Barbarin exaucé, Fillon consacré, Sarkozy béatifié !

Que j’aime cette France généreuse qui sait pardonner à ceux qui l’ont offensé !

Que j’aime cette France généreuse qui sait pardonner à ceux qui l’ont offensés !

Une troisième voie, certes impénétrable comme l’expliquait le prêtre Bernard Preynat à Mgr Barbarin, mais tellement charitable ! Et si bienfaisante !

Pour Barbarin la justice se fait pudique : couvrez ce Saint que je ne saurais voir, par de pareils objets les âmes sont blessées et cela fait venir des coupables.

Le Saint, c’est Barbarin, bien sûr. Les âmes blessées sont les victimes du père Preynat qui, ce soir, doivent se poser des questions sur le fonctionnement de la justice.

Deux fois victimes et plusieurs fois cocufiés !

Ils vont se pourvoir en cassation. Enfin, j’espère !

Oui, s’il n’y a pas de coupables, il n’y a plus de victimes, l’hypocrisie que dénonçait Molière dans son Tartuffe est devenue la règle de la bien-pensance catho-démocratico-macrono-républicaine.

Et pourtant…

La loi exige que tout personne qui a connaissance ou simplement des soupçons de faits de pédophilie dénonce ceux-ci à la justice.

Sauf, évidemment, si l’adulte dont il est question, ici Barbarin, est un prêtre qui recueille les confessions d’un pédophile, le prêtre Bernard Preynat en l’occurrence…il est tenu par le secret professionnel !

Ce qui fait de lui un complice de facto.

Ils se tiennent par les c...ou par la foi peut-être, c'est la même chose, non ? Pour mémoire la foi vient du latin fides, la confiance...

Barbarin n’était pénalement pas coupable, on lui reprochait tout au plus une faute morale qui lui avait valu une peine « symbolique » de 6 mois de prison avec sursis en première instance, mais cela s’était hier.

Aujourd’hui il est relaxé, blanchi, innocent comme l’agneau qui vient de naître, c’est ce que disent ses avocats « Cette injustice est aujourd’hui réparée (...) le cardinal Barbarin est innocent ».

On annonce que Christine Boutin et Ludovine Dutheil de La Rochère viennent de prendre le TGV pour Lyon où elles espèrent fêter cela avec le bon prélat des Gaules, en tête à tête… Porte-jarretelles, string, Dom Pérignon, encens, crucifix et bises bibles sous la couette ! Bises aussi. Ça promet ! Chaud de chez chaud !

Ce soir, François Fillon est reçu en grande pompe par France 2, dans l’émission « Vous avez la parole » animée par un redoutable couple de journalistes investigateurs lécheurs de bottes, Léa Salamé et le gentillet Thomas Sotto.

Deux heures pour nous expliquer que…que…que non !

Quant à Nicolas Sarkozy sa trajectoire macronienne le conduit tout droit vers la béatification, antichambre, comme chacun sait, d’une canonisation bien méritée.

J’allais oublier un autre héros des temps modernes, Carlos Ghosn…

Décidément il fait bon vivre dans cette France macronarde !

Mais attention : « Plus mon rang a d’éclat, plus l’affront est sanglant ».

Message perso de Jean-Baptiste P à tous ces bouffons.

Et si on parlait « violences » pour une fois ?

Mais en vrai, pour de bon.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.