Deux gorilles prennent la pose pour un selfie, deux singes en hiver…

Quand certains s'émerveillent, d'autres pleurent...

La photo fait le tour du monde.

Elle a été prise par Mathieu Shamavu, rangers de son état et garde du parc national de Virunga en République démocratique du Congo.

Mathieu a sauvé ces deux gorilles femelles âgés de douze ans dont la mère avait été abattue sous leurs yeux par des braconniers. Les deux petites avaient 2 et 4 mois, elles risquaient de terminer leur vie prisonnières d’un riche asiatique en mal d’exotisme, le trafic est intense.

Oui, Mathieu les a sauvés, qu’il en soit remercié, mais toute médaille a son revers.

Les deux gorilles se tiennent derrière le garde qui les photographie en même temps qu’il se photographie, elles fixent l’objectif, elles donnent l’impression de « poser ».

Un grillage à gauche, un autre garde derrière les gorilles, elles n’auront jamais connu la liberté.

Un détail saute immédiatement aux yeux : les deux femelles gorilles sont debout, elles sont droites, les bras le long du corps, immobiles, sages, soumises.

Cette posture n’est pas naturelle chez ces singes, elles imitent leurs gardes, elles miment leurs gestes, il y a quelque chose d’humain qui se dégage, jusqu’à leur regard…

Cette image est d’une tristesse qui m’a tiré les larmes des yeux.

Mourir comme leur mère ou vivre en prison, elles n’ont pas eu le choix.

Elles sont condamnées à vivre à côté des hommes comme des esclaves. Ici ou là.

À les imiter…en toute innocence.

Si elles savaient !

C’est mon gorille, Stanley, celui qui fait un doigt d’honneur à la connerie qui m’a interpellé ce matin, il était au courant, il est originaire de Guinée équatoriale, lui, entre le Cameroun et le Gabon, c’est là qu’il vit, dans les montagnes.

Les gorilles se parlent entre eux.

Stanley m'a appris à parler gorille, en échange je lui ai expliqué ce qu'est un doigt d'honneur.

Il m’a dit qu’il les trouvait belles, mais il était en colère, très en colère.

Une fois de plus.

Je ne sais plus quoi lui dire, je suis à court d'arguments.

J’ai tellement honte, si vous saviez !

 

https://www.nouvelobs.com/monde/20190422.OBS11932/ces-gorilles-prennent-la-pose-pour-un-selfie.html

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.