, relève de l'évidence, de la litote...! je me souviens d'une petite fille de 8 ans, ROSA, interrogée sur le bilan de Hollande à la fin de l'année 2012. Elle a sorti : " il n'a pas respecté ses promesses. Et s'il ne respecte pas ses promesses, c'est une façon de ne pas nous respecter, ses électeurs...

Bravo pour la lucidité des petites filles et de ROSA, digne élève d'ARIANE, ce qui n'est pas peu dire...!"

Billet de Philippe :
"Salut à toutes et à tous
Bartolone et le PS proposent de rendre le vote obligatoire, histoire de renforcer la démocratie, paraît-il.
Le pouvoir nie hypocritement le discrédit total des politiciens et des institutions en faisant semblant de chercher des réponses à l'abstentionnisme grandissant.
Mais pourquoi ne rendrait-on pas d'abord l'obligation du respect des promesses électorales faites pendant les campagnes sous peine de démissionner automatiquement les élus dès qu'ils mentent ou renient un engagement ? Pourquoi ne pas révoquer un élu dès qu'il est pris dans des affaires judiciaires concernant son rôle dans les institutions (c'est vrai qu'il ne resterait plus grand monde !). Exit les magouilleurs Balkany, Woerth, Sarkozy, Juppé, Fabius,... ? Et pourquoi ne pas rendre "obligatoire" le départ après un mandat, la limite "obligatoire" du revenu des élus , genre autour de 2000 euros, dans la moyenne des salaires ?
Enfin ne faudrait-il pas rendre obligatoire la proportionnelle intégrale dans toutes les élections et faire en sorte que toutes et tous puissent voter, y compris bien sûr tous les étrangers résidants dans le pays.
Ce n'est pas du tout les solutions prônées par le PS. Drôle d'idée quand même de contraindre les électeurs rendus ainsi responsables de la situation et de jamais rien imposer aux élus et politiciens qui sont étonnamment lavés de tout soupçon.
En réalité, il faudrait se débarrasser des politiciens professionnels et mettre en place une démocratie directe, un contrôle de la population sur les élus, une transparence totale. La solution, c'est que les gens d'en bas prennent leurs affaires en mains, fassent de la politique eux-mêmes.
Certes les gens n'en prennent pas le chemin aujourd'hui, mais le problème est posé de transformer radicalement la représentation politique. Et surtout d'enlever le pouvoir aux classes possédantes et à leurs serviteurs zélés.
Ça dépend de nous. On peut toujours s'abstenir dans les élections mais surtout pas dans la rue.
Philippe

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.