YES : un journaleux de BFM conteste les chiffres de Castaner !

YES : Dominique Rizet, journaleux Police-Justice de BFM, conteste les chiffres truqués des manifs publiés chaque samedi par le Ministère de l'Interieur. Facebook jubile, surtout les pages suivant la mobilisation des GJ, semaine après semaine : comme je le fais modestement sur mon mur, depuis le 17 novembre 2018. Ce qui me vaut de me faire traiter de "fasciste"(sic), pour citer les chiffres du syndicat de Police "Policiers en colère", un peu plus dans les clous de la réalité !

Tous les dimanches matin depuis trois mois, je rédige un article intitulé : "Non, le mouvement des Gilets Jaunes ne s'essouffle pas", ce qui me vaut aussi des commentaires acides et ironiques sur Facebook himself, le soit-disant "espace de libertes", dans le style : "puisque Castaner te dit qu'il n'y avait que 2 gilets jaunes dans la rue ! " (sous-entendu : "résignes-toi).

La soumission à l'idéologie dominante est une chose incommensurable, malgré ses mensonges les plus grossiers. Pierre Bourdieu notait déjà que chaque être humain est fait de 95% de routines, et seulement, et pour les meilleurs, de 5% de créativité. Cela vaut pour tout le monde. Car, contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'obéissance craintive à l'idéologie dominante ne vaut pas seulement pour les auditeurs de Hanouna et de BFM. Elle existe aussi sévèrement sur les réseaux sociaux, de la part de ces demi-révolutionnaires de Top 50, qui ne veulent surtout pas décrocher de la doxa officielle, telle une béquille de survie.

Ce problème existe aussi avec les faux chiffres de l'INSEE sur le nombre de pauvres : cela fait 5 ans que l'INSEE, sous tutelle de Bercy, nous fait croire que ce nombre est de 9 millions : alors que le nombre de personnes fréquentant les Restos du Coeur ne cessent d'augmenter hélas vitesse grand V. A bas cette gauche conformiste bobo de salon tellement heureuse dans le merveilleux système libéral, dans lequel on survit aujourd'hui : vive la vraie révolte des têtes et des cœurs, en même temps que le mouvement des gilets jaunes !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.