Les partis politiques ont reçu 66,19 millions d'euros !

Les partis politiques ont reçu 66,19 millions euros. Quand je disais que la FI avait reçu 4,5 millions par an en 2017, autant en 2018 et 2019, ce qui, multipliés par 5 ans = 22 millions d'euros jusqu'à 2022, on ne voulait pas me croire

Les partis politiques ont reçu 66,19 millions euros  (cf MSN.com de février 2020). Quand je disais que la FI avait reçu 4,5 millions par an en 2017, autant en 2018 et 2019, ce qui, multipliés par 5 ans = 22 millions d'euros jusqu'à 2022, on ne voulait pas me croire. Il fallait recruter une journaliste d'investigation pour vérifier la chose, on n'avait aucune preuve, j'affirmai n'importe quoi, etc. Mais les faits sont têtus. La Direction de la FI s'est enrichie avec la manne de l'argent public venue s'ajouter à la vie gratuite comme député, comme l'expliquait un jeune député un peu naïf.

Les députés de la FI ont prévu de faire un projet immobilier. Les conséquences de cette manne ? A la seconde où ils ont eu l'argent, ils ont mis au rancart notre programme "L'avenir en commun" et son rédacteur Jacques Généreux. Et ont adopté une ligne PS bis "Macron compatible" . "Il faut critiquer Macron mais pas trop", dixit Corbière, notre grand intellectuel de choc.

Dimanche soir et dans le même sens, Mélenchon nous a fait son numéro de curé de village apolitique, ce qui, après deux mois de grève, notamment contre la réforme des retraites était un crève coeur. Il ne manquait plus que "Colchique dans les prés" chantés par les insoumis auprès d'un feu de bois. Cela m'a rappelée son discours à l'université d'été de la  FI 2018, où JLM nous invitait à jeter notre programme AEC, pour aider les gens à déménager. Ah ! Cette haine des idées au sein même des partis et formations politiques sensés les abriter et en produire de nouvelles !

Comme dit Badiou, "la supposée crise des idéologies organise notre vie depuis 40 ans. Le Capital veut nous enfermer dans le binôme travailler/consommer. Et surtout, que l'on ne réfléchisse pas de façon critique par soi même"(sic). (cf vidéo de mai 2013 sur la condition des filles).

Or, comme  analyse Gramsci, les sociétés occidentales "tiennent" par le corset idéologique des idées et des mentalités conservatrices : consumérisme, concurrence exacerbée entre les individus, goût féroce pour l'argent, passivité ( "il ne faut pas trop en demander à la vie"), etc. Voilà pourquoi au XXème siècle, la Révolution a eu lieu dans des société "agricoles", à faible superstructure idéologique,  comme la Russie, la Chine et Cuba (voir excellente vidéo youtube : l'hégémonie culturelle de Gramsci en trois minutes) postée sur mon mur.

Voilà aussi pourquoi il faut inventer une contre hégémonie culturelle, -comme le préconise Gramsci-, et surtout pas se résigner à rester dans le cadre de la seule idéologie libérale, comme Mélenchon et Corbière.

LA PRIORITE, C'EST DONC DE CREER UN PROGRAMME POLITIQUE CLAIR DE RUPTURE AVEC LE SYSTEME CAPITALISTE , capable de fédérer les classes populaires et les petites classes moyennes. Voila pourquoi le Rassemblement Le Peuple d'abord" a rédigé un projet de programme, en s'appuyant notamment sur nos programmes AEC et l'Humain d'abord..

La République en marche (LREM) a reçu 22,51 millions d'euros d'aide publique, suivi par les Républicains, qui ont perçu 12,94 millions d'euros.

MSN.COM

 

Les partis politiques ont reçu 66,19 millions d'euros de la part 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.