Déclin de la biodiversité à Levallois-Perret, plusieurs espèces menacées…

Après un quart de siècle de magouilles en tout genre et cinq longues années d’enquêtes, les époux Balkany comparaissent devant le tribunal correctionnel de Paris malgré les bons conseils du cabinet d'avocats Claude & Sarkozy. C'est au tour du très progressiste avocat Éric Dupont-Moretti d'essayer de sauver le patrimoine immobilier du couple levalloisien.

Patrick et Isabelle Balkany comparaissent à partir d'aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Paris, ils auraient dissimulé un patrimoine immobilier d’une valeur un peu supérieure à treize millions d’euros aux autorités fiscales.

Le conditionnel s’impose, même après cinq longues années d’enquête qui viennent ponctuer un quart de siècle de magouilles en tout genre...

Des sociétés-écran en veux-tu en voilà :  au Liechtenstein, au Panama et aux Seychelles, copieusement alimentées via de discrets comptes bancaires domiciliés en Suisse et à Singapour.

Des montages sophistiqués mis au point par maître Arnaud Claude, célèbre avocat, associé du cabinet Claude & Sarkozy, un cabinet dont le C.A a fait un bond à partir de 2013, au lendemain de la défaite d’un certain Nicolas Sarkozy, ancien Chef de l’État, ancien ministre d'État, ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie.

Le fisc, ils connaissent !

Des as !

Arnaud Claude est sur le banc des accusés, pas Sarkozy, bien sûr, on ne va tout de même pas accuser l’ancien président de la République d’entretenir des liens d’amitié avec Patrick Balkany, ce n’est pas un délit, l’amitié, enfin !

« C'est la fin d'une ère », analyse froidement la chef de file socialiste au conseil municipal de Levallois-Perret, Anne-Eugénie Faure.

Elle ajoute, sans rire « Si les politiques sont intelligents l'année prochaine, il ne peut pas repasser (sous-entendu aux municipales). Elle conclut par ces mots où se mélangent optimisme et naïveté « Le procès va laisser des traces ». Ah bon ? Tu crois ?

En 2019, des socialistes qui commencent une phrase par « Si les politiques sont intelligents… » me plongent dans la plus extrême perplexité même si je reconnais que la tournure de la phrase s’apparente plus à une hypothèse qu’à un principe, la conjonction « si » a du sens comme dans la phrase suivante « Si j’étais riche, je m’achèterais une maison. »

Beaucoup d’électeurs levalloisiens sont très attachés (sentimentalement parlant) aux époux Balkany, les témoignages de soutien ne manquent pas :

« Qu'on le laisse un peu tranquille, il s'occupe bien de sa ville. Des casseroles, tout le monde en a », explique ce cuisinier de 54 ans dont on appréciera l’humour, les casseroles, il en a fait son métier ! « Levallois était un taudis. Regardez ce qu'il en a fait ! » s’émerveille-t-il, la larme à l’œil.

« On les aime beaucoup », commente une vieille résidente levalloisienne fraichement peroxydée dont les dents blanches parfaitement alignées étincellent sous une pluie battante.

On retrouve ce syndrome de Stockholm à Nice, là-bas, les vieilles rombières peroxydées et leurs maris à mocassins blancs vernis ont le même dentiste qu’à Levallois-Perret et votent L.R aussi.

C’est le cabinet Dupond-Moretti & Vey qui va assurer la défense des Balkany, il faut bien cela !

Il est rassurant cet Éric Dupont-Moretti, après avoir défendu Georges Tron et Abdelkader Merah, après avoir soutenu Fillon et Juppé, le voilà maintenant au service de Patrick Balkany.

 « L’hyper moralisation pourrit notre société » se lamente-t-il, des sociaux-démocrates comme lui, on en redemande !

La morale gangrène la vie politique française, il fallait que cela se sache, merde !

En ce lundi 13 mai 2019 soyons positifs, le déclin de la biodiversité en politique a du bon, qu’il me soit, toutefois permis d’émettre un regret : c’est encore beaucoup trop timide, beaucoup trop lent.

Je suis certain que Nicolas Sarkozy serait d’accord avec moi.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.