CONSTRUIRE UN NOUVEL ETAT POPULAIRE EST NOTRE PRIORITE !

DETRUIRE L'APPAREIL D'ETAT BOURGEOIS, CONSTRUIRE UN NOUVEL ETAT POPULAIRE, NOTAMMENT AU SERVICE DES GILETS JAUNES, EST NOTRE PRIORITE ! Analyse à partir de la lecture de l'ouvrage de LENINE : "L'ÉTAT ET LA REVOLUTION" Extrait page 131

Aujourd'hui nous parlons d'un livre de Lénine : "L'État et la Révolution", édition Science marxiste, 2015, à propos du clivage majeur  : occupation de l'appareil d'état versus destruction de l'appareil d'Etat.

Pour Lenine, le clivage est le suivant.

1) D'un côté, il y a Marx et Pannekoek : pour eux, le prolétariat ne peut pas se contenter de conquérir le pouvoir d État : le vieil appareil d'État ne doit pas se contenter de changer de mains. Il doit être brisé, démoli et remplacé par un nouveau.

2)-En revanche, pour Kautsky et les opportunistes socio-démocrates il s'agît d'escamoter cette destruction de l'appareil d'État, et simplement avoir la majorité par les urnes. Kautsky écrit "notre programme demande non pas la suppression des fonctionnaires de l' État, mais leur élection par le Peuple" (sic).

Et Lénine de conclure : "le choix de Kautsky est un véritable escamotage. En sautant la question de l'opposition, Kautsky ne fait que substituer au point de vue révolutionnaire un point de vue opportuniste. Son raisonnement est le suivant  : maintenant l'opposition, après la conquête du pouvoir : on verra si la Révolution disparaît (sic)

Cette opposition occupation de l'appareil d Etat/ destruction de l'appareil d État est très actuelle dans le débat politique 2019 :  voilà pourquoi on a choisi d'en parler aujourd'hui.

1)-Mélenchon et le programme "L'avenir en commun" se contentent d'envisager la révolution citoyenne par les urnes et la simple occupation de l'appareil d' Etat sur le modèle de Kausky.

2)- Inversement, notre mouvement "Pouvoir au Peuple souverain" compte rédiger un nouveau programme de rupture avec le programme social- démocrate "L'Avenir en commun". Nous partageons 5 sur 5 l'analyse de Lénine. il faut rompre totalement avec un appareil d'Etat, agent politique d'une oligarchie internationale pourrie. CONSTRUIRE UN NOUVEL ETAT POPULAIRE, NOTAMMENT AU SERVICE DES GILETS JAUNES, EST NOTRE PRIORITE. Fini notre droit constitutionnel de manifester ramené à un timbre poste ! Balayées les violences policières sordides et inhumaines infligées aux Gilets Jaunes : visages éborgnés mains arrachées, peines de prison ferme, maison d'un Gilet Jaune saisie pour payer soit disant ses dégâts ! La destruction de l'Etat bourgeois, la mise en place d'une dynamique autogestionnaire sont  des étapes capitales, si on veut que le Pouvoir revienne  et appartienne totalement  au Peuple !

 On rappelle que le rassemblement "Pouvoir au Peuple souverain" qui s'est déjà réuni le 30 juin 2019 rassemble : 1°)- Le PRCF. 2°)- Le PARDEM. 3°)- Les insoumis démocrates. 4°)- Le Collectif National Souverain pour la Justice Sociale (CNSJS) avec Jacques Cotta et Jacques Sapir. 5°)- Le rassemblement "Rupture, Pouvoir au Peuple souverain"  regroupant des insoumis critiques à la ligne PS bis de la direction actuelle de la FI, qui a mis au rancart notre programme "L'avenir en commun". Donc, il participe d'une démarche "unitaire" et non de la "division" groupusculaire.

De plus, il travaille en suivant très attentivement le mouvement des Gilets Jaunes. Nos textes sont postés sur le mur Facebook : "La France en colère" d'Eric Drouet et ont une certaine audience. Il est prêt à s'adapter si les Gilets Jaunes se dotent d'un programme, et à y travailler en se mettant au clavier.

Donc il n'y a aucun esprit de divisions, mais au contraire de rassemblement politique et social.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.