J’ai fait du Macron-Flex-Chi-Chuan pendant les vacances : je suis en pleine forme !

Qui mieux qu’Emmanuel Macron pouvait nous aider à mettre au point une technique infaillible d’assouplissement cérébral et de relâchement musculosquelettique ? qui, je vous le demande, qui ? C’est à partir de cette question simple qu’est né le Macron-Flex-Chi-Chuan appelé aussi Yoga-Hyperlaxatif-Néolibéral.

Le yoga a été inventé en Indes il y a plus de 5000 ans.

Trop vieux !

Le Tai-Chi-Chuan, quant à lui, est né en Chine au XIVe siècle, d’un père ermite taoïste qui vivait dans la montagne du Wudang. Et d’une mère inconnue, apparemment...

Trop compliqué !

Techniques de respiration, de relaxation et de concentration, l’objectif reste le même : apporter un bien-être physique et mental grâce à des postures et à des mouvements très précis répétés seul chez soi ; ou en groupe si vous avez encore des ami(e)s ; avec l’aide, soit d’un maître, soit d’une vidéo ; ou en club, bien sûr, mais c’est plus cher.

Mais pourquoi aller chercher chez les autres et aussi loin, culturellement parlant, des méthodes de relaxation psychique et de renforcement physique ?

Au pays du fromage, du saucisson à l’ail, de la baguette de pain, du foie gras et du flyboard de Franky Zapata, n’y a-t-il pas de solutions plus adaptées à notre morphopsychologie ?

Est-il interdit d’imaginer une approche franco-française du corps et de l’esprit en écoutant, par exemple, et pourquoi pas, du Marcel Amont, du Alain Barrière ou du Tino Rossi tout pratiquant des assouplissements ?

J’ai bien renforcé mes abdos fessiers sur du Patrick Juvet ! I love America pour la fesse gauche, Faut pas rêver pour la fesse droite. Alors ? Ceux qui hésitent entre ces deux morceaux prennent un sacré risque... je vous aurais prévenu, les centristes, faites-moi confiance, si non...

Un pays qui reste attaché aux valeurs du gaullisme - Charles de Gaulle, né le 22 novembre 1890 à Lille et mort le 9 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises, fondateur du mouvement éponyme protéiforme néo rétrograde et néanmoins futuriste - a quelque chose à apporter à tous ceux et à toutes celles pour qui le culturisme, au sens très large du terme, est un vecteur de consensus et d’harmonie à la fois morale et musculaire. Et accessoirement articulaire, aussi.

La France en a besoin !

Qui mieux qu’Emmanuel Macron pouvait nous aider à mettre au point une technique infaillible d’assouplissement cérébral et de relâchement musculosquelettique ? qui, je vous le demande, qui ?

C’est à partir de cette question simple qu’est né le Macron-Flex-Chi-Chuan appelé aussi Yoga-Hyperlaxatif-Néolibéral.

À quelques jours de la rentrée, il nous a semblé utile, voire nécessaire, de partager avec vous cette méthode en même temps révolutionnaire et ancestrale où se mélangent Ancien et Nouveau Monde.

C’est cadeau !

Voici le protocole à respecter, le mot n’est pas trop fort. SCRUPULEUSEMENT :

 1. S’agenouiller 20 fois par jour ; faire à chaque fois 4 séries de 12 répétitions soit au total 960 génuflexions. Sans tapis (c’est mauvais genre) et sans genouillère s’il vous plait ! pas le samedi !! Pas sur rond-point !!!

 2. S’allonger 10 fois le matin et 10 fois le soir ; faire à chaque fois 5 séries de 15 répétitions soit au total 1500 mouvements harmonieusement répartis entre le petit déjeuner et le souper ; avec un « must » pour les plus motivés : imiter la reptation de la couleuvre tout en restant sur place, c’est beau à voir, mais c’est assez difficile à réaliser, surtout si vous avez de la moquette épaisse ; on peut compliquer le mouvement en optant pour la marche du crabe, c’est-à-dire en reculant, c’est moins esthétique, mais cela correspond assez bien à l’ambiance générale, retraites, indemnisations des chômeurs, APL…

 3. Courber l’échine le plus bas possible, 50 fois, mais attention sans tricher ! faire à chaque fois 5 séries de 15 répétitions soit au total 3750 mouvements de haut en bas et de bas en haut. Ce mouvement n’est pas sans risque, un lumbago est possible, soyez le plus souple possible ! ne pensez à rien ! D'ailleurs penser ne sert à rien, demandez aux trolls qui viennent emmerder Vingtras. Et nous par la même occasion...et dire qu'on a failli le perdre, notre Vingtras !

 4. Se boucher le nez et les oreilles, fermer les yeux et se voiler la face dès que possible sans se faire arrêter par la police, le voile est mal vu… ce mouvement nécessite une très bonne coordination psychomotrice ; pour y arriver, nous recommandons de brancher votre récepteur de télévision sur n’importe quelle chaîne d’information, il faut s’entrainer, mais cela est risqué…pas plus de 2 séries de 5 répétitions, surtout si vous recevez BFMTV. 10 mouvements au total, vous verrez, c’est déjà beaucoup ; un conseil à ceux qui sont branchés sur CNEWS : ce mouvement n’est pas pour vous, vous risqueriez une discopathie invalidante ! déjà que votre cerveau, le pauvre…restez là où vous êtes, tant pis pour vous !

 5. Enfiler une veste, la retourner puis la remettre immédiatement avec la doublure à l'extérieur, une centaine de fois ; faire à chaque fois 4 séries de 12 répétitions soit au total 4800 « retournés de veste » ; très utile en milieu professionnel, mais il faut éviter de le faire devant votre patron qui pourrait prendre cela pour de la provocation, les patrons sont susceptibles depuis l'élection de Macron. Inutile, je crois, de préciser que cette veste ne peut pas, ne doit pas être jaune. Ou alors vous le faites exprès.

 6. Réciter le verbe « se prosterner » au présent de l'indicatif et au futur simple avant et après chaque repas ou collation. C'est un exercice mnémotechnique, plus mnémo que technique, c'est vrai, il s'agit de joindre le geste à la parole, c'est bien pensé quand on y pense. Trolls s'abstenir.

Ce protocole ambitieux, mais réaliste doit s’accompagner d’un régime alimentaire assez strict, car il faut « à tout prix » (expression technique macronarde d'inspiration anglo-saxonne) éviter constipations, vomissements, diarrhées, insomnies, étourdissements, dépressions et fin de mois difficiles sachant que les fins de mois difficiles précèdent souvent la fin de moi, de soi, de vous, de nous. Soyez attentifs, surveillez votre trésorerie.

Nous ne sommes pas en mesure pour l’instant de vous proposer un cocktail capable de vous éviter ces petits « Bobos » qui nous pourrissent la vie depuis maintenant deux bonnes années, pas à 100 %.

C’est ce qui nous a poussés à mettre au point notre petit protocole.

Il n’y a pas d’antidote vraiment fiable face à un Bobo banquier nous explique Jean-Michel Apathique à langueur de temps.

Il n’y a pas d’antidote, peut-être, mais il y a des alternatives, môssieur !

 

Bonne « rentrer dedans » à tous et à toutes !

Soyez en forme !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.