MACRON, LE DEBUT DE LA FIN...!

MACRON, LE DEBUT DE LA FIN...!

La dernière livraison du sondage ELABE montre de fortes variations par rapport au précédent :

1)-Macron plonge lourdement de 5 points : de 23-22 à 17 ou 18,5% selon les scénarios.

2)-Hamon chute de 2,5 points à 13%.

3)-JLM est présenté comme stable à 13%.

Essayons de comprendre les causes de la chute des deux poulains de Hollande : Hamon, chargé de siphonner les voix de JLM, rassemble à peine 33% des électeurs de Hollande au premier tour de 2012. Comme écrit Bruno Guigue, "Hamon, c'est un margoulin, avec son programme de bric et de broc. Et ses alliances avec les caciques du Parti socialiste. Sa candidature est une supercherie", qui ne fonctionne pas, point barre.

De son côté, Macron est chargé de faire croire au bon Peuple, qu'il n'est "ni de droite, ni de gauche": alors que c'est un proche de Hollande depuis la campagne électorale de 2011. Souvenons-nous de cette anecdote racontée par Macron lui-même : suite à la déclaration de Hollande au Bourget, "mon ennemi, c'est la finance", le candidat socialiste lui avait dit de ne pas trop se montrer en public, "parce qu'il était toxique" (sic). Sous entendu, il n'était nullement licencié par ce pseudo virage à gauche de la campagne de FH. En clair, "mon ennemi c'est la finance était un pur mensonge de façade destiné à berner le Peuple français. Et le "vrai" conseiller économique de Hollande, chargé ensuite de mettre en place la sinistre politique de l'offre était convie à se cacher quelque temps... ! Ce qui montre à quel point, il faisait partie des meubles de la Hollandie...!

Alors, sa candidature à la Présidentielle 2017, c'est exactement comme si Guizot, ministre du très réactionnaire Charles X, auteur du célèbre "enrichissez-vous", réclamait, sur les barricades révolutionnaires de 1830, à être le nouveau représentant du Peuple, pour nous fourguer, in fine, la même politique au seul service du capital...!! Au seul service d'une politique, qui, rappelons-le, organise notre triste quotidien depuis 40 ans : taux de profit : +6% par an ; taux de croissance : +1% par an ; augmentation des salaires : ZERO....!

Maintenant le Peuple au rancart. Un Peuple qui dérouille comme jamais, avec des licenciements express rendant hyperfragile la relation de travail, susceptible de se rompre du jour au lendemain. La France a toujours été un pays de grandes réactions. Mais la nouveauté, "post-vérité" oblige, c'est que la Réaction se fait passer pour une grande Révolution ("Révolution", titre hypocrite du livre de Macron). Le Grand méchant loup libéral se donne des airs de Grand Mère humaniste et gentille (ne conclut-il pas ses discours par un : "je vous aime" des plus inédits depuis toujours en Politique, qui en a pourtant bien entendu d'autres depuis la Première République... ?!

La forte érosion de Macron est bien sûr due à son absence de programme. C'est crevant d'entendre ses proches annoncer vertueusement un chiffrage précis d'un programme qui n'existe encore même pas. Tellement, ils sont verts de jalousie de tout notre travail programmatique et de notre chiffrage de dimanche...!

"L'adhésion" des électeurs de Macron repose donc sur sa seule personne. On a vu à Toulon le bide total que s'est pris Macron, dans une salle de 1500 participants, quand elle pouvait en contenir 6500. Après le chahut dont il a fait l'objet sur les réseaux sociaux, en particulier, le succès de la vidéo montrant comment il mettait de "l'ambiance" dans ses meetings avec une claque, à qui il offre ensuite des sorties en boite de nuit, je pense que c'est le début de la fin. ET QUE SA SITUATION VA DEVENIR RAPIDEMENT CATASTROPHIQUE. On est à un tournant, certainement pas à un nouveau point d'équilibre durable. Je commence à penser que mes petits articles ont été "payants"...

Autre remarque importante : Macron chute de 5 points, Hamon de 2,5 : soit -7,5 % d'électeurs de gauche en désherence. Or, très curieusement, JLM n'en profite pas, étant donné "stable" à 13%. Je ne crois pas une seule seconde à un tel scenario, quand on sait par ailleurs que Mélenchon est à 18%, en valeur absolue (sondage Filteris EuroMediations, dans coefficient de redressement). Il s'agit d'hypnotiser les électeurs peu politisés, en leur faisant croire faussement que JLM a perdu.

Tout comme je ne crois pas une seconde à une Marine Le Pen à 27%, alors qu'elle n'est qu'a 16% en valeurs brutes. Il faut agiter le danger du FN pour réactiver "le vote utile" !

En résumé, selon moi, Le Pen, Macron, Fillon et Mélenchon sont tous dans un mouchoir de poche, entre 16 et 18%. Mais avec une dynamique ascendante pour JLM, descendante pour Macron. Tout est possible. Tout va se jouer dans les deux derniers mois. A nous de garder un moral de vainqueur jusqu'au bout...!

Un monde est en train de se finir. Ils n'ont plus à nous offrir que le 49-3, l'état d'urgence et le chômage de masse. Une vie d'esclavage pour les uns, d'inutilité profonde pour les autres. Il n'y a que JLM pour proposer un avenir meilleur pour tous, des individus épanouis, une vie collective régénérée avec la mise au rebut de la culture libérale.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.