Les salons de coiffure resteront ouverts, mais gare aux barbecues !

Jean Castex est chauve, mais cela ne l’empêche pas de faire entrer les salons de coiffure dans la liste des commerces essentiels ! Quelle abnégation ! Il a su mettre à profit la triste expérience des librairies lors des deux premiers confinements, c’est certain. On apprend de ses erreurs plus que de ses succès, c’est pourquoi l’avenir appartient à cette belle et fière équipe !

Jean Castex est chauve, mais cela ne l’empêche pas de faire entrer les salons de coiffure dans la liste des commerces essentiels !

Quelle abnégation !

Il a su mettre à profit la triste expérience des librairies lors des deux premiers confinements, c’est certain.

On apprend de ses erreurs plus que de ses succès, c’est pourquoi l’avenir appartient à cette belle et fière équipe !

Et comme le diable se cache dans les détails, il prévient que les forces de l’ordre seront intraitables avec les barbecues …enfin intraitables avec ceux qui utiliseront leur barbecue en invitant leurs amis ; ceux qui resteront en famille par exemple n’ont rien à craindre …à côté des saucisses et de la bière, gardez votre livret de famille près de vous en cas de visite inopinée de la maréchaussée, un conseil d’ami.

À partir de combien de merguez par personne risque-t-on de se faire gauler ? Combien de chipolatas ?

C’est à ces petit rien qu’on reconnait un grand gouvernement, ils n’ont pas peur de descendre très profondément dans le détail des mesures anti-Covid, c’est tout à fait remarquable. Et rassurant.

Le discours de Jean Castex hier soir a été rédigé par l’ex-concepteur-rédacteur en chef des notices de montage d’Ikea, c’est ce qui explique que personne n’a compris où il voulait en venir, ce monsieur s’étant fait virer du groupe suédois après une vague de suicides à Malmö, suicides apparemment liés au montage d’une armoire de type « Erik » …

C’est un confinement déconfiné à large bord : vous pourrez vous balader dans un rayon de 10 kilomètres autour de chez vous pendant 13 heures, c.-à-d. de 6 heures du matin à 19 heures en début de soirée.

Un cercle de 63 kilomètres de circonférence, d’une superficie de plus de 310 km². Quand on sait que Paris fait un peu moins de 110 km² …il y a de quoi faire !

P = 2 π R, A = π x r², avec « P » pour périmètre et « A » pour surface, j’ai vérifié, c’est du très lourd !

Quel pied !

Nous sommes en présence d’un confinement décaféiné ultra light très strict qui laisse peu de liberté d’action au-delà de ces limites, mais qui reste très ouvert en termes d’interprétations, très libre, c’est un paradoxe intéressant sur le plan épidémiologique, le Covid est coincé entre …entre …il est coincé le Covid !

Cela devrait nous permettre d’attendre tranquillement la dixième deuxième caisse de vaccins AstraZéneca, une chance, mais il n’y a pas de coïncidence comme ce fut le cas avec les thromboses cérébrales, c’est bien pensé, un point c’est tout !

On aura noté la discrétion d’Emmanuel « Super-Epidémiologiste » Macron, rien à voir avec ses penchants anti-confinement sado-maso, non, rien à voir ! Il est devenu discret, effacé, falot.

L’avantage avec cette équipe d’intellectuels c’est qu’on ne sait plus quand on est en confinement, ni quand on en sort : ainsi nous pourrions rester confinés perpétuellement, à l’insu de notre plein gré ; de la même façon, nous sortirons du confinement – appelé « déconfinement » dans le jargon technique – sans s’en apercevoir !

Du grand art !

C’est une véritable prouesse médicale, un tour de passe-passe, Macron est un magicien. D’ailleurs on le surnomme « Le magicien d’Os » en référence à l’os que les Français rongent depuis un an.

Je préviens aimablement, mais officiellement celles et ceux qui ont voté Macron au 1er et au 2e tour de la présidentielle de 2017 que ma patience a largement épuisé son stock, je suis à sec de chez sec !

Je vous préviens, je vais balancer des noms !

Même les gens de ma famille, mes amis, mes intimes ne sont pas à l’abri d’une dénonciation publique !

Ici même, dans ces colonnes !

Quand je pense qu’il y a encore des tanches qui se demandent pour qui ils vont voter au second tour ! L’union de la gauche ceci, les forces progressistes cela, la Le Pen ici, le vote républicain là …

Mais puisque l’on vous dit qu’il faut le virer dès le 1er tour !

Depuis un quart d’heure, je ne sais pas ce qu’il se passe, je me suis mis à chanter « Le Loup, le Renard et la Belette » …je crois que malgré ma primo injection d’AstraZinzin, j’ai chopé le variant breton …

C'est dans deux ans je m'en irai
J'entends le loup et le renard chanter
C'est dans deux ans je m'en irai
J'entends le loup et le renard chanter

Ok, Manu, mais deux ans, c’est long deux ans …que c’est long !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.