La connerie a placé LaRem sur un podium électoral en or massif !

Neuilly-sur-Seine, les 8e, 7e et 16e arrondissements de Paris font mieux que doubler le score national de LaRem aux Européennes ! Plus qu’un symbole, c’est la récompense d’une caste sociale qui témoigne de sa gratitude à un homme politique et à un appareil d’État qui fait tout ce qu’il peut pour les protéger, les choyer, les dorloter.

Médaille d’or :

La liste LaRem, mal-a-droitement emmenée par la très désarmante Nathalie Loiseau, réalise son meilleur score à Neuilly-sur-Seine, ancien fief de l’éternel « présumé innocent », le bien nommé Nicolas Sarkozy, avec 47,92 % des voix.

Médaille d’argent :

Deuxième score le plus élevé de France en faveur de la liste LaRem pour le 8e arrondissement de Paris avec 47,16 %, le quartier du Palais de l’Élysée, pas un hasard…

Médaille de bronze :

Le 7e arrondissement de Paris, le plus huppé, voire le plus aristocratique de tous les arrondissements de Paris, arrive en troisième position des villes les plus macroniste de France avec 46,53 %. Le quartier des ministères et de l’Hôtel de Matignon.

Un podium en or massif.

La place du couillon pour le 16e arrondissement de Paris avec 46,1 % des voix qui se classe donc juste derrière le 7e, à la quatrième place des villes les plus macroniste de France. Peut mieux faire.

Pour l’anecdote notons que Nicolas Sarkozy est domicilié dans le 16e, à tout seigneur tout honneur, c’est donc dans la mairie du 16e arrondissement qui se situe au 71 Avenue Henri Martin qu’il dépose son bulletin. Carlita aussi, bien sûr. Deux voix de plus pour Macron.

Le score national de LaRem étant de 22,40 % des voix, force est de constater que la liste Macron fait mieux que doubler la mise dans tous ces quartiers chics et hyper friqués de Paris, là où se concentrent tous les pouvoirs, là où tout se décide.

Plus qu’un symbole, c’est la récompense d’une caste sociale qui témoigne de sa gratitude à un homme politique et à un appareil d’État qui fait tout ce qu’il peut pour les protéger, les choyer, les dorloter.

Le système Macron est bien huilé : avec le même nombre (23) de députés européens que les Le Pen (suite au départ programmé des Britanniques), après six mois de crise sociale sans précédent et enfin après une répression policière qui a fait sursauter le monde entier, il profite à plein de la décomposition de la droite classique et de la gauche.

Macron est une molécule politique dextrogyre de la pire espèce.

Il a voulu un duel avec Le Pen pour se faire réélire en 2022, arrivé juste derrière elle, à un poil de cul, en outsider, il a parfaitement manœuvré pour y parvenir, le scénario est en train de se dérouler.

La connerie marque encore des points, il serait peut-être temps de s’en rendre compte pour lui faire barrage, car c'est avec la connerie que Macron fait alliance.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.