Un éléphant transporté vers un cirque est décédé des suites d’un accident de la route

L'usage des animaux sauvages dans les cirques doit cesser, une pétition circule dont l'objectif est de saisir les instances européennes pour interdire ce type de business. Le massacre des animaux sauvages au seul bénéfice d’entreprises commerciales est une barbarie en plus d'une honte. Mobilisons-nous !

La tragédie s’est passée à quelques kilomètres de Murcie, en Espagne, deux autres éléphants sont très grièvement blessés.

Le camion qui transportait les éléphants devait « livrer » les pachydermes au cirque Gottani, au pays des corridas et du rejonéo.

« Les éléphantes Belinda, Pira, Diana, Thaj et Baby du dresseur Joy Gartner sont les victimes. Toutes ont été capturées en Asie dans les années 60 et étaient présentées dans les cirques Pinder et Médrano en France. »

Les photos sont insupportables…

Une tragédie et une honte !

Il y a quelques semaines, un tigre qui s’était échappé de sa cage, a été abattu à Paris, le fauve appartenait à un cirque itinérant qui sillonnait la France de long en large, autoroutes, routes, départementales…hiver comme été.

Les cirques s’échangent les animaux, ces éléphants en provenance d’Allemagne font leur réapparition en France, en Lettonie, en Lituanie, en Irlande, puis en maintenant en Espagne.

Des milliers de kilomètres dans des conditions épouvantables.

Jusqu'à la mort.

Les accidents deviennent inévitables avec des risques pour les populations, des risques pour les animaux.

Il est temps de s’opposer au business et à l’usage des animaux sauvages dans les cirques, 90 communes en France, dont 23 villes de plus de 20 000 habitants, refusent d’héberger ces cirques.

Le réchauffement climatique décime la faune, inutile d'en rajouter, parole d'un ours mal léché.

Répétons encore et encore le message de Milan Kundera :

« ...La vraie bonté de l'homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu'à l'égard de ceux qui ne représentent aucune force. Le véritable test moral de l'humanité (le plus radical qui se situe à un niveau si profond qu'il échappe à notre regard), ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci:les animaux.Et c'est ici que s'est produite la faillite fondamentale de l'homme, si fondamentale que toutes les autres en découlent.... »

N’hésitez pas à signer la pétition que Mathilde Briteau vient de lancer sur Change.org [change@mail.change.org], nous sommes déjà plus de 50 000 à l’avoir signée.

https://www.ensemblepourlesanimaux.org/project/accident-dun-camion-du-cirque-gottani-en-espagne-une-elephante-decedee-et-deux-blessees/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.