Alain Badiou : "les Révolutions naissent en réaction à un régime autoritaire !"

ALAIN BADIOU EXPLIQUE COMMENT LES REVOLUTIONS NAISSENT EN REACTION A UN REGIME AUTORITAIRE...

1°)- Brigitte Pascall : Aujourd'hui 17 janvier 2019, Alain BADIOU fête son anniversaire. En ce jour de fête personnelle, comme nous souhaitons avoir une pensée chaleureuse pour lui, nous repostons un extrait du livre d'Alain Badiou "Eloge de l'amour", édition Champ essais Flammarion, 2009. Il y développe l'idée, selon laquelle la France est tout à la fois un pays de grandes Révolutions : 1789, 1848, 1871, Le Front Populaire, Mai 68, mais aussi un pays de grandes Réactions : la Restauration de 1815 à 1830, le Second Empire, la République conservatrice de Monsieur Thiers, la période de la Collaboration...

Cette analyse est particulièrement d'actualité, en ces temps de mouvement des Gilets Jaunes, qui fêtent aujourd'hui, -coincidence ?-, leurs deux mois d'existence depuis le 17 novembre dernier. En 60 jours, les Gilets Jaunes se sont imposées dans le paysage social et politique, bouleversant la doxa citoyenniste et le primat de la démocratie parlementaire. Jusqu'où iront-ils ?

Peut-on s'attendre, si on suit l'analyse d'Alain Badiou, à un basculement de société, passant directement de l'ultra libéralisme que nous connaissons depuis Giscard, et qui va continuer peut être à faire encore un bout de chemin, à une révolution sociale et politique imposant une société nouvelle, fondée sur la solidarité, le partage, et avec une vie décente pour chacun... ?

En toute hypothèse, le scénario d'une société fondée sur le seul suffrage universel, où les femmes et les hommes de ce pays n'ont droit à la parole qu'une fois tous les cinq ans, et où des politicens professionnels mènent le bal a semble-t-il vécu, du moins dans les têtes et dans les coeurs. Nul doute que l'analyse d'Alain Badiou, stimulante, lucide, a pour elle beaucoup plus que de simples apparences. Voilà pourquoi depuis deux mois, elle ne sort plus de ma mémoire....

2°)-Article rédigé le 9 mars 2015 :

BADIOU : "Je crois que il est très important de comprendre que la France est simultanément le pays des révolutions et une grande terre de la réaction. C est un élément dialectique de compréhension de la France. J'en discute souvent avec mes amis étrangers , parce qu'ils continuent à entretenir la mythologie d une merveilleuse France toujours sur la brèche des inventions révolutionnaires.

Alors ils ont forcément été surpris par l'élection de Sarkozy qui ne s inscrit pas tout à fait dans ce registre .....je leur réponds qu ils font une histoire de France dans laquelle se succèdent les philosophes des lumières, la révolution française juin 1848, là commune de paris, le Front Populaire , la Résistance, La Libération, et Mai 68. Fort bien. Le problème c est qu il y en à une autre : la Restauration de 1815, Les Versaillais, l'Union sacrée, Pétain, les horribles guerres coloniales....et Sarkozy.Il y à donc deux histoires de France, emmêlées l'une dans l'autre."(sic) Alain BADIOU.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.