The Host or not The Host ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Non, ce n'est pas une image de The Host, ce film où un monstre est engendré par la pollution chimique du fleuve Han, pollution décidée par un savant américain et effectuée par un subalterne sud-coréen.

Elle vient du Monde.fr, et illustre un article qui nous fait le « Récit d’une fausse alerte à la fièvre Ebola à Cergy-Pontoise ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans The Host, l'utilisation politique de la peur -d'un mystérieux virus qui en l'occurence n'existait pas- était brillamment montrée et démontée, ainsi que dénoncé l'isolement engendré par les nouvelles technologies .

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.