Le fossoyeur du Touquet à Paris

Macron ou le Judas français.

Il va y en avoir des trous dans le paysage politique, judiciaire et industriel !

-Pour le paysage politique il s’est fait élire par le centre gauche, les a trahis, a dépecé la droite et maintenant veut s’en prendre à la gauche.

-Pour le judiciaire plus personne ne parle de l’affaire Benalla ? Benalla c’est le bonhomme mais l’affaire c’est bien plus grave. Elle cache probablement des dérapages de comptes de campagnes avec dans ce coffre des armes de l’argent liquide traçable et surement pire que ça quelques provisions illicites sniff snif dans les deux sens du mot. Comment peut-on nous faire croire l’histoire rocambolesque de la disparition de ce coffre au nez et a la barbe de la police, quand on voit comment aujourd’hui la police peut tracer et faire vite dans les affaires surtout celle liées au Gilets jaunes !

-Pour payasage industriel, Macron, Darmanin et Lemaire sont sur le podium ;en deux ans ils ont fait des promesses ,ils devaient faire plier le mondes des affaires :

Neptune Energie 113 salariés.

Acierie Ascoval vendu à un groupe anglais en faillite.

Ford bordeaux fermeture.

Papeterie Azjowiggins .

Fonderie du Poitou etc etc ….

Et le pire Philippe Varin le grand liquidateur Industriel vient d’être nommé vice-Président du conseil national de l’industrie poste qui revient généralement au premier ministre.

Pourquoi ? Ce fiasco économique était donc à prévoir. En effet, la privatisation d’un monopole est toujours absurde économiquement

Le premier bénéfice est purement idéologique. Les libéraux prônent l’ouverture des marchés et les privatisations, en vertu de la sacro-sainte concurrence. Ainsi, peu importe si certains monopoles sont naturels et souhaitables, il faut tout faire pour les faire exploser.

Mais surtout, ces privatisations représentent un intérêt financier de court terme, alors qu’à long terme l’État aurait tout intérêt à garder ses participations, vendre lui permettra d’engranger un profit immédiat. Il peut paraître en effet tentant de récupérer d’un coup 10 milliards. Cet argent pourra alors être utilisé à court terme, à des fins électorales, quitte à laisser à ses successeurs un héritage encombrant.

En conclusion il faut en revenir aux bonne vieille méthodes celle de la nationalisation et posons-nous la question plutôt que de se demander ce que l’état pourrait bien encore vendre, demandons-nous ce qu’il aurait intérêt à garder.

Des exemples :

L’énergie ,regarder les bénéfice des concurrents de EDF ,Engie etc….

Internet regarder la multitude d’offre et le profits dégagés par les SFR Bouygues ……

Le service des eaux dont la source appartient à l’état comme tout le sous-sol.

Les aciéries, les aéroports la française des jeux etc etc etc……

Je ne parle pas du manque d’orientation industrielle où nous passons à côté de tout nous éloignant de la politique écologique énergétique .

Non aujourd’hui nous Gilets jaunes devront devenir constructif et protéger notre patrimoine national que la macronie brade pour faire de nous des dépendants.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.