Sarkozy absent du 20 heures de TF1, hier soir !

Il y a des signes qui ne trompent pas, quelque chose se prépare en France, nous risquons tous un AVC politique dont l'origine serait niçoise. Mais pas que...

Des évènements curieux, insolites, voire inquiétants se succèdent sans que l’on puisse les expliquer.

D’habitude, lorsque Nicolas Sarkozy est mis en examen, TF1 lui tend systématiquement et généreusement un micro, une caméra, un ou une journaliste, l’ex a droit, comme tout bon Français en délicatesse avec la justice, à un gros quart d’heure d’antenne, parfois même une heure, pour nous expliquer qu’il n’y est pour rien et que tout cela est « pure affabulation ». Pour nous faire douter il ajoute « enfin, voyons ! qui peut croire une chose pareille ? ». Bonne question ! C’est très efficace à Nice, on le sait grâce aux interventions des pompiers appelés en urgence aux domiciles de très nombreux septuagénaires de la région qui en déambulateurs, sur des béquilles, ou en équilibre instable sur une canne, applaudissent imprudemment des deux mains leur champion : à chaque fois que l’ex vient prêcher la bonne parole, donc à chaque mise en examen depuis 6 ans, c’est la même chose, dès 20h45, les urgences sont assaillies par des hordes de vieux et de vieilles cassé(e)s, déglingué(e)s, mais euphoriques. Euphoriques et sans dents, car, bien souvent, leur râtelier se décroche dans la chute, comme quoi, contrairement à ce que pense François Hollande, il n’y a pas que les pauvres à avoir des soucis bucco-dentaires.

Donc, pas de Sarkozy sur TF1 hier soir, suite à la décision de la justice qui a confirmé sa mise en examen pour le dépassement de ses frais de sa campagne en 2012, l’affaire Bygmalion. Il est en route pour la correctionnelle.

Autre bizarrerie : il semblerait que Lio, la chanteuse, se soit embrouillée avec Pamela Andérson, une Canadienne blonde peroxydée gonflée à la sili-conne qui vit pas loin de Nice (?!), pendant la préparation d’une émission en direct live où il s’agit de faire danser des footballeurs, des rugbymen, des anciennes gloires, des gloires oubliées et des gloires en devenir. Lio et Pamela Andérson appartiennent à l’une de ces catégories, à vous de deviner laquelle, il faut bien s’amuser un peu, même si la réponse est évidente.

Pamela Andérson aurait bénéficié d’un passe-droit de la production, elle aurait été dispensée de participer à l’émission à cause d’une blessure à la cheville, résultat d’un tacle appuyé de son fiancé, un champion du monde de foot, lors d’une partie de jambes en l’air… Lio n’aurait pas supporté une telle entorse ( ?) au règlement affirmant que sa rivale aurait dû être disqualifiée sur-le-champ !

Elles en sont venues aux mains, Basile Boli, ancienne gloire du foot, les aurait séparées en ceinturant Paméla Andérson par les cotes, des deux mains, le vicieux.

Cette émission est produite et diffusée sur TF1, Pamela Andérson, blonde peroxydée, faut-il le rappeler, vit sur la côte d’Azur, pas loin de Nice…

Une question aux producteurs de l’émission : pourquoi ne pas avoir pris la décision de retransmettre intégralement la bagarre entre la brune portugaise et la blonde canadienne ? Ils sont bêtement passés à côté d’un succès d’audience qui aurait marqué les esprits.

Décidément, TF1 devient une chaîne de plus en plus illisible.

Dernière curiosité : un quinquagénaire aurait été hospitalisé il y a peu au CHU de Rouen pour une crise de rire incontrôlée et involontaire, sans cause apparente, « en dehors de toute ambiance amusante » nous  explique sérieusement le blogueur et néanmoins médecin Marc Gozlan.

Il aurait fait un AVC ischémique, une thrombose  cérébrale, Gozlan explique ; « un examen clinique révèle que le patient a des difficultés d’élocution et présente un déficit de sensibilité du côté gauche du corps. Les médecins réalisent alors que le patient est victime d’un accident vasculaire cérébral ischémique, conséquence du manque d’apport d’oxygène dans une partie du cerveau du fait de l’occlusion (thrombose) de l’artère carotide interne ».

Depuis Aristophane, Bergson et Desproges ont sait que le rire, comme le sexe d’ailleurs, est révolutionnaire, mais on ne savait pas que les AVC pouvaient déclencher des fous rires d’une telle intensité, bien plus intenses que  ce que faisait Coluche, plus violents que ce que peut faire mon amie, Blanche Gardin.

Le tableau est sinistre, des difficultés d’élocution, un déficit de sensibilité du côté gauche…du côté gauche !! C’est grave, docteur, très grave. Immédiatement on pense à Hollande…ça viendrait de là ! nous aurions eu un président « drôle », non, en fait la France aurait été dirigée par un président malade, souffrant d’une thrombose cérébrale non diagnostiquée,  je me demandais bien…

« Contre la connerie envahissante » est en mesure de révéler que ce quinquagénaire victime d’un AVC est d’origine niçoise ; qu’il regarde prioritairement TF1 ; qu’il est addict à l’émission « Danse avec les Stars », DALS pour les initiés ; qu’il avait voté Sarkozy en 2007, Hollande en 2012 et Macron en 2017 ; qu’il a un poster de Pamela Andérson dans sa chambre, dans son salon et dans son bureau…

J’ai pris une décision : je ne foutrai plus jamais les pieds à Nice, j’en arrive à la conclusion que c’est l’épicentre de la connerie française, c’est une région sismique, ne l’oublions pas, il n’y a pas de hasard.

Sur TF1, j’hésite encore un peu, me dit Christian, mon voisin…elle est sexy, Pamela, non ? ajoute-t-il la bave aux lèvres.

Merde !

Le virus frappe à ma porte.

Je l’aimais bien Christian…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.