Quand je serai vieux, je serai influenceur !

Pour compléter ma retraite et améliorer mon petit niveau de vie, j'ai décidé de profiter des réformes de monsieur Macron, je vais devenir influenceur avec un cœur de cible simple, mais porteur : les séniors riches.

Quand je serai vieux, je serai influenceur.

Na !

Ou influenceuse, j’hésite encore parce qu’il y a plus d’influenceuses que d’influenceurs, elles sont plus « lisibles » disent les professionnels des agences de marketing d’influence, car oui, il y a des agences qui gèrent les relations entre les influenceurs et les annonceurs ; c’est un « métier » qui serait né en 1990, il y a 30 ans ! Cela ne nous rajeunie rajeunit pas

Ah ! les chacals !

Les filles gagnent plus de pognon que les garçons, une fois n’est pas coutume.

Dans une quinzaine de jours j’aurai 66 ans, je me pose donc des questions sur le type de produits dont je pourrais faire la promotion.

Évidemment, je pourrais mentir sur mon âge, sur mon sexe, sur mes goûts, mais je veux être sincère, transparent, crédible, vrai, en un mot authentique.

Je me vois mal me transformer en vieux travelo vendeur de gaines de maintien, même des gaines sexy, rose fluo, je ne le sens pas.

Il faut aimer son produit, y croire.

Je serai donc influenceur pour personnes âgées, pour les séniors, pour le troisième âge bien que cette notion reste assez vague, personne n’a été foutu de me dire quand commence le troisième âge alors qu’on est très précis sur les autres catégories d’âge.

Les vieux n’intéressent personne, sauf peut-être monsieur Macron, mais je me demande s’il est vraiment sincère ; ou s’il fait semblant.

Il paraît même que certaines personnes sont dans le troisième âge dès leur 60e anniversaire quand d’autres n’y sont pas à avant 70 voire 75 ans…question de comportement, de style et d’hygiène de vie, de culture…c’est une notion très fluctuante, floue.

Un agriculteur, un couvreur ou un maçon entrent directement dans le troisième âge vers 58, 59 ou 60 ans, parfois avant ; en revanche il ne viendrait à personne l’idée de dire que Carlos Ghosn ou que Nicolas Sarkozy, pour pendre prendre des exemples parlants, sont déjà entrés dans cette catégorie, assez peu enviable à dire vrai, alors qu’ils ont, l’un et l’autre, dépassés les 65 piges…

Ne nous décourageons pas pour autant, be positive comme dirait Macron qui a la double compétence, puisqu’il parle couramment l’anglais et qu’il connait assez bien, même très bien le milieu des séniors.

De vous à moi, je le verrais bien en influenceur pour dames âgées, notre président, il est crédible de chez crédible, surtout avec son physique d’éternel adolescent, ses yeux bleus, son phrasé, son beau sourire, ses dents blanches…il saura faire la conversation, il parle beaucoup en utilisant des expressions vieillottes, ça tombe bien !

J’ai rempli mon caddie, je sais ce que je vais mettre à mon catalogue.

Pour l’hiver une gamme de produits chauffants : bouillotte, coussin chauffant, ceinture chauffante, chausson chauffant, surmatelas chauffant, couverture chauffante. Pour les séniors fortunés, mon cœur de cible, je vais proposer en option des commandes vocales pour indiquer la température souhaitée, avec un limitateur pour éviter les brulures. La commande vocale sera facturée entre 100 et 500 €, je ne sais pas encore.

Pour l’été une gamme de produits rafraichissants : casquette rafraichissante, coussin rafraichissant, gilet rafraichissant, oreiller rafraichissant, serviette rafraichissante, surmatelas rafraichissant. Pas de couverture rafraichissante puisque nous sommes en été, il faut être logique. Pour les séniors fortunés, mon cœur de cible, je vais proposer en option des commandes vocales pour indiquer la température souhaitée, avec un limitateur pour éviter les gelures. La commande vocale sera facturée entre 100 et 500 €, je ne sais pas encore.

L’idée est de suivre les saisons, comme dans les magasins bio ! c’est malin, non ?

Pendant 3 mois je chauffe, pendant 3 mois je rafraichis.

En fait, c’est le même produit, il suffit de programmer la bonne température, mais avec un packaging différent, des couleurs différentes. Pas vu, pas pris, il fallait y penser.

J’aime la techno, je suis certain de faire un tabac !

