DES MAINTENANT, SORTIR DU GACHIS ACTUEL CREE PAR LA DIRECTION DE LA FI...!

DES MAINTENANT, SORTIR DU GACHIS ACTUEL CREE PAR LA DIRECTION DE LA FI...!

1°)- François Rivot : "En clair, il faut remplacer Corbière par Brigitte Pascall et tout sera solutionné ? C' est bien celà ?

2°)-Brigitte Pascall : NON : un changement de personnes ne changerait rien. Il faut un changement de fonctionnement de la FI. Et un changement radical de positionnement politique.

2.1°)-Construire UN MOUVEMENT DE MASSE, et non pas un mouvement rétracté sur ses seuls élus comme la FI droitière actuelle et le PCF de la dernière période. Un mouvement de masse en lien étroit avec les classes populaires, les jeunes, les retraités, les intellectuels critiques, et une partie de la classe moyenne.

2.2°)-CREER UN BUREAU POLITIQUE DISSOCIE DU GROUPE LFI : composé uniquement de militants de base de la FI "non arrivistes. Uniquement préoccupés de créer un parti/mouvement ayant un potentiel "émancipateur".

2.3)-AVOIR UN POSITIONNEMENT POLITIQUE TRÈS CRITIQUE vis à vis de Macron, notamment sur son abjecte politique anti sociale. Plus question d'appeler Macron "Monsieur Macron" (sic). Mais suivre 5 sur 5 le slogan de la CGT : "vaincu peut être soumis jamais !"

2.4)-Sont rigoureusement interdites LES TRACTATIONS MISERABLES avec la gauche socialiste (Maurel), Julien Dray. Mais aussi Iglesias, petit bourgeois friqué, ambitieux fils à papa, véritable responsable de la mise au placard du plan B.

5)-Créer un mouvement politique où LES MILITANTS DE BASE AURONT LA PAROLE ET LE POUVOIR DE DECISION sur les grandes options politiques : tout le contraire d'aujourd'hui avec les 20 factieux confisquant tous les pouvoirs de la FI !

Il faut pointer le GACHIS ACTUEL causé par les arrivistes droitiers de la Direction de la FI. Et CHERCHER A EN SORTIR DES MAINTENANT sans attendre la taule de première que va se prendre la FI aux scrutin européen 2019...!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.