Révolte de Hong Kong : "tout ce qui bouge n'est pas rouge" !

REVOLTE DE HONG KONG : "TOUT CE QUI BOUGE N'EST PAS ROUGE !"

"Hong Kong : le bras de fer continue" ; "Journée cruciale aujourd hui à Hong Kong" ; "1 million de personnes attendus" anonne en boucles BFMacron, Le conflit oppose de très supposés "manifestants pro-démocratie"(sic), - une photo de dirigeants de ces manifestants droits de l'Hommiste les montre en présence du consul des Etats-unis ou brandissant le drapeau britannique ex colonisateur. Ils chantent du Sardou et pas du Jean Ferrat, ce qui en dit long sur leur amour des ricains. Et le méchant gouvernement chinois. En réalité on apprend ce matin sur BFM que parmi les manifestants, il y.a aussi des femmes et des hommes pro-Pékin.

La vérité est qu il s' agit dune nouvelle révolution orange préparée, financée, téléguidée, par la CIA, Soros et les États-Unis voulant déstabiliser son concurrent chinois.

Le problème ce sont les Gilets Jaunes, dont le combat est d'abord un combat social pour la survie et des fins de mois moins difficiles pour 80% des français Ces derniers se font l' écho très positif de cette pseudo révolution manipulée par les zélites mondiales.

En ce sens, on partage 5 sur 5 l'analyse d'Alain Benajam dénonçant le piège, dans lequel les Gilets Jaunes sont en train de tomber tête la première ! Comme on disait dans les années 70 : "Tout ce qui bouge n'est pas rouge !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.