MERCI AUX GILETS JAUNES, D'AVOIR OBTENU 2 VICTOIRES !

Pendant toute la semaine, les médias aux ordres ont "invisibilisé" les Gilets Jaunes. Dans ce billet, on souhaite rappeler que c'est grâce à eux si le Peuple français vient d'obtenir deux belles victoires sociales : la réindexation des retraites et la baisse des impôts pour les plus modestes : MERCI AUX GILETS JAUNES...!

Pendant toute la semaine, les médias aux ordres ont "invisibilisé" les Gilets Jaunes. Ils ont réussi le tour de force de parler de la réindexation des pensions de retraite sur le coût de la vie, sans jamais parler des manifestants du samedi, dont la persévérance, l'endurance ont rendu possible cette belle victoire politique et sociale. Dans ce billet, on souhaite rappeler que c'est grâce à eux, si le Peuple français vient d'obtenir deux belles victoires sociales  : la réindexation des retraites et la baisse des impôts pour les plus modestes : MERCI AUX GILETS JAUNES...!

En effet, C'EST GRACE AUX GILETS JAUNES, à leur combat persévérant durant 22 samedis de suite dans la rue, que les français ont obtenu quelques miettes : par exemple, l'indexation des retraites modestes sur l'inflation. Car faut pas rêver ! Spontanément, s'il n'avait tenu qu'à la seule volonté du Gouvernement (Philipe) et des membres du COR, faisant croire fallacieusement que les mamies et les papys vivaient dans l'opulence, -les mamies gagnant 2050 euros par mois, les papys 1950-, les petits retraités continueraient de crever la dalle, dans l'indifférence de tous : MERCI AUX (SEULS) GILETS JAUNES !

Même analyse pour les baisses d'impots sur les premières tranches : si Macron a cédé sur toute la ligne, c'est uniquement grâce à l'action des Gilets Jaunes : VIVENT LES GILETS JAUNES ENCORE ET ENCORE... !

Dans une société "normale", on aurait déjà remercié les gilets jaunes, on les aurait portés en triomphe, on leur aurait tissé des chemins couverts de roses blanches. On aurait passé des heures et des heures en talks show interminables, pour analyser, disséquer leur victoires. Après tout, en cinq mois de mobilisation, LES GILETS JAUNES ONT OBTENU PLUS QUE LA  GAUCHE PARLEMENTAIRE  en 50 ans : PS, Générations, FI, EELV. Cette même "gôche", qui a renoncé à défendre les sans nom les sans grade que nous sommes ! Pour accroitre les inégalités : l'écart entre les riches et les pauvres est passé d'un écart de 1 à 30 dans les années 70 à un écart de 1 à 386 en 2014. Lorsqu'elle était au pouvoir, loin de lutter contre, la "gôche" a accru massivement la misère sociale, le nombre de chômeurs et de pauvres.

Au lieu de quoi, tout le monde trouve la situation "normale", "allant de soi". Les gilets jaunes ont réussi à faire ce que tout le monde pensait impossible : obtenir un mieux-disant social même modeste : alors que depuis 40 ans, nous assistons tous à une reculade sociale globale discontinue de tous nos droits acquis : salaire, retraite, emploi, minima social, etc...

LES GILETS JAUNES ONT OBTENU 2 VICTOIRES : réindexation des retraites sur l'inflation, baisse des impôts pour les plus modestes. Ils ont surtout réinventé une nouvelle règle du combat social. Comme écrivait Domi : "Les Gilets Jaunes avec leurs luttes remettent les choses à plat" (sic). Oublié le pseudo "dialogue social perdant/perdant mille fois pour le monde du travail, initié par Matignon et le Ministère du Travail. Par leurs mobilisations à répétition, et qui ne sont pas prêtes de finir, les GJ réinventent une lutte des Classes gagnante, et qui gagnera encore, n'en doutons pas: VIVENT LES GILETS JAUNES...!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.