Enfin libre!! Mais...

Que nous réserve l'avenir?

LIBRE!!! Enfin presque..Encore coincé entre deux malabars, brinquebalé dans le 4x4 qui m'entraine loin de mon trou. Eh oui, ça a été mon trou pendant cinq ans, ou à peu près; vers la fin je n'arrivais plus à décompter les jours, les nuits, les heures.... Jusqu'à il y a quelques heures, quand mes gardiens sont venus me chercher, sans un mot. La lumière, tout autour, au dessus, au dessous...Plus de murs. Ils m'ont pris sous les bras et m'ont tiré sans se préoccuper de mes jambes inertes, laissant un sillon dans le sable lissé par les vents. Puis, petit vol plané pour atterrir à l'arrière d'un pick up. Scénario classique entre des preneurs d'otages et leur victime. j'ai pensé: Mort ou libération? . J'ai compris que c'était la deuxième option lorsque je me suis retrouvé seul (pour changer un peu!) et que leur véhicule s'est évaporé, au loin, dans un nuage de poussière. En plein cagnard!! Le choc du soleil après ce temps sans repères, passé dans un petit cabanon de 10 m2, sans ouvertures. C'était fini, vraiment? Une ruse? Une nouvelle mise à l'épreuve? Les véhicules jaunes camouflage ont surgit peu de temps après à l'endroit même où avait disparu le pick up, soulevant un nuage de poussière, semblable au précédent. Et voilà, je roule maintenant vers je ne sais quelle nouvelle vie. Que va t il se passer? Que vais je retrouver dehors, comment vais je reprendre le train en marche, le monde a t il changé, oui certainement, et ma famille, mes amis, mes..mes...je suis perdu. Envie de retourner dans mon cabanon, juste pour pouvoir digérer la nouvelle, prendre le temps pour m'organiser, me préparer quoi, c'est tellement soudain, presque brutal....

J'ai mal, mais très mal dormi . Arrivée à l’hôtel hier soir. Terrible, trop de gens, trop de bruit, de flash, de mots gentils, de cris de victoire aussi. J'ai jamais supporté les supporters. Alors encore moins les miens. Je ne suis pas une vedette, une bête curieuse, je n'ai rien demandé, oubliez moi!! Je sais bien que c'est la règle du jeu, un scoop, une putain d'info qui va squatter les écrans télé. Ils sont tranquilles plusieurs jours avec une nouvelle pareille, c'est de l'audience assurée, l'info du mois. L'info du moi par contre, niet, rien, que dalle. Je ne sais plus rien. Juste que je suis couché sur un lit, entouré d'une moustiquaire et que je me dis que ça serait pas mal que je reste ainsi, à ne rien faire, ne rien penser, ne rien me rappeler. Retourner dans mon trou et surtout...Qu'on me foute la paix!! Bon, ce n'est peut être que les médocs, je dois dire qu'ils n'ont pas été radins avec les petites gélules. Généreux, très généreux... Je savais que je n'y couperais pas: on vient de toquer à la porte. Le ballet infernal va reprendre de plus belle....

Je boucle ma ceinture sous l’œil du militaire qui s'est donné pour mission de devenir ma nounou jusqu'à mon retour en France. Touchant, un peu lourd, mais touchant:"Allez Pierre, quelques heures de vol et retour au bercail". Bercail? Il m'a pris pour un mouton? Retour vers le futur oui, retour vers l'inconnu, et c'est moi l'inconnu. J'ai quitté la France quinquagénaire et je reviens à soixante trois ans bien sonnés . J'ai" non fêté" mes soixante ans seul, perdu au milieu du désert, et il croit que ça va le faire, tranquille, la vie est belle, une bise au président à la descente de l'avion, retour à la maison, salut chérie, ça va, une petite bière, un bon film...Et au lit! J'ai peur! j'ai plus envie. A quoi ça sert . Plus je me pose de questions et moins je trouve de solutions ( c'est pas de moi, mais de François Béranger). En tout cas, c'est tout à fait d'actualité en l'instant présent. Que vais je faire? Que va t on me faire? Me dire? M'imposer? Et merde!! Je me reprends trois petits cachets, pour le voyage..

J'ouvre un œil, beaucoup s'agitent dans l'avion, mais je n'entend aucun son, juste un sifflement et une pression inhabituelle dans l'oreille. Je referme mon œil, surement les tranquillisants. Je m’assoupis, entouré d'une fumée blanche qui se propage dans la carlingue, comme un nuage de poussière......Trop costauds leur calmants, faudra que je fasse gaffe.....Ça pourrait se révéler dangereux...

DEPECHE AFP - DERNIERE MINUTE:

"L'avion qui ramenait l'otage français Pierre Fradon, libéré hier après cinq ans de détention s'est écrasé ce jour à 15h 42. Aucun commentaire des autorités à cette heure. Il semblerait qu'il n'y ait aucun survivant."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.