Téléphone fixe grosses touches, téléphone portable grosses touches, tablette grosses touches…des grosses touches partout…et en relief (option 25 €)

Mais aussi, casque audio, casque télé, loupe, montre parlante avec horodateur et éphéméride intégrés (option 133 €)

Il faut aussi penser à la maison des séniors, ils y passent beaucoup de temps.

Dans la cuisine sénior : ouvre bocaux, ouvre-bouteille, ouvre-boite, décapsuleur haute pression multiprise automatique (option 101 €, c’est donné)

Dans la salle de bain sénior : tabouret de douche, siège de douche simple ou rabattable (option 75 €), surélévateur toilette mécanique ou automatique par rayon infrarouge (option 275 €), pèse personne gros chiffres ou à commande vocale (option 99 €).

Pour tout ce qui concerne la mobilité et les déplacements, je vais proposer des cannes simples, bien sûr, mais aussi des cannes télescopiques automatiques (option 299 €) et un déambulateur avec option transmission automatique, amortisseurs intégrés, différentiel et ABS (pour la campagne et les chemins caillouteux, il faut penser aux maisons secondaires en Haute Vallée de Chevreuse), mais c’est cher, 1299 €, enfin, cher, c'est très relatif.

Pour les repas je prévois de commercialiser un bavoir adulte avec bac récupérateur ; en option un microonde intégré couplé à un micro-réfrigérateur, le tout à commande vocale. Une option un peu onéreuse (799 €), mais très utile si on veut éviter le gaspillage, c’est très tendance.

En ce qui concerne l’incontinence adulte, je ne veux pas me perdre dans une multitude de produits plus ou moins efficaces : nous proposerons un slip unisexe multicouches avec un récupérateur intégré qui évite les mauvaises odeurs, mais qui, surtout, permet de composter ! Les slips seront vendus par paquet de douze pour la modique somme de 100 €. Cadeau ! Rose pour ces dames, bleu pour ces messieurs, revenons au basics, back to basics comme le disent les experts qui deviennent experts dès qu’ils parlent anglais.

Ah ! les chacals !

Les séniors restent sensibles aux cadeaux, nous envisageons de leur offrir une fois par an, à Noel sans doute, une enveloppe de type Illiko, le jeu de grattage de la Française des jeux : les moins chanceux auront droit à un CD de Michel Leeb imitant les noirs, les Japonais et les « Arabes » ; les plus chanceux auront droit à un bon de réduction de 15 % pour leur urne funéraire personnalisée ; l’option « gravure » (limitée à 19 caractères) sera facturée 10 € le caractère.

Pour être encore plus crédible, pour améliorer mon ratio de vente, je vais pratiquer le « unboxing » qui consiste à recevoir les produits dans leurs emballages, à ouvrir le paquet devant la caméra et à tester le produit ipso facto. Le concept est simple : il s’agit de faire vivre à l’internaute, les vieux en l’occurrence, l’expérience d’achat en « direct live ».

Cela permettra à la marque d’obtenir un maximum de visibilité sur son produit.

Je vais m’en mettre plein les fouilles !

Les marques aussi.

C’est ce que Macron appelle le « gagnant-gagnant », il dit win win, il sait de quoi il parle.

Ah ! le chacal !

Le unboxing pour l’urne funéraire, je ne sais pas comment faire…je suis preneur d’idées.

Je sais que l’on va me reprocher mon cynisme, mais ouvrez les yeux, ne faites pas semblant, ne soyez pas hypocrites, tout ce que je propose s’inspire de cas réels, unboxing compris, agences d’influenceurs et commissions sur les ventes…c'est bien dans ce monde que nous vivons.

Kim Kardashian, par exemple, a un réseau de 140 millions d’abonnés sur Instagram, elle facture entre 300 000 et 500 000 $ le post Instagram, elle est à la tête d’une fortune estimée à 350 millions de dollars, générée par cette seule activité et les publicités qui en découlent, on ne lui connait pas de d'autres compétences.

Le seul problème auquel j’aurais pu d’être confronté c’est cette foutue réforme des retraites, c’est pourquoi mon cœur de cible est essentiellement constitué de riches qui ne payent plus l’ISF.

Les vieux pauvres ne m’intéressent pas.

Grâce à notre président, mon marketing d’influenceur s’est merveilleusement simplifié.

Merci monsieur Macron !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